Journées nationales de l’archéologie 2014

Journées nationales de l'archéologie 2014

Journées nationales de l’archéologie 2014

La 5e édition des Journées nationales de l’archéologie, organisée par l’Institut National de recherches archéologiques préventives (INRAP), se déroulera partout en France du 6 au 8 juin 2014 avec pour objectif de familiariser un large public aux multiples facettes de l’archéologie à travers l’activité de de l’ensemble de ses acteurs : opérateurs de fouilles, musées, laboratoires, associations, centres d’archives, collectivités territoriales.

A cette occasion, nous vous présentons un bref aperçu des ressources d’OpenEdition dans le domaine de l’archéologie.

Une revue : ADLFI. Archéologie de la France – Informations

Sur Revues.org, une nouvelle publication est en préparation et sera en ligne dans quelques jours : ADLFI. Archéologie de la France – Informations. Cette revue électronique prend le relais de Gallia Informations pour rendre compte de l’actualité des opérations archéologiques menées en France. Elle constitue une base de données des dernières recherches et découvertes archéologiques, à l’usage des chercheurs nationaux et internationaux, des divers acteurs de l’archéologie et de tous ceux qui s’intéressent à ce domaine. Conçue comme une coédition entre le ministère de la Culture et de la Communication et le CNRS, ADLFI rassemble près de 4 000 notices de fouille consultables en ligne en libre accès, et téléchargeables aux formats PDF et ePub.

La plateforme Revues.org, fondée en 1999, regroupe à présent une douzaine de revues spécialisées en archéologie, notamment Gallia (CNRS Éditions), six revues du réseau des publications interrégionales d’archéologie, Paléo (SAMRA), Archéopages (INRAP) et la revue d’archéométrie ArchéoSciences (PUR).

Un livre : Techniques et économies de la Méditerranée antique, de Jean-Pierre Brun

Jean-Pierre Brun est archéologue, directeur de recherche au CNRS, spécialisé dans l’étude des vestiges d’activités économiques grecques et romaines. L’ouvrage que nous avons sélectionné est la retranscription de la leçon inaugurale qu’il a prononcée en 2012 au moment où il a rejoint le Collège de France en tant que professeur titulaire de titulaire de la chaire Techniques et économies de la Méditerranée antique. Il y dresse l’état de la recherche en histoire des techniques et de l’économie antiques au regard des données produites par l’archéologie, notamment les fouilles préventives, au cours des trente dernières années.

L’ouvrage Jean-Pierre Brun est disponible dans en français et dans sa traduction en anglais :

  • BRUN, Jean-Pierre. Techniques et économies de la Méditerranée antique : Leçon inaugurale prononcée le jeudi 5 avril 2012. Nouvelle édition [en ligne]. Paris : Collège de France, 2012. Disponible sur Internet : <https://books.openedition.org/cdf/1288>.
  • BRUN, Jean-Pierre. Techniques and Economies in the Ancient Mediterranean : Inaugural lecture delivered on Thursday 5 April 2012. Nouvelle édition [en ligne]. Paris : Collège de France, 2013. Disponible sur Internet : <https://books.openedition.org/cdf/2999>.

Les Leçons inaugurales sont éditées depuis 1949 par le Collège de France. Depuis 2010, les leçons nouvelles sont publiées simultanément sous forme électronique au format HTML, et pour les abonnés à l’offre OpenEdition Freemium for Books, au formats PDF et ePub. Sont également en ligne sur OpenEdition, L’annuaire du Collège de France, La lettre du Collège de France et les Conférences du Collège de France.

Un carnet de recherche : le projet Prôtis

Prôtis est un projet d’archéologie expérimentale pour la construction de la réplique d’une barque de pêche du VIe s. av. JC. Ce projet est porté par l’Université d’Aix-Marseille, le CNRS et le Centre Camille-Jullian, une unité mixte de recherche qui étudie l’archéologie et l’histoire antique en Méditerranée. Il a été conçu suite à la découverte, à Marseille en 1993, de vestiges d’épaves grecques datant de l’époque des Phocéens. C’est la réplique d’un de ces navires, appelée Gyptis, qui est construite depuis plusieurs mois par une équipe de chercheurs et constructeurs, avec les gestes et les techniques antiques, sans vis, ni colle, ni clou. Le chantier de construction, situé dans le Vieux-port de Marseille, est ouvert au public. La barque sera présentée à Toulon lors des Journées du patrimoine et naviguera pour la première fois en septembre à l’occasion de la grande parade en mer de Marseille Provence 2013.

L’équipe du projet rend compte des étapes du projet sur un blog de recherche de la plateforme Hypothèses : http://protis.hypotheses.org


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *