Les journées de l’ingénierie écologiques 2014

Journées de l'ingénierie écologique 2014

Journées de l’ingénierie écologique 2014

Le temps d’un week-end, les 28 et 29 juin 2014, le CNRS et l’IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) organisent la seconde édition des Journées de l’ingénierie écologique pour présenter au grand public des projets de recherche et de développement menés dans le domaine de la restauration des milieux terrestres et aquatiques.

L’ingénierie écologique utilise des concepts et des techniques innovants pour mieux gérer notre environnement. S’inspirant de la nature, écologues, biologistes et chimistes restaurent ou créent de nouveaux écosystèmes pour maintenir la biodiversité et améliorer la qualité de notre vie quotidienne tout en limitant l’impact environnemental. Le programme de ce weekend s’articule autour de l’ouverture exceptionnelle de 23 sites-ateliers de restauration écologique répartis sur toute la France.

À l’occasion de cette manifestation, nous vous présentons un aperçu des ressources d’OpenEdition qui rendent comptent de l’avancée de la recherche dans cette discipline en plein essor.

Un livre : Le projet majeur africain de la Grande Muraille Verte, publié par l’IRD

L’initiative de la Grande Muraille Verte (GMV) est une réponse de l’Afrique à la désertification, à la pauvreté et au changement climatique. Elle repose sur une approche concertée et multisectorielle, mettant en synergie des actions de lutte contre ces trois fléaux majeurs pour le continent africain. Tout en créant et consolidant une ligne de défense par des activités de reboisement et d’aménagement, la GMV contribue au développement intégré des zones rurales et participe à la lutte contre la pauvreté dans le cadre d’un développement durable. Concrètement, il s’agit de l’installation et de la mise en valeur intégrée d’espèces végétales à valeur économique adaptées aux terres arides et aux particularités locales, de bassins de rétention, de systèmes de production agricoles et autres activités génératrices de revenus. La GMV intègre ainsi plusieurs systèmes des plantations artificielles anciennes ou nouvelles, des unités agro-sylvo-pastorales. Des zones de parcours villageoises ou inter-communautaires, des parcs animaliers, des réserves communautaires et des couloirs de migration de faune.

L’ouvrage, qui vise un large public, notamment les scientifiques, enseignants, décideurs, techniciens chargés de la mise en œuvre de la GMV, est en libre à accès au format HTML et téléchargeable aux formats PDF et ePub pour les abonnées à l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’IRD propose actuellement 60 ouvrages en ligne selon la même politique de diffusion.

Référence bibliographique
DIA, Abdoulaye (dir.) ; DUPONNOIS, Robin (dir.). Le projet majeur africain de la Grande Muraille Verte : Concepts et mise en œuvre. Nouvelle édition [en ligne]. Montpellier : IRD Éditions, 2010. Disponible sur Internet : <https://books.openedition.org/irdeditions/2106>.

Une revue : VertigO, une publication électronique francophone de référence en sciences de l’environnement

VertigO est une revue électronique interdisciplinaire en sciences de l’environnement, promouvant et diffusant les recherches et analyses scientifiques sur les grandes questions environnementales contemporaines. La publication émane de l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) de l’Université du Québec à Montréal à la pointe de la recherche dans le domaine de l’agriculture urbaine. Le dernier numéro de la revue, paru en mai 2014, est d’ailleurs consacré aux systèmes alimentaires articulés et transversaux pour une sécurité alimentaire« .

L’intégralité des numéros de VertigO depuis sa création en 2000 est en ligne en accès libre intégral pour tous les formats de lecture sur Revues.org. L’ISE est aussi particulièrement actif dans le domaine de la communication scientifique à travers les nouveaux outils du publication du web et anime, sur la plateforme Hypothèses, plusieurs blogs de veille et d’information consacrés à l’agriculture urbaine, l’adaptation au changement climatique et la viabilité des villes.

Un carnet de recherche : communication et veille autour d’un projet ANR sur la restauration écologique des cours d’eau

Le blog REPPAVAL rend compte de l’avancée des travaux conduits dans le cadre de l’ANR JC REPPAVAL sur les représentations de la nature et des paysages dans les petites vallées de l’ouest de la France face aux projets de restauration écologique. Il a pour but de faciliter le partage de ressources et les débats au sein de l’équipe qui fédère des chercheurs de plusieurs équipes de l’Ouest de la France (RURALITES EA 2252, Univ. Poitiers ; UMR CNRS 7218 LAVUE, Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense ; UMR LETG 6554 CNRS, Univ. Caen ; UMR CNRS 6590 ESO, Univ. Rennes ; Agrocampus Ouest Angers). Il participe aussi à la diffusion progressive des résultats dans le domaine de la restauration écologique des cours d’eau auprès d’un public plus large, notamment à travers un inventaire cartographique des opérations de restauration écologique dans l’Ouest de la France. Plus largement, il propose une veille tant du point de vue scientifique (publications, manifestations, …) qu’opérationnel (législation européenne, opérations en cours, publications techniques, …).

Le format du carnet de recherche est particulièrement adapté à ce type de projet car il facilite le travail collaboratif et la communication directe entre chercheurs tout en offrant au grand public un regard sur la construction de la science. A ce jour, le catalogue de la plateforme Hypothèses regroupe près de 175 blogs en lien avec des programmes de recherche ANR.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *