Déploiement de l’outil de text-mining Bilbo sur Open Edition Books

BookmarkedDepuis quelques jours, une nouvelle fonctionnalité est installée sur OpenEdition Books : l’outil de text-mining Bilbo, dédié à l’annotation automatique des références bibliographiques des livres.

Bilbo identifie les références bibliographiques dans les documents du livre (chapitres, introductions, bibliographies, etc.) et sémantise les différents éléments qui la composent. Il identifie ensuite les DOI correspondant de ces références, et lorsqu’ils existent, les ajoute à la fin de la référence sous la forme d’un lien cliquable. Il est ainsi possible d’accéder directement à la ressource citée. Bilbo est développé par OpenEdition Lab. En 2014, l’outil a d’abord été implanté sur Revues.org en 2014. Deux ans plus, c’est au tour d’OpenEdition Books de bénéficier de cette fonctionnalité.

Comment fonctionne Bilbo ?

Bilbo (Bibliographical Robot) est un logiciel capable de détecter, d’identifier, d’analyser et d’encoder les références bibliographiques présentes dans les articles. Par des méthodes de fouille de texte et d’apprentissage automatique, Bilbo identifie le prénom et le nom des auteurs, les titres, les éditeurs, l’année et le lieu d’édition de chaque référence bibliographique.

La première version de Bilbo porte sur la bibliographie générale des documents. Une deuxième étape de développement permettra de déployer l’identification des références bibliographiques aux notes de bas de page. Une troisième étape, enfin, offrira la perspective d’identifier les références implicites dans le corps du texte.

Bilbo analyse régulièrement les mêmes bibliographies, en fonction des progrès de l’algorithme, mais aussi pour tenir compte du fait que chaque jour des milliers de publications se dotent d’un DOI.

Des références identifiées automatiquement

À partir de l’identification de l’auteur et du titre, Bilbo peut interroger le moteur de recherche de CrossRef, agence officielle d’enregistrement de Digital Object Identifier (DOI, littéralement « identifiant d’objet numérique ») dont la base de données contient des millions de références scientifiques. Bilbo peut ainsi récupérer le DOI, quand il existe, et l’ajouter à la référence dans la bibliographie du document.

Des références enrichies

Une fois la référence identifiée, Bilbo est capable de l’enrichir de données complémentaires et de l’afficher dans différents formats. Les lecteurs qui consulteront un document depuis une bibliothèque ou institution abonnée à l’un des programmes Freemium d’OpenEdition auront la possibilité de télécharger les références pour lesquelles Bilbo aura trouvé un DOI aux formats APA, MLA et Chicago. Vous trouverez la liste des bibliothèques et institutions abonnées sur cette page : <http://cleo.openedition.org/pilotage/abonnes>.

Qui fait Bilbo ?

Bilbo, est un projet d’OpenEdition Lab lancé en 2011 qui vise à développer des fonctionnalités de lecture, d’écriture, de navigation et de système de recommandations. Deux équipes travaillent en étroite collaboration sur ce projet : celle d’OpenEdition (Cléo) et celle du Laboratoire des sciences de l’information et des systèmes (LSIS, Aix-Marseille université – CNRS). Le financement initial a été assuré par l’obtention d’un Google Grant for Digital Humanities.

Plus d’informations

Contact

lab@openedition.org


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *