Les métiers du Cléo (2) : chargée d’édition (Delphine Mandin)

Delphine au séminaire interne du Cléo

Delphine au séminaire interne du Cléo

L’édition électronique ouverte poursuit sa série d’entretiens présentant les métiers du Cléo. Ces entretiens ont été réalisés par Élodie Picard. Aujourd’hui, nous présentons Delphine Mandin, chargée d’édition.

Quelle a été ta trajectoire avant d’arriver au Cléo ? Et comment y es-tu arrivée ?

Pendant que je préparais ma thèse de sociologie, d’autres doctorantes et moi avons monté un groupe de recherche. Dans ce cadre, on a pris en charge un numéro de revue de A à Z. Il s’agissait des Cahiers de l’IRSA (Institut de recherches sociologiques et anthropologiques de Montpellier III). Après l’arrêt de ma thèse, j’avais un peu dans l’idée de me réorienter dans l’édition. Je cherchais un stage et c’est là que je suis tombée sur une annonce publiée sur le portail. J’ai postulé et j’ai été prise.

Quel était ton poste ?

Au départ, j’ai été recrutée sur un mi-temps en tant qu’assistante d’édition, et au bout d’un mois et demi environ, Marin (Dacos) m’a proposé d’une part de passer à plein temps, et d’autre part d’évoluer vers un poste de chargée d’édition.

Comment définis-tu ton métier aujourd’hui ? Quelles en sont les missions ?

Le plus gros du travail consiste à accompagner les revues lors de leur passage à l’édition électronique, c’est-à-dire de l’adhésion à la sortie du site. Mais il s’agit aussi d’assurer le suivi tout au long de la vie de la revue : la mise à jour du contenu, la refonte des sites, les migrations, etc. Par ailleurs, il faut aussi assurer la formation au logiciel Lodel auprès des adhérents. C’est, je crois, ce qui me plaît le plus : être en contact avec les personnes qui s’occupent des revues. Tout ça, c’est le cœur du travail de chargée d’édition.

Une autre partie de mon travail consiste à organiser tout ce qui relève du stylage, c’est-à-dire à travailler avec les assistants d’édition qui stylent les numéros des revues, lorsqu’elles ne peuvent pas le faire elles-mêmes.

Quelles évolutions as-tu pu observer dans ce poste depuis que tu es au Cléo ?

Comme je me suis formée au fur et à mesure, je dirais que l’évolution s’est déjà trouvée à ce niveau : apprendre à devenir opérationnelle. Sinon, il y a des évolutions, par exemple pour le stylage, parce qu’on découvre constamment de nouvelles astuces et de nouveaux outils. Ce sont des informations que l’on peut ensuite transmettre aux revues.

Quel est le dernier projet particulièrement intéressant sur lequel tu as travaillé ?

En ce moment, je travaille surtout à la refonte de sites. En fait, quand je suis arrivée, il y a deux ans, j’ai pris en charge beaucoup de revues d’un coup et depuis ce n’est plus moi, ou rarement, qui prends les nouvelles adhésions. Les revues dont je m’occupe sont donc anciennes et ont parfois des sites obsolètes sous Lodel 0.7. Il faut donc les migrer sous Lodel 0.8. C’est l’occasion de leur proposer une nouvelle maquette.

Parmi celles qui me viennent à l’esprit, je pencherais pour la Revue européenne des migrations internationales (REMI), pour laquelle il a fallu mettre en place l’interopérabilité côté Persée et plus récemment côté Cairn. On a aussi dû retravailler le contenu et leur proposer une nouvelle maquette.

Bibliographie de Delphine Mandin

Delphine Mandin, « Parentalité et changements contemporains des rapports de sexe dans le couple » in Nos disciplines face à la problématique du genre. Actes du séminaire transdisciplinaire des 6, 7 et 8 juin 2006, Montpellier, Publications de Montpellier III, à paraître.

Delphine Mandin, « Places de la paternité et de la maternité dans les couples hétérosexuels contemporains » in Mohand Khellil (dir.), Genre et rapports sociaux de sexe. Les enjeux contemporains de la recherche. Actes du séminaire transdisciplinaire doctoral du 2 juin 2005, Montpellier, Publications de Montpellier III, 2006, pp. 51-67.

Delphine Mandin, « Paternité/maternité : butoir du nouveau modèle de couple hétérosexuel ? » in Pour une valorisation de la recherche sur le genre et les rapports sociaux de sexe. Actes du séminaire transdisciplinaire doctoral des 12 et 13 mai 2004, Montpellier, Publications de Montpellier III, 2005, pp. 181-191.

Delphine Mandin, « Pour une utopie de la famille », Les Cahiers de l’IRSA, numéro spécial Penser le Sexe… de l’utopie à la subversion ?, septembre 2004, pp. 57-70.

Crédits photographiques : Delphine au séminaire interne du Cléo, licence CC, par Élodie Picard.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *