Les modèles économiques de l’édition numérique

Virginie Clayssen

Les modèles économiques de l’édition numérique (cours)

Intervenante : Virginie Clayssen
vendredi 11 septembre 2009 – 10h30-12h30 (Université St Charles)

Du 7 au 11 septembre, le Centre pour l’édition électronique ouverte organise son Université d’été de l’édition électronique ouverte. Nous mettons à votre disposition les enregistrements des conférences et des cours donnés durant cette semaine de formation. Ces podcasts ont été réalisés par Élodie Picard, Pierre-Alain Mignot et Christophe Bonijol.

L’arrivée de la « révolution numérique » dans le secteur de l’édition donne lieu à des interprétations contrastées : côté usages, c’est tout un ensemble de nouvelles possibilités qui sont offertes aux auteurs et aux lecteurs pour communiquer de manière différente autour du livre, ou même pour s’affranchir des contraintes formelles qu’impose l’objet livre et inventer de nouvelles formes éditoriales. Côté éditeurs, la perception est différente : à regarder ce qui s’est passé dans d’autres secteurs, comme la presse ou l’industrie musicale, la révolution numérique apparaît davantage comme un facteur de fragilisation des industries culturelles et de leur modèle économique. Selon certains économistes, le numérique entraîne un « transfert d’utilité » depuis les industries culturelles vers l’industrie des télécommunication, qui revient à une destruction plus ou moins complète de leurs sources habituelles de revenus.Les modèles économiques de l’édition numérique restent donc à trouver ; et il semble que sur ce point, les modèles économiques globaux ne sont pas d’une grande utilité. L’heure est aux expérimentations, comme en témoignent les très nombreuses initiatives, qui explorent dans le même temps des pistes opposées.

Liens


Crédits photographiques : « Les modèles économiques de l’édition numérique », Élodie Picard, tous droits réservés.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Michel R. Klein dit :

    ma première impression est que cet exposé est très intéressant.
    Je ne l’ai pas écouté encore jusqu’au bout.
    J’ai été étonné que le droit d’auteur n’ai pas été évoqué,sauf trés succinctement il le sera probablement dans la suite de l’exposé.
    Il faut avoir à l’esprit que le livre numérique permet d’étendre les propriété d’un livre de manière considérable en introduisant non seulement des images comme dans un livre classique mais des vidéos incorporées dans le texte ou des modules de type programme permettant d’utiliser des simulations ou des logiciels pédagogiques.
    Dans l’ouvrage  » Intellectual Property Rights of e-learning courses: a European comparative analysis ( Michel R-klein, Sol Picciotto, Marie-Christine Janssens)publié en 2008 Nous étudions la question du droit d’auteur sur les cours en ligne à la lueur de la législation Européenne et de la législation de 8 pays Européens.
    Nous abordons la question des livres électroniques puisque un cours en ligne est une forme de livre électronique.

    Michel R. Klein

  1. 8 octobre, 2009

    […] Les éditeurs eux aussi y croient et s’inquiètent, non plus de l’avenir de l’édition. Souci autrefois prévalent, mais de leur avenir… à savoir les modèles économiques à venir. (http://leo.hypotheses.org/2636) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *