L’analyse de grands corpus évolutifs et la socio-informatique des controverses : de Prospero à Marloweb

Le séminaire du Cléo : Digital Humanities. Les transformations numériques du rapport aux savoirs tiendra sa prochaine séance le mercredi 24 mars à 14h en salle informatique du 96 bd Raspail.

La séance portera sur « L’analyse de grands corpus évolutifs et la socio-informatique des controverses : de Prospero à Marloweb »

Intervenants

Francis Chateauraynaud (GSPREHESS)
Josquin Debaz (Chercheur au GSPR)

Programme

A partir de travaux développés depuis le milieu des années 1990 à la croisée de la sociologie et de l’informatique, cette séance du séminaire examinera des méthodes et des procédures utilisées pour l’analyse de dossiers complexes saisis comme autant de grands corpus évolutifs, formés de textes numérisés.

La première partie de la séance reviendra sur la genèse des outils placés au cœur de la suite logicielle Prospéro-Marlowe-Tirésias tout en les situant dans le champ des outils d’analyse informatisée pour les SHS.

La deuxième partie sera consacrée à une démonstration réalisée sur plusieurs corpus de façon à expliciter un certain nombre de concepts et de protocoles.

Bien que fortement orientés vers les objets de la sociologie des controverses et des conflits, ces outils peuvent trouver des applications sur des corpus très différents, et à ce titre devraient intéresser la plupart des disciplines des sciences sociales.

Enfin, la troisième partie prendra la forme d’un travail d’enquête collaborative sur un dossier choisi par les participants. Les discussions qui ne manqueront pas de surgir permettront d’examiner collectivement les conditions dans lesquelles ce type d’approche peut s’insérer dans le mouvement plus général des digital humanities et entrer en interaction avec de multiples formes d’archivages et de traitements numériques.

La socio-informatique des controverses a depuis l’automne 2009 son carnet de recherche sur hypotheses.org. On y trouvera des billets méthodologiques destinés à accompagner des recherches collectives  et à alimenter les discussions, ainsi que de multiples sources et références relatives aux logiciels utilisés et à leurs grandes applications.

Contacts

Le séminaire est ouvert mais sur inscription auprès de pierre.mounier@ehess.fr ou marin.dacos@revues.org. Afin de mieux gérer le nombre de places disponibles, il est nécessaire de confirmer par mail sa présence.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Enro dit :

    Bravo, je suis heureux de voir que vous incluez aussi dans les humanités digitales la mobilisation de corpus numériques pour la recherche — il me semble que ce n’est pas toujours le cas

  1. 24 mars, 2010

    […] This post was mentioned on Twitter by Marin Dacos, Pierre Mounier, Sciences&Démocra, Revues.org, Bibliothèques UBO and others. Bibliothèques UBO said: [Hypothèses] #SH L’analyse de grands corpus évolutifs et la socio-informatique des controverses : de Prospero à Ma… http://bit.ly/b8SQ9G […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *