Tours, le 1er décembre 2008 : blogs et carnets de recherche en SHS

L’équipe du CLEO poursuit la présentation de la plateforme Hypothèses auprès des chercheurs des différentes institutions et universités.

Intervenant :

Marin Dacos, CNRS, Agrégé d’histoire,
Directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte (CLEO)

Lieu :

Université François Rabelais de Tours
Site Tanneurs
5ème étage de la Bibliothèque Universitaire Lettres-Langues, Arts-Sciences humaines

Date et horaire :

le 1 décembre 2008 de 15 à 17 heures

Page de l’Université François Rabelais de Tours

Une présentation de la plateforme « Hypothèses » par Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte.

Le CLEO a lancé en février 2008 sa plateforme de carnets de recherche Hypothèses. Ouverte à toute la communauté académique dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, elle permet aux chercheurs et équipes de recherche de diffuser facilement et rapidement de l’information en relation directe avec leur pratique scientifique.

Depuis quelques années, les étudiants avancés, les chercheurs et les enseignants, mais également les documentalistes et les ingénieurs des milieux de la recherche utilisent ces outils de mise en ligne rapides et légers dans leur activité professionnelle.
Ces « carnets de recherche » constituent de véritables instruments de communication et d’information scientifique. Leurs usages sont très divers : carnets de fouilles archéologiques, cahiers de terrain en sciences sociales, moyens de diffusion des savoirs, journaux de bord de projets de recherche, publications d’actualités pour des revues scientifiques ; ils correspondent certainement au désir des acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales de pouvoir présenter leur travail sans filtre ni intermédiaire, mais aussi à la pression croissante d’un environnement de recherche toujours plus demandeur en terme de communication.

Les carnets de recherche constituent en tous cas un intéressant complément par rapport à la publication traditionnelle qu’ils ne remplacent évidemment pas.

Cette présentation est proposée par le Centre pour l’édition électronique ouverte, le Service Commun de Documentation de l’université François-Rabelais et le Centre de Ressources Electroniques sur les Villes de la Maison des Sciences de l’Homme de Tours.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *