Expérimentations dans le domaine de l’édition numérique en SHS : possibilités et défis. Cours de l’Université d’été

Janneke Adema

Une nouvelle intervenante est confirmée pour l’Université d’été de l’édition électronique ouverte que nous sommes en train d’organiser. Il s’agit de Janneke Adema, auteure remarquée d’un récent rapport sur le livre électronique en sciences humaines et sociales. Nous lui avons demandé d’animer un de nos dix cours de la semaine. Voici ce qu’elle nous a proposé :

Le cours :

Il sera dédié à l’examen du paysage international de l’édition électronique en sciences humaines et sociales (SHS) notamment à ses développements les plus récents. Dans ce domaine, la monographie reste le type de publication privilégié. Cependant, le système de publication des livres en sciences humaines et sociales doit remettre en question un modèle vieillissant, hérité des systèmes de publication « papier ». Des solutions qui s’appuient sur le flux de la production et de la distribution propre au numérique commencent à émerger et avec elles, de nouveaux défis à relever.

Dans cet atelier, nous étudierons des projets récents menées par des presses universitaires et des bibliothèques sans but lucratif qui se consacrent à la publication de monographies électroniques en libre accès. Nous aborderons aussi des expériences réalisées par des universitaires et des éditeurs en SHS sur des systèmes de publication qui fonctionnent en réseau, dont les contenus sont partagés et réinscriptibles (« liquid books ») et dont les critères évaluation par des pairs sont ouverts.

Ces tests remettent en question le format standard de la monographie et les hypothèses traditionnelles sur lesquelles nos systèmes connaissances actuels sont fondés. Ils soulèvent plusieurs interrogations : ces expérimentations constituent-elles une véritable alternative ou ne sont-elles que la continuation numérique d’un système hérité de l’imprimé ? Quels facteurs techniques, culturels et économiques nous empêchent d’élaborer un véritable système numérique ? La mise en œuvre d’un tel système est-elle même envisageable d’un point vue tant théorique que pratique ? Quelles seront les possibilités offertes par un tel système ? Quelles normes héritées du monde de l’imprimé sommes-nous pas prêts à abandonner et pourquoi ?

Qui :

Janneke Adema est l’auteur du rapport Overview of Open Access Models for eBooks in the Humanities and Social Sciences (OAPEN, 2010), et le co-auteur d’Open Access Publishing in European Networks: Report on Best Practices and Recommendations (OAPEN, 2010) et de Digital Monographs in the Humanities and Social Sciences: Report on User Needs (2010). Elle a contribué aux revues New Review of Academic Librarianship, Krisis. Journal for Contemporary Philosophy, et LOGOS: The Journal of the World Book Community. Elle rédige actuellement une thèse de doctorat sur l’avenir de la monographie au sein du département Media and Communication de l’université de Coventry. Elle anime également le blog de recherche : openreflections.

Le cours sera donné en anglais. En voici la présentation originale  :

Experiments with digital publishing in the Humanities and Social Sciences (HSS): possibilities and challenges

This course will focus on the international landscape of digital publishing in the Humanities and Social Sciences (HSS) and recent developments therein. Within these fields the monograph is still the preferred means of communication. However, the system of book publishing within the HSS is faced with a no longer sustainable print-based model. Solutions are being sought based on digital production and distribution with all the possibilities and challenges this carries with it. Within this workshop we will look at some recent projects and experiments launched mainly by not-for-profit university presses and libraries, which focus on the publishing of open access digital monographs. Next to that we will take a closer look at some experiments by both scholars and publishers within the HSS with open peer review, networked, remixed and liquid books. These experiments are challenging both the standard format of the monograph and the traditional assumptions and preconceptions on which our current knowledge systems are based. Questions that will lead the discussion are whether the experiments conducted are a real challenge or alternative, or whether they are a continuation (in digital form) of the print-based knowledge system. What are the technical, cultural and economic factors inhibiting us form devising a truly digital-based system? Will it even be (practically and theoretically) possible to devise a system more akin to the digital? What will be the possibilities and challenges of such a system? And finally, which standards inherited from the print world are we not willing to let go off, and why?

Janneke Adema is the author of the OAPEN report Overview of Open Access Models for eBooks in the Humanities and Social Sciences (2010), and co-author of OAPEN – Open Access Publishing in European Networks: Report on Best Practices and Recommendations (2010) and Digital Monographs in the Humanities and Social Sciences: Report on User Needs (2010). She has published in New Review of Academic Librarianship, Krisis. Journal for Contemporary Philosophy, and LOGOS: The Journal of the World Book Community, and is currently writing a PhD on the future of the monograph in the Department of Media and Communication at Coventry University. She blogs about her research at openreflections.

Compléments :

Texte d’annonce de la deuxième Université d’été
Les pré-inscriptions à l’Université d’été de l’édition électronique ouverte sont… ouvertes !
Université d’été : le pré-programme !
Université d’été : l’hébergement

Programme :

Sociale, la lecture ? Atelier de l’Université d’été
Optimiser l’indexation de vos contenus dans Isidore
De l’open acess au Freemium. Conférence avec François Benhamou

Les pré-inscriptions sont ouvertes du 28 février au 1er mai 2011 et sont accessibles à cette adresse : http://dr12.azur-colloque.cnrs.fr


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 5 juillet, 2013

    […] rapi­de­ment le DOAB, mais Jan­neke Adema, que j’avais invi­tée lors de la der­nière uni­ver­sité d’été du Cléo, a animé un ate­lier très détaillé sur le mode de fonc­tion­ne­ment de ce projet. Je […]

  2. 6 juillet, 2013

    […] intro­du­ced the Doab, and Jan­neke Adema, whom I had invi­ted to come at the last summer uni­ver­sity of Ope­nE­di­tion , explai­ned more in details how DOAB works, during one of the paral­lel […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *