De la lecture numérique. Conférence à l’Université d’été par Michel Roland-Guill

6 mai, 2011
Par

Michel Roland-Guill

Présentation de la conférence du soir :

“Avec la commercialisation de l’ “iPad” d’Apple, l’année qui vient de s’écouler a vu l’installation des tablettes numériques dans le paysage des équipements “mainstream”. On y a vu, à tort ou à raison, une chance pour le développement de la lecture numérique. Parallèlement et moins remarqué sont apparus sur le web des outils destinés à gérer des régimes d’attention différents, compris essentiellement comme modes de lecture (“Instapaper”, “Readability”, “diigo”…). Dans le même temps se poursuit la réflexion sur le livre électronique et ses formats spécifiques, réflexion qui voit peut-être avec la multiplication de nouveaux terminaux de lecture se rapprocher ses enjeux concrets.

Ce peut être dans ces conditions le bon moment de faire un point sur la lecture numérique. Pour ce faire, l’ambition de cette conférence est de connecter des problématiques qui restent généralement distinctes:

  • celle des mutations générationnelles dans les pratiques de l’information (problématique des digital natives;
  • celle des régimes d’attention liés au traitement de l’information textuelle, numérique en particulier;
  • directement liée à cette dernière, celle des modes de lecture dans leur dimension neurologique mais aussi dans leur dimension historique;
  • celle des supports de l’information textuelle, papier, PC ou tablettes, des usages qu’ils permettent ou préforment, des outils logiciels liés à ces usages;
  • celle du devenir du livre et des métamorphoses que l’on peut anticiper pour cet objet (questionnable).

Comme il serait ridicule de prétendre aborder toutes ces problématiques autrement que par un rappel, il s’agira essentiellement de montrer en quoi elles peuvent communiquer et éventuellement par où elles pourraient se co-informer. On essaiera aussi de clarifier certaines notions transversales (comme celle de “lecture”) de façon à faciliter cette communication des problématiques.”

Qui ?

Michel Roland-Guill est conservateur des bibliothèques et co-responsable de l’urfist de Nice. A ce titre il coordonne des formations et une veille sur les pratiques et outils numériques à destination des universitaires. L’Urfist de Nice a diligenté une enquête sur les pratiques numériques des chercheurs dont les résultats sont en cours de synthèse et de publication. Dans une vie antérieure, MRG a présidé à la réalisation du site de revues électroniques de l’Université de Nice Sophia-Antipolis, Revel, site partenaire de revues.org.

Compléments :

Programme :


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

One Response to De la lecture numérique. Conférence à l’Université d’été par Michel Roland-Guill

  1. Hubert Guillaud le 6 mai, 2011 à 4:15

    J’espère que j’aurais le loisir d’écouter cette conférence…

    Le numérique permet d’obtenir de nouvelles métriques de la lecture, le problème étant de classer ces mesures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *






Carnets de recherche