Archives pour la catégorie OpenEdition Press

Qu’est-ce qu’une archive de chercheur ? de Jean-François Bert

438Depuis les années 1980, archivistes, historiens et scientifiques se sont préoccupés de la collecte et de la sauvegarde des archives dites « scientifiques ». D’abord les archives institutionnelles et administratives puis, plus récemment, les archives personnelles des chercheurs.

Avec cet ouvrage, Jean-François Bert montre l’intérêt de la prise en compte de ces archives dans un processus d’appréhension globale du travail des savants. Il donne les outils essentiels à une meilleure compréhension et à un usage profondément renouvelé des archives de chercheur.

Présentation

Au cours de sa carrière, un chercheur est amené à produire, consulter et conserver différents types de documents. Carnets, agendas, brouillons de toutes formes, livres annotés forment bien souvent la grande partie des fonds d’archives disponibles.

La prise en compte et l’étude de ces documents témoignent d’une activité prenante, mais permettent surtout de saisir les évolutions, les tâtonnements et les manières de faire propres à tel ou tel chercheur.

En décidant d’explorer certaines pratiques concrètes qui se matérialisent dans les archives, Jean-François Bert met l’accent sur l’aspect ordinaire de l’activité savante afin de comprendre le processus de la recherche, dans sa singularité et souvent sa grande complexité.

Disponibilité

L’ouvrage, publié dans la collection Encyclopédie Numérique d’OpenEdition Press, est disponible en ligne en libre accès à l’adresse suivante : http://books.openedition.org/oep/438

Il est également disponible à l’achat :

Cet ouvrage a été réalisé avec le soutien du Labex logo-hastec.

What is the Text Encoding Initiative? de Lou Burnard

What is the Text Encoding InitiativeAvec cet ouvrage synthétique de Lou Burnard, OpenEdition Press souhaite offrir à tous ceux qui en ont besoin et qui s’intéressent à la question - chercheurs, éditeurs, archivistes, bibliothécaires - les outils et la méthode adéquats pour l’encodage en Text Encoding Initiative.

Un guide…

Rédigé en anglais, ce livre rappelle l’intérêt et la finalité de l’utilisation de la TEI pour les Sciences humaines et sociales : une description précise des documents, l’interopérabilité entre différents systèmes, un archivage pérenne…
Construit comme un guide à destination des non-spécialistes, il reprend les bases XML nécessaires à l’encodage et propose un parcours découverte dans l’univers de la TEI.

… vers l’autonomie

S’appuyant sur de nombreux exemples, Lou Burnard montre au débutant comment décrire et structurer un document. Livre d’initiation, What is the Text Encoding Initiative? donne les clefs pour apprendre à faire ses propres choix en vue d’un projet particulier, de la découverte à l’application.

Traduction française

Afin de diffuser cet ouvrage auprès des lecteurs francophones, nous souhaitons proposer une traduction dans les meilleurs délais et sommes ouverts à des partenariats relatifs à ce projet.

Disponibilité

L’ouvrage, publié dans la collection Encyclopédie Numérique d’OpenEdition Press, est disponible en ligne en libre accès à l’adresse suivante : http://books.openedition.org/oep/426

Il est également disponible à l’achat :

Il a été réalisé avec le soutien du Labex logo-hastec.

Qu’est-ce qu’un lieu de savoir ? de Christian Jacob

Qu'est ce qu'un lieu de savoir ?

OpenEdition Press est heureux d’annoncer la publication d’un nouvel ouvrage écrit par Christian Jacob dans sa collection Encyclopédie Numérique : Qu’est-ce qu’un lieu de savoir ?

Présentation

Comment les savoirs sont-ils produits ? Comment se transmettent-ils ? Quelle approche adopter pour apprendre à les observer ?
Qu’il s’agisse d’un laboratoire, d’une agora grecque, d’un jardin botanique, d’une table de travail ou d’une bibliothèque, chaque lieu de savoir possède une dynamique propre, conséquence de son histoire et de ses spécificités. En mêlant l’observation des pratiques à l’interprétation des méthodes de pensée, cet ouvrage étudie les lieux de l’activité savante dans une approche comparatiste.
Construit comme une invitation à la réflexion, situé à la frontière entre histoire et anthropologie, cet ouvrage tente de baliser les hypothèses et les enjeux d’une nouvelle approche des savoirs humains. Il s’adresse à tous les lecteurs qui souhaitent s’engager dans des cheminements parallèles ; il déploie des pistes de réflexion pour les humanités d’aujourd’hui et de demain.

Cet ouvrage est le fruit d’un long travail de recherche mené au sein de l’Anhima (UMR 8210 – Anthropologie et Histoires des Mondes Antiques), dans le cadre d’un projet interdisciplinaire sur les Lieux de savoir.

Il a été réalisé avec le soutien du Labex Hastec.

Disponibilité

L’ouvrage, publié dans la collection Encyclopédie Numérique d’OpenEdition Press, est disponible en ligne en libre accès à l’adresse suivante : http://books.openedition.org/oep/423

Il est également disponible à l’achat :

Read/Write Book 2. Une introduction aux humanités numériques

À l’occasion du deuxième THATCamp Paris qui a réuni quelque 160 participants à l’EHESS, les 25 et 26 septembre 2012, OpenEdition Press publie le Read/Write Book 2, Une introduction aux humanités numériques, sous la direction de Pierre Mounier.

Quatrième de couverture :

“Apparue en 2006, l’expression “humanités numériques” connaît depuis un véritable succès. Mais au-delà du slogan à la mode, quelle est la réalité des pratiques qu’il désigne ? Si tout le monde s’accorde sur une définition minimale à l’intersection des technologies numériques et des sciences humaines et sociales, les vues divergent lorsqu’on entre dans le vif du sujet. Les humanités numériques représentent-elles une véritable révolution des pratiques de recherche et des paradigmes intellectuels qui les fondent ou, plus simplement, une optimisation des méthodes existantes ? Constituent-elles un champ suffisamment structuré pour justifier une réforme des modes de financement de la recherche, des cursus de formation, des critères d’évaluation ? L’archive numérique offre-t-elle à la recherche suffisamment de garanties ? Quelle place la recherche « dirigée par les données » laisse-t-elle à l’interprétation ? Telles sont quelques-unes des questions abordées par ce deuxième opus de la collection « Read/Write Book ».
Ces dix-huit textes essentiels, rédigés ou traduits en français par des chercheurs de différentes nationalités, proposent une introduction aux humanités numériques accessible à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce domaine de recherche en constante évolution.
Avec les contributions de :  Janneke Adema, Aurélien Berra, Danah Boyd, Lou Burnard, Antonio Casilli, Francis Chateauraynaud, Kate Crawford, Adam Crymble, Josquin Debaz, Xavier de La Porte, Hubert Guillaud, Pierre Mounier, Serge Noiret, Patrick Peccatte, Roy Rosenzweig, Neel Smith, Melissa Terras, Nicolas Thély, Corinne Welger-Barboza.”

Publication : Opinion Mining et Sentiment analysis, par D. Boullier et A. Lohard

OpenEdition Press annonce la création d’une nouvelle collection de livres en partenariat avec le médialab de Sciences Po.  Cette collection, dirigée par Bruno Bachimont et Dominique Boullier a pour ambition de publier des ouvrages méthodologiques sur les humanités numériques.

Le premier volume s’intitule Opinion Mining et Sentiment analysis. Il est écrit par Dominique Boullier et Audrey Lohard.

L’ « opinion mining » est en passe de devenir une véritable industrie, tout aussi stratégique que celle des sondages. Les promesses avancées sont impressionnantes : la puissance de calcul des outils informatiques permettrait de suivre toutes les évolutions de l’opinion sur le web en temps réel, quel qu’en soit le volume. Plus encore, les capacités de traitement linguistique permettraient de détecter les tonalités de tous les verbatims recueillis, grâce aux méthodes dites de « sentiment analysis ».

L’état de l’art des offres commerciales et technologiques présenté dans cet ouvrage rend compte de cette effervescence mais en souligne aussi la démesure, en veillant à distinguer les résultats réels des slogans promotionnels quelquefois trompeurs.

L’ouvrage écrit par des chercheurs du médialab de Sciences Po, laboratoire spécialisé dans le traitement des masses de données disponibles sur le web pour les sciences sociales, permet aussi de resituer l’intérêt de ces nouveaux moyens techniques pour la recherche, dans le cadre de ce qu’on appelle désormais les « humanités numériques ».

Enfin, soucieux de permettre à chaque lecteur de prendre en main ces outils, certes puissants mais aux limites de validité bien réelles, les auteurs décrivent pas à pas toutes les phases d’un projet mobilisant les méthodes d’opinion mining, en précisant les pièges et les impératifs d’intervention de l’expertise humaine, toujours nécessaire.

Largement illustré, cet ouvrage devrait encourager les chercheurs, les professionnels de l’opinion et du marketing tout autant que les informaticiens et spécialistes des « web studies » à échanger pour faire progresser ces outils communs.

Cet ouvrage, comme tous les volumes publiés par OpenEdition Press est accessible en libre accès sur le Web : http://press.openedition.org/198. Les formats pdf et epub sont distribués au sein de l’offre OpenEdition freemium, pour les usagers des bibliothèques abonnées, ou en vente à l’unité dans la plupart des librairies électroniques.

Il est aussi disponible sur support papier en impression à la demande : http://www.i6doc.com/fr/livre/?GCOI=28001100220730

Opinion Mining et Sentiment analysis est accompagnée d’un carnet de recherche en ligne qui permet de trouver des mises à jour, des éléments d’actualité et de discussion relatifs au domaine.

Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte, participera à la présentation de l’ouvrage, mercredi 30 mai à 17h00 au médialab de Sciences Po, à l’occasion du troisième anniversaire du médialab.

À paraître le 25 mars 2010 : la seconde édition du Read/Write Book. Le livre inscriptible

Read Write Book - Le livre inscriptible - 2ème éditionRead/Write Book. Le livre inscriptible est le premier ouvrage publié par le Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo). Sa première version a accompagné, sous forme expérimentale et multi-supports, l’université d’été de l’édition électronique ouverte, qui s’est tenue à Marseille du 7 au 11 septembre 2009.

La seconde version du recueil, revue et augmentée  sortira le 25 mars 2010. Cette nouvelle édition sera diffusée, d’une part au format papier par les Éditions du Cléo et d’autre part aux formats epub et PDF en librairie électronique.

Remerciements

Ce recueil constitue un état des lieux des réflexions d’une communauté de chercheurs, de professionnels du livre, de pédagogues, de professionnels du numérique, d’expérimentateurs et d’explorateurs, parfois même de conquistadores, bref, d’une communauté d’intellectuels inscrits dans leur siècle que l’on appelle parfois la bouquinosphère. Ils partagent, débattent et parfois même s’étripent au sujet d’un sujet qui les passionne tous : le livre. Il faut saluer leur générosité et l’acuité de leur pensée. Je remercie particulièrement Hubert Guillaud, Virginie Clayssen et Pierre Mounier, dont l’inlassable travail de repérage, traduction, confrontation et mise en perspective ont rendu ce livre possible. Enfin, la dette de ce livre envers l’ensemble de l’équipe du Centre pour l’édition électronique ouverte est énorme, à travers l’enthousiasme, l’exigence de service public et le goût du travail bien fait dont ils font preuve chaque jour.

Sommaire

Introduction

Marin Dacos
Read/Write Book. Le livre devient inscriptible

Le livre électronique est un texte

Alain Pierrot et Jean Sarzana
Réflexion autour du livre et de l’œuvre numérique

Hubert Guillaud
Le papier contre l’électronique

Hubert Guillaud
Qu’est-ce qu’un livre à l’heure du numérique ?

Bob Stein
A Unified Field Theory of Publishing in the Networked Era

Nova Spivack
Bienvenue dans le flux : un nouvel âge pour le web

Monopolivre

Joël Faucilhon
Portrait du pirate en conservateur de bibliothèque

Milad Doueihi
Le livre à l’heure du numérique : objet fétiche, objet de résistance

Philippe Aigrain
La contribution créative : le nécessaire, le comment et ce qu’il faut faire d’autre

Robert Darnton
La bibliothèque universelle, de Voltaire à Google

Tim O’Reilly
Concurrence sur le marché du livre

Andrew Savikas
Amazon Ups the Ante on Platform Lock-In

Fabrice Epelboin
Données et métadonnées : transfert de valeur au cœur de la stratégie des médias

Édition électronique scientifique ?

Janet Stemwedel
The Saga of the Journal Comment

Pierre Mounier
L’édition en ligne : un nouvel eldorado pour les sciences humaines ?

Antoine Blanchard
Ce que le blog apporte à la recherche

André Gunthert
Why Blog ?

Conclusion

Pierre Mounier
Le livre et les trois dimensions du cyberespace

Orientations bibliographiques

À propos des auteurs