Archives pour la catégorie Evénements

Présentation d’Hypothèses au colloque de la SUSLLF, Gênes, 18-19 septembre

francesistica-numeriqueLes 18 et 19 septembre prochains, l’équipe d’OpenEdition sera à Gênes pour le colloque ”La francesistica italiana à l’ère du numérique“, un événement annuel organisé par la Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese (SUSLLF) en partenariat avec l’Université de Gênes et l’Institut Français en Italie.

Vendredi 19 à 14h30, dans le cadre d’un panel intitulé “Mutualiser et collaborer en ligne : portails, sites et blogs de recherche”, Delphine Cavallo présentera Hypothèses, une des plateformes d’OpenEdition, qui regroupe actuellement plus de 800 carnets de recherche en sciences humaines et sociales, animée par une communauté de près de 10 000 carnetiers. Hypothèses, qui depuis ses débuts en 2010, accueille des carnetiers tous les pays, est maintenant divisée en sous-plateformes linguistiques germanophone et hispanophone et francophone. Un développement auprès de la communauté scientifique italianophone est en cours avec le projet OpenEdition Italia.

A noter également dans le même panel, l’évocation d’un cas concret d’utilisation d’Hypothèses avec l’intervention de Serena Cello, qui présentera son carnet de recherche Banlieue littéraires : expression littéraires et culturelles de cités. Elle y rend compte de l’avancement de ses travaux de recherche doctorale qui se posent comme perspective l’étude des nouvelles formes d’engagement dans la littérature française contemporaine. Elle y aborde également des thématiques sociales des quartiers sensibles français et des phénomènes appartenant à la culture des rues telle que la culture hip-hop. A ce jour, le catalogue d’hypothèses compte 131 carnets de chercheurs.

Conference OASPA, Paris, 17-19 septembre 2014

oaspaLa 6e conférence annuelle de l’Open Access Scholarly Publishers Association (OASPA) se tiendra pour la première fois en France, à l’UNESCO à Paris, du 17 au 19 septembre 2014.

OpenEdition est heureux d’apporter son soutien à OASPA en tant que sponsor officiel de la conférence 2014. Pierre Mounier, directeur adjoint d’OpenEdition, sera présent à cet événement.

OASPA, fondée en 2008, a pour mission d’appuyer et de représenter les intérêts des éditeurs de revues et de livres en accès libre dans toutes les disciplines scientifiques, à travers :
- la définition de critères de qualité et de bonnes pratiques,
- le soutien au développement de modèles économiques et éditoriaux qui favorisent la diffusion des publications en open access,
- la sensibilisation de la communauté scientifique et du grand public aux valeurs et aux principes de l’open access.

L’association est ouverte aux éditeurs professionnels en accès libre commerciaux ou à but non lucratif (bibliothèques de recherche, presses universitaires…) et à toute institution qui œuvre dans le domaine de l’édition en open access. OpenEdition est membre d’OASPA depuis 2012.

Consulter le programme préliminaire de la conférence

Lire ce billet en anglais

OpenEdition au Congrès de l’ABDU à Strasbourg

abduLe 44e congrès national de l’Association des directeurs et des personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) se tiendra les 2, 3 et 4 septembre 2014 à Strasbourg. Cet événement, à la fois journée d’étude et salon professionnel, a cette année pour intitulé : “Bibliothèques universitaires et IST : quelle(s) valeur(s) ?”
Jean-Christophe Peyssard et Julien Gilet seront sur le stand d’OpenEdition (n°33) pour présenter le programme OpenEdition Freemium. Si vous souhaitez un rendez-vous personnalisé avec notre équipe à l’occasion du congrès, n’hésitez pas à nous contacter dès maintenant à l’adresse library-support@openedition.org.

Où rencontrer l’équipe d’OpenEdition cet été ?

Cet été, l’équipe d’OpenEdition Freemium sera présente dans les salons et congrès dédiés aux bibliothèques. N’hésitez pas à prendre rendez-vous si vous voulez faire le point sur votre abonnement ou si vous souhaitez plus d’informations sur les offres OpenEdition Freemium for Books et OpenEdition Freemium for journals.

  •  27-30 juin 2014, Las Vegas

American Library Association (ALA) Annual conference
Julie Thérizols et Julien Gilet proposeront une présentation des contenus et services d’OpenEdition tous les jours sur le stand d’OpenEdition n° 1437 à 11h00.

  • 2-5 juillet 2014, Riga

Ligue des bibliothèques européennes de recherche (LIBER) 43rd Annual Conference
Avec la présence de Jean-Christophe Peyssard.

  •  16-21 août 2014, Lyon

International Federation of Library Associations World Library and Information Congress (IFLA WLIC)
Julie Thérizols, Julien Gilet, Pierre Mounier et Jean-Christophe Peyssard proposeront une présentation des contenus et services d’OpenEdition tous les jours sur le stand d’OpenEdition n°C105 à 11h00.

  • 2-4 septembre 2014, Strasbourg

Congrès annuel de l’Association des Directeurs de Bibliothèques Universitaires (ADBU)
Avec la présence de Jean-Christophe Peyssard et Julien Gilet sur le stand d’OpenEdition n°33.

Suivez l’équipe d’OpenEdition sur Twitter : @JulieTherizols @juliengilet @jcpeyssard @piotrr70

Les plateformes de publication en Open Access : journée d’études de l’AIB, 25 mars 2014, Florence

Cityscape view looking toward cathedral, Florence, Italy. Pas de resttruction de copyright connueL’Associazione Italiana Biblioteche organise le 25 mars à Florence une journée d’études intitulée Les plateformes en Open Access : modèles, tendances, défis. Les intervenants présenteront notamment la plateforme OpenEdition, dont le programme OpenEdition Freemium est actuellement testé par plusieurs bibliothèques universitaires italiennes.

L’Open Access est aujourd’hui un sujet stratégique pour les bibliothèques universitaires. De meilleurs résultats de l’accès ouvert aux publications universitaires sont obtenus quand celles-ci les diffusent sur des plateformes qui les rendent facilement identifiables et accessibles. Les plateformes de dimension européenne et internationale  jouent un rôle important dans le développement de l’Open Access quand elle sont relayées par des acteurs provenant de plusieurs pays qui eux mêmes collaborent directement avec les communautés scientifiques qui produisent des publications. Les plateformes en Open Access ont également un rôle à jouer dans le développement d’outils bibliométriques qui facilitent le peer reviewing et optimisent la diffusion des contenus.

Programme

10:00 : Allocution de bienvenue
10:30-11:30 Session 1 : OpenEdition: présentation (Daša Radovič, Julie Thérizols, Jean-Christophe Peyssard)
11:30-12:30 Session 2 : Les résultats des tests effectués sur la plateforme par : L’Université Cattolica, l’Université degli Studi di Firenze, l’Université degli Studi di Napoli “Federico II”, l’Université degli Studi di Torino, Institut Universitaire Européen.
Pause
14:00-16:00 Table ronde : Roberto delle Donne (Coordinateur), Mauro Guerrini, Mari (FUP), Casalini Torrossa, Costantino Thanos (ISTI CNR), Jean-Christophe Peyssard (Open Edition),  Lorenzo Armando (Aaccademia University Press), Elena Giglia (Università di Torino)
16:00-17:00 Discussions et conclusions  par AIB Toscana et AIB CNUR.

Cette journée se déroulera à Florence, à l’Università degli studi, salle Comparetti.

Plus d’information sur le site de l’AIB : http://www.aib.it/struttura/sezioni/2014/40901-piattaforme-per-lopen-access/

OpenEdition a Roma per il Congresso dell’Associazione italiana biblioteche

58° Congresso Nazionale AIBOpenEdition vi da appuntamento a Roma per il 58° Congresso dell’Associazione italiana biblioteche (AIB) che si svolge dal giovedi 28 al venerdi 29 novembre 2013 alla Facoltà di Lettere, Università degli studi di Roma Tre.

Il tema centrale del congresso è “Quale lavoro in biblioteca? Riconoscimento professionale e valorizzazione della professione bibliotecaria”.

Non esitate a venire allo stand d’OpenEdition.

OpenEdition à Rome pour le congrès de l’Associazione italiana biblioteche

58° Congresso Nazionale AIBOpenEdition vous donne rendez-vous à Rome à l’occasion du cinquante-hutième Congrès de l’Associazione italiana biblioteche (AIB) qui se déroulera du jeudi 28 novembre au vendredi 29 novembre 2013,  à la Facoltà di Lettere, Università degli studi di Roma Tre.

Le thème centrale du Congrès 2013 est Quel travail en bibliothèque ? Reconnaissance professionnelle et valorisation du métier de bibliothécaire (Quale lavoro in biblioteca? Riconoscimento professionale e valorizzazione della professione bibliotecaria).

N’hésitez pas à venir nous rencontrer sur le stand d’OpenEdition.

Open Access Week : une semaine de rencontres pour le libre accès aux résultats de la recherche

OA Week 2013 ParisDu 21 au 27 octobre prochains se déroulera l’Open Access Week, un événement mondial permettant à tous de découvrir des initiatives visant à permettre le libre accès aux résultats de la recherche.
Cette année, OpenEdition est partenaire de l’événement aux côtés de nombreux partenaires. Ce sont pas moins de trois rencontres thématiques qui sont organisées à Paris les lundi, mercredi et jeudi soirs. En outre, des ateliers pratiques sont prévus tout au long de la semaine, consacrés à des dimensions concrètes de l’open access.
Voici le programme détaillé de ces rencontres. Inscrivez-vous sur cette page et venez nombreux !

21 octobre : L’open access pour tous !

Fondation Maison des Sciences de l’Homme, auditorium, 190 avenue de France, Paris 13e, Métro Quai de la Gare
Soirée présentée par Nicolas De Lavergne, responsable de la communication et de l’innovation numérique à la FMSH.
18h-18h30: Introduction : du libre accès aux sciences participatives

18h30: Table Ronde : ouvrir la recherche aux citoyens. Trois exemples.

19h30: Open Buffet

23 octobre : L’open access pour la recherche

Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, amphithéâtre, 105 boulevard Raspail, Paris 6e. Métro Notre-Dame-des-Champs

24 octobre : Open access et nouveaux médias

Université Pierre et Marie Curie, amphi 25, 4 place Jussieu, Paris 5e, Métro Jussieu

  • 18h15-18h45: Digital humanities
  • 18h45-19h15: Réseaux sociaux et Open Access
  • 19h15-20h15: Vers de nouvelles pratiques de recherche ?
  • 20h15: Open buffet

Ateliers « L’open access en pratique » – 22, 23, 24 octobre

L’URFIST de Paris, le CCSD (Centre pour la communication scientifique directe) et la BUPMC(Bibliothèque universitaire Pierre et Marie Curie) vous proposent des ateliers pratiques d’une durée d’une heure, intitulés :

  • Les modèles économiques : green, gold, qui paie ?
  • Contribuer au libre accès : comment déposer des articles dans l’archive ouverte HAL ?

Les places sont limitées à 15 par session, inscrivez-vous vite !

Open Access Week

OpenEdition au Salon du livre des sciences humaines

Pour la 6e année consécutive, la Fondation Maison des sciences de l’homme organise le Salon du livre des sciences humaines. Près d’une centaine d’éditeurs, une vingtaine de conférences et de débats d’idées, plus de 50 auteurs et journalistes seront présents du vendredi 23 au dimanche 25 novembre 2012 à l’Espace des Blancs Manteaux à Paris.
En écho aux tensions sociales et économiques qui bouleversent actuellement l’Europe, le thème général retenu pour cette édition est « politiques de crise / crises du politique ». Plusieurs débats d’idées le déclineront : crise de l’euro – haines de la démocratie – immigration et diasporas – religion et laïcité – les classes moyennes – l’action publique… Le salon s’inscrit aussi dans un festival d’événements réunis sous la bannière « Des livres et des idées » qui a pour but de promouvoir, un mois durant les essais, les livres universitaires et de recherche en sciences humaines et sociales.
Vous pourrez rencontrer l’équipe d’OpenEdition sur son stand pendant toute la durée du salon. En outre, Pierre Mounier participera à la table ronde “L’Open Access est-il une chance pour l’édition ?” qui aura lieu le dimanche 25 novembre, de 11h00 à 13h00.

Salon du livre des sciences humaines
Espace des Blancs Manteaux
48, rue vieille du temple
75 004 Paris
Vendredi 23 de 14h00-22h00
Samedi 24 de 11h00 à 20h00
Dimanche 25 de 11h00 à 20h00
Entrée libre
http://www.salonshs.msh-paris.fr

ThatCamp Paris 2 : les non-actes de la non-conférence sont en ligne

Réalisé en mode booksprint en deux jours par un collectif d’une douzaine de personnes, Les non-actes de la non-conférence des humanités numériques rendent compte des échanges qui ont eu lieu au cours de la deuxième édition de THATCamp Paris.

Les 25 et 26 septembre 2012, le Centre pour l’édition électronique ouverte a organisé son deuxième THATCamp à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris. Inventés par le Center for History and New Media de l’Université George Mason à Washington, les THATCamps (The Humanities and Technology Camp) sont des rencontres informelles entre acteurs des humanités numériques qui leur permettent de partager expériences et bonnes pratiques dans ce domaine de recherche en pleine expansion. Plus de cent cinquante personnes venant de plusieurs pays européens, de tous les métiers de la recherche et de toutes les disciplines des sciences humaines et sociales ont participé à l’événement. Cette rencontre s’est déroulée près de deux ans après la première du genre en France, au cours de laquelle avait été rédigé le Manifeste des digital humanities.

Les non-actes de THATCamp Paris 2 sont en ligne en texte intégral sur le site des Collections électroniques des Éditions de la Maison des sciences de l’homme, sur la plateforme Revues.org. Ils incluent la conférence inaugurale de Paul Bertrand “Les digital humanities sont-elles solubles dans le Steampunk ?“, ainsi que la retranscription de chacun des 19 ateliers qui se sont déroulés au cours de cette rencontre sur les thèmes : Notions, formation, compétences ; Lieux et communautés ; La diffusion de la recherche ; Instrumenter la recherche. L’équipe de rédaction est composée de Valérie Aubourg, Ouafa Boubia, Emmanuel Chateau, Frédéric Clavert, Emmanuelle Corne, Nicolas De Lavergne, Mélodie Faury, Nathalie Fourrier, Carmen Husti, Cécile Lochet, Pierre Mounier, Solène Roulet, Luc Tesnière, Astrid Thorn Hillig et Nathalie Vaillant.

Un ouvrage, rédigé et préparé en deux jours, n’est pas comparable à celui qui aura suivi un long processus d’édition au cours de plusieurs mois. Mais il bénéficie de l’énergie et de la vitalité qui s’est dégagée d’un travail collectif.  Bonne lecture !

Où rencontrer l’équipe d’OpenEdition ? Le programme d’automne

Foires et salons

• 9-11 octobre : Foire du livre de Francfort (avec la présence de Pierre Mounier, Inès de Montesquieu et Alina Zaharia)

• 12-14 octobre : Salon de  la revue en sciences humaines et sociales de Paris (avec la présence de Céline Barthonnat, Solène Roulet et Sandra Guigonis sur le Stand d’OpenEdition)

• 18-21 octobre : Salon du livre d’histoire de Blois (avec la présence de Céline Barthonnat, Solène Roulet et Emmanuelle Verger sur le stand d’OpenEdition)

• 23-25 novembre : Salon du livre en sciences humaines de Paris (avec la présence de Bastien Miraucourt, Céline Barthonnat et  Solène Roulet sur le stand d’OpenEdition)

Congrès, séminaires et rencontres

• 9 octobre : Soirée-débat sur le livre numérique avec Nonfiction.fr, Centre national du livre, Paris (avec l’intervention de Marin Dacos)

• 8-12 octobre : Action nationale de formation du CNRS : Gestion numérique des sources de la recherche en SHS, Aussois (avec l’intervention de Jean-François Rivière)

• 16 octobre : Journée d’études de Institut national des Sciences Humaines et Sociales du CNRS, Paris (avec la présence de Jean-Baptiste Bertrand et  Lisa George)

• 31 octobre-2 novembre : Congrès des milieux documentaires du Québec à Montréal (avec la présence de Jean-Christophe Peyssard et Inès de Montesquieu)

• 26 novembre : 4e journée nationale du réseau des URFIST: trente ans de politiques d’information scientifique, 1982-2012 (avec la présence de Delphine Cavallo)

Journées d’études et formations organisées par le Cléo

• 9 octobre, après-midi : Formation Hypothèses, MMSH, Aix-en-Provence (formatrice : Frédérique Muscinesi)

• 17-18  octobre : Les sciences humaines et sociales sur Internet : enjeux et usages, Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques  à Alger (formateurs :  Jean-Christophe Peyssard et Véronique Ginouvès)

• 18-19 octobre : Formation Lodel, EHESS, Paris (formateurs : François Grosdemouge et Solène Roulet)

• 15 octobre : Formation Hypothèses, EHESS, Paris (formatrice : Mélodie Faury)

• 15 novembre : Formation Hypothèses, EHESS, Paris (formatrice : Mélodie Faury)

• 22-23  novembre : Formation Lodel (formatrices : Solène Roulet et Céline Barthonnat)

Read/Write Book 2. Une introduction aux humanités numériques

À l’occasion du deuxième THATCamp Paris qui a réuni quelque 160 participants à l’EHESS, les 25 et 26 septembre 2012, OpenEdition Press publie le Read/Write Book 2, Une introduction aux humanités numériques, sous la direction de Pierre Mounier.

Quatrième de couverture :

“Apparue en 2006, l’expression “humanités numériques” connaît depuis un véritable succès. Mais au-delà du slogan à la mode, quelle est la réalité des pratiques qu’il désigne ? Si tout le monde s’accorde sur une définition minimale à l’intersection des technologies numériques et des sciences humaines et sociales, les vues divergent lorsqu’on entre dans le vif du sujet. Les humanités numériques représentent-elles une véritable révolution des pratiques de recherche et des paradigmes intellectuels qui les fondent ou, plus simplement, une optimisation des méthodes existantes ? Constituent-elles un champ suffisamment structuré pour justifier une réforme des modes de financement de la recherche, des cursus de formation, des critères d’évaluation ? L’archive numérique offre-t-elle à la recherche suffisamment de garanties ? Quelle place la recherche « dirigée par les données » laisse-t-elle à l’interprétation ? Telles sont quelques-unes des questions abordées par ce deuxième opus de la collection « Read/Write Book ».
Ces dix-huit textes essentiels, rédigés ou traduits en français par des chercheurs de différentes nationalités, proposent une introduction aux humanités numériques accessible à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce domaine de recherche en constante évolution.
Avec les contributions de :  Janneke Adema, Aurélien Berra, Danah Boyd, Lou Burnard, Antonio Casilli, Francis Chateauraynaud, Kate Crawford, Adam Crymble, Josquin Debaz, Xavier de La Porte, Hubert Guillaud, Pierre Mounier, Serge Noiret, Patrick Peccatte, Roy Rosenzweig, Neel Smith, Melissa Terras, Nicolas Thély, Corinne Welger-Barboza.”

Lancement du ThatCamp Paris 2012

Les 25 et 26 septembre prochains, le Centre pour l’édition électronique ouverte organise son deuxième ThatCamp à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris. Inventés par le Center for History and New Media de l’Université George Mason à Washington, les ThatCamps (The Humanities and Technology Camp) sont des rencontres informelles entre acteurs des humanités numériques qui leur permettent de partager expériences et bonnes pratiques dans ce domaine de recherche en pleine expansion. Plus de cent cinquante personnes venant de toute la France et provenant des toutes les disciplines des sciences humaines et sociales participeront à l’événement. Cette rencontre se déroule près de deux ans après la première du genre en France, au cours de laquelle avait été rédigé le Manifeste des digital humanities. Il est soutenu par plusieurs structures de recherche et d’enseignement supérieur impliquées dans le champ des humanités numériques : le CNRS, l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, l’Université d’Aix-Marseille, l’Université d’Avignon, le TGE Adonis, le Campus Condorcet, le Centre Virtuel pour le Connaissance de l’Europe, la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, le Réseau des URFIST, le Centre pour la Communication Scientifique Directe, l’Association for Literary and Linguistic Computing.

L’organisation de ce ThatCamp a été l’occasion de proposer à la communauté des opérations complémentaires :

  • Deux jours de formation assurés par le CVCE, le médialab de Sciences Po et le laboratoire ICAR permettant de s’initier aux techniques et outils de lexicométrie, de visualisation de données ou de programmation en python
  • Une conférence sur les humanités numériques donnée par Paul Bertrand, professeur d’Histoire Médiévale à l’Université de Louvain-la-Neuve
  • La réalisation en “booksprint” d’un ouvrage d’actes de ces rencontres aux Editions de la MSH
  • Trois “codesprints” complémentaires pour développer des fonctionnalités à partir d’Isidore, de Zotero et de Django
  • La publication chez OpenEdition Press d’un Read/Write Book sur les humanités numériques compilant plus de vingt contributions des spécialistes du domaine.
  • Un soutien financer a par ailleurs été accordé à trois jeunes chercheuses européennes venant d’Italie et d’Espagne pour leur permettre de participer à l’événement à Paris.

Voir le programme sur le site du ThatCamp

THATCamp Paris, 25-26 septembre 2012

Nous publions ci-dessous une interview de Pierre Mounier, directeur adjoint du Cléo, au sujet de THATCamp Paris 2012. Ses propos ont été recueillis par Nadine Dardenne (TGE Adonis) et le texte est initialement paru en juillet 2012 dans la Lettre l’information de l’INSHS, n°18.

Le Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo) organise les 25 et 26 septembre prochain, son deuxième THATCamp. Derrière cet acronyme (The Humanities and Technology Camp), une organisation originale pour partager, échanger, débattre autour des expériences, des outils et des savoir-faire dans le domaine des humanités numériques.

Rencontre avec Pierre Mounier, Directeur adjoint du Cléo, organisateur de l’événement

Pouvez-nous nous rappeler ce qu’est un THATCamp ?

P. M. : Les THATCamps sont des “non-conférences” (un-conference). Le principe d’organisation est contraire à celui d’un colloque scientifique classique : pas de barrière à l’entrée, pas de programme établi à l’avance, pas d’opposition entre orateurs et auditeurs. Un THATCamp est ouvert à tous sur la base du premier arrivé-premier servi. Il est auto-organisé par les participants eux mêmes qui composent le programme par vote sur le moment, et il est constitué de sessions où tout le monde est invité à partager ses compétences et son expérience sur un sujet donné. Les THATCamps ont été inventés par des doctorants du Roy Rosenzweig Center for History and New Media (CHNM, dirigé par Dan Cohen, à l’Université Georges Mason de Washington). Le principe est dérivé des barcamps organisé sur le même principe depuis des années par des développeurs de logiciels aux États-Unis d’abord, puis partout dans le monde. Lire la suite

L’équipe d’OpenEdition à la Biennale du livre de São Paulo

Invitée par le bureau du livre du consulat général de France à Rio de Janeiro et l’Institut français, Marie Pellen, chargée du projet LusOpenEdition, sera à São Paulo du 6 au 12 août 2012. Elle participera le vendredi 10 août au « Dia Digital » organisé pendant la Biennale du livre ou elle présentera le programme Freemium d’OpenEdition.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec Marie Pellen (lus@openedition.org) si vous souhaitez avoir plus d’information sur OpenEdition ou vous avez un projet d’édition électronique.

Programa

Mesa 1 – 11:00 – A Revolução Digital: Como aproveitar suas vantagens e evitar seus riscos

Palestrante: Andrew Lowindger

Andrew Lowindger é CEO do Copia Interactive, empresa do grupo DMC Worldwide que há 40 anos investe em tecnologia. Sua longa experiência nas revoluções tecnológicas dos últimos anos, dos semicondutores dos anos 1970 aos livros digitais dos dias de hoje, contribui para uma visão ampla do presente e para a elaboração de perspectivas para o futuro. A plataforma The Copia, lançada por sua empresa, é focada na integração entre a leitura digital e as mídias sociais.

 Mesa 2 – 13:30 – Possibilidades digitais do Kindle para editoras

Palestrante: Russ Grandinetti

Mediador: Carlo Carrenho

Vice-presidente mundial da Amazon, responsável por gerenciar todo o projeto mundial do Kindle, Russ Grandinetti fez parte da equipe da empresa de Seattle desde 1998 e acompanhou o Kindle desde seu nascimento. Sua ampla experiência e visão global sobre o mercado e-books ajudam a compreender o impacto do fenômeno da leitura digital no mercado editorial.

Mesa 3 – 15:00 – A Saraiva e as soluções digitais para o mercado brasileiro

Palestrante: Marcílio Pousada

Marcílio Pousada é CEO da Livraria Saraiva, a maior rede de livrarias do Brasil com mais de 100 lojas. A Saraiva foi uma das empresas pioneiras na comercialização de e-books no Brasil a partir de seu comércio eletrônico. A empresa possui um dos maiores catálogos de livros digitais do mercado brasileiro que podem ser lidos em aplicativos para iPads e outros tablets.

Mesa 4 - 16:30 – OpenEdition: uma solução Freemium para a publicação acadêmica de ciências sociais e humanas

Palestrante: Marie Pellen

Marie Pellen é reponsável pelo projeto OpenEdition para a língua portuguesa. Baseada em Lisboa, ela vem coordenando o OpenEdition Freemium, um programa que traz um modelo econômico inovador com base no acesso livre para publicações de ciências humanas. Sua experiência no desenvolvimento de um modelo alternativo e compatível com a revolução digital é de grande utilidade para melhor compreender o futuro digital.

Mesa 05 - 18:00 - A revolução digital e os novos modelos de negócio

Palestrante: Jesse Potash

Jesse Potash é o fundadro da Pubslush Press, uma plataforma de publicação social para novos autores baseada em crowdfunding: os autores apresentam a ideia para um livro e os próprios leitoores decidem que livros bancar para serem publicados. Os resultados já alcançados pela PubSlush e seu inovador modelo de negócio são verdadeiras dicas para o editor do futuro.

Mesa 06 – 19:30 - A revolução digital no Brasil: perspectivas tropicais

Debatedores: Eduardo Melo & Julio Silveira

Eduardo Melo é fundador da Simplissimo, uma das principais empresas de produção de e-books no Brasil. Além disso, edita o site Revolução Ebook que vem discutindo diariamente o futuro digital do livro.

Julio Silveira é um editor experiente que já passou por editoras como Casa da Palavra, Thomas Nelson Brasil e Ediouro. Atualmente, está à frente da Imã Editorial e seu projeto Motor, que busca garantir para os autores o poder que lhes foi conferido pelas novas tecnologias digitais, mas sem abrir mão da figura do editor, em seu papel de seleção, tratamento e interconexão.