Archives pour la catégorie Publications

1000 carnets au catalogue d’Hypothèses

Crowded spring

Le catalogue des carnets d’Hypothèses vient d’accueillir son millième carnet ! Ce chiffre symbolique vient couronner six années d’existence de la plateforme. Il témoigne du dynamisme de la communauté des carnetiers et de la qualité des contenus publiés chaque jour sur Hypothèses.

À cette occasion, nous avons souhaité mettre en avant des carnets représentatifs des disciplines, des thématiques, des pays et des langues accueillies sur la plateforme. Les équipes francophone, germanophone et hispanophone d’Hypothèses vous invitent à découvrir une sélection de dix carnets ayant rejoint la plateforme récemment :

Le catalogage est une étape importante dans la vie d’un carnet sur Hypothèses : elle permet une valorisation accrue des carnets, dès lors que ces derniers sont actifs et possèdent un projet éditorial structuré. La mise au catalogue améliore  la visibilité et le référencement du carnet, notamment via l’attribution d’un ISSN par la Bibliothèque nationale de France. Elle rend enfin possible l’abonnement par tout lecteur intéressé, qui peut ainsi être alerté régulièrement des nouvelles publications du carnet.

Si votre carnet ne figure pas encore dans notre catalogue et que vous pensez qu’il y aurait sa place, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse hypotheses[at]openedition.org.

L’équipe d’Hypothèses et son Conseil scientifique remercient chaleureusement les carnetiers pour la vitalité de leur communauté, la qualité de leurs publications et pour leur inventivité permanente.

À très bientôt sur Hypothèses !

Lire ce billet en anglais

Lancement du portail GIS « Moyen-Orient et Mondes musulmans »

logo momm

Le site du GIS « Moyen-Orient et Mondes musulmans » est en ligne ! Valorisant la recherche en sciences humaines et sociales portant sur cette aire au centre de l’actualité, le site a été réalisé par l’équipe d’Hypothèses dans le cadre d’un partenariat entre OpenEdition et l’équipe du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans.

Le Groupement d’intérêt scientifique « Moyen-Orient et Mondes musulmans » a été créé le 1er janvier 2013  par le CNRS. Il a vocation à fédérer l’ensemble des équipes de recherche françaises qui travaillent dans ce domaine, dans toutes les disciplines concernées. Il a également pour mission de favoriser la diffusion et la visibilité de la recherche francophone en France et à l’étranger, et de maintenir et développer une politique de documentation dynamique (bibliothèques, revues, numérisation).

Dans ce cadre, le GIS « Moyen-Orient et Mondes musulmans » a décidé de faire appel à OpenEdition pour créer et valoriser son site web, en s’appuyant sur le large spectre de revues, livres et carnets de recherche spécialisés déjà présents sur Revues.org, OpenEdition Books et Hypothèses.

Le site du GIS « Moyen-Orient et Mondes musulmans » a pour objectif de devenir un véritable portail d’information sur ce champ de la recherche. Il présentera, dans ses différentes rubriques, les activités du GIS et de ses partenaires, des organes de recherche (associations, centres de recherche), les collections en bibliothèque, l’offre de formation, les publications, les chercheurs via un annuaire, l’état de la recherche en France (Livre blanc des études françaises sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans, thèses en cours et soutenues, programmes ERC/ANR) et les événements scientifiques, notamment le Congrès du GIS.

Ce site a été réalisé par l’équipe d’Hypothèses. Il s’agit d’un carnet de recherche spécifique, disposant de fonctionnalités particulières et pour lequel un suivi individualisé a été réalisé sous la forme d’une prestation. En 2015, le partenariat avec le GIS se poursuivra autour de la contribution de l’équipe d’Hypothèses à l’éditorialisation et à la maintenance technique du portail.

Journée internationale de la Francophonie 2015

francophonieÀ l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le 20 mars 2015, nous proposons un aperçu des publications des différentes plateformes d’OpenEdition susceptibles d’intéresser nos publics francophones, que ce soit la communauté des chercheurs ou le grand public.

Repères. Recherches en didactique du français langue maternelle

La revue Repères, publiée par les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon depuis 1900, rend compte des recherches en cours en didactique du français langue maternelle ou dans des champs connexes. C’est une revue internationale qui publie principalement en français avec des résumés en anglais, en allemand et en espagnol. Elle est diffusée sur la plateforme Revues.org depuis 2013 en Open Access Freemium : le format HTML est en accès libre et les formats PDF et ePUB sont accessibles via les bibliothèques abonnées au programme OpenEdition Freemium for Journals.
http://reperes.revues.org

Littératures francophones. Parodies, pastiches, réécritures, Lise Gauvin et al (dir), Lyon : ENS Éditions, 2013

À partir d’exemples tirés des littératures québécoise, belge, antillaise et africaine, les auteurs examinent les conditions d’existence des littératures de langue française, leurs interrelations, et leur manière de coexister avec des littératures mieux établies et plus anciennes, comme la littérature française. Cet ouvrage est diffusé en ligne en accès libre sur la plateforme OpenEdition books. L’accès aux versions PDF et ePub est réservé aux usagers des bibliothèques abonnées au programme OpenEdition Freemium for Books.
http://books.openedition.org/enseditions/2430

Crier écrire. Genèses littéraires en Afrique et dans la Caraïbe

Ce blog diffuse le résultat des recherches sur la genèse et la réception des littératures francophones du Sud en cours à l’Institut des Textes et Manuscrits modernes (ITEM, CNRS/ENS, France). L’objectif est constituer progressivement un état des lieux de la recherche sur les patrimoines littéraires écrits en Afrique et dans les Caraïbes et de proposer une veille sur les approches génétiques menées sur ces corpus (actualités des parutions, des événements scientifiques et des recensions…). L’ensemble des billets sont en accès libre intégral. C’est le cas de tous les carnets diffusés sur la plateforme Hypothèses.
http://kouroumanus.hypotheses.org

Salon du livre de Paris, 20-23 mars 2015

logo SDL 2015_dates_FRL’équipe d’OpenEdition sera présente au Salon du livre de Paris, du 20 au 23 mars 2015, au sein d’un stand associant plusieurs acteurs français de la valorisation de la recherche en science humaines et sociales. Cette édition du Salon, dont le pays invité est le Brésil, sera aussi l’occasion pour OpenEdition de présenter ses publications lusophones, notamment une nouvelle collection de livres, fruit d’une collaboration scientifique franco-brésilienne.

Un stand collectif pour les acteurs de la valorisation et la diffusion de la recherche en SHS

Le livre papier appartient-il au passé et le numérique au futur ? Le présent est bien plus riche que cette dichotomie réductrice. À l’occasion du Salon du livre, des acteurs de la valorisation de la recherche en sciences humaines et sociales débattent de ces questions et s’associent pour présenter des objets éditoriaux adaptés à de nouveaux usages ainsi que les outils et infrastructures qui y donnent accès.
Sous le thème commun “Savoirs en mutation : produire, éditer, diffuser les sciences humaines aujourd’hui”, le stand rassemblera :

  • OpenEdition, quadruple plateforme de publication en sciences humaines et sociales (Revues.org, OpenEdition Books, Hypothèses, Calenda) ;
  • Les Éditions de la Maison des sciences de l’homme et le Comptoir des Presses d’université (FMSH-Diffusion) de la Fondation Maison des sciences de l’homme ;
  • L’Idefi CreaTIC (Initiative d’excellence en formations innovantes du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, portée par l’université Paris 8 avec 55 partenaires nationaux et internationaux) ;
  • L’Alliance Athéna (Alliance nationale pour les sciences humaines et sociales, lieu espace de concertation, de médiation et de coopération entre les institutions de recherche en sciences humaines et sociales).

Vous pourrez retrouver les participants à cette initiative et leurs auteurs dans une série de débats et de rencontres organisés tout au long du Salon du LivreÀ noter en particulier, le lundi 23 mars de 9h30 à 10h30, la table-ronde “Les mutations du savoir : la chaîne du livre collaboratif”, avec Emmanuelle Corne (Éditions de la MSH), Jean-Christophe Peyssard (OpenEdition), Michel Zumkir (FMSH-Diffusion).

OpenEdition lusophone : une collaboration scientifique avec les acteurs de la recherche au Portugal et au Brésil

Depuis 2011, OpenEdition tisse des liens avec la communauté scientifique et les éditeurs des pays lusophones en partenariat avec le Centro em Rede de Investigação em Antropologia et la Fundação Calouste Gulbenkian au Portugal, et la Capes (Coordenação de aperfeiçoamento do pessoal de nível superior, Ministério da Educaçã) au Brésil. Son catalogue rassemble à présent plus de 20 revues en sciences humaines et sociales publiées au Brésil, au Portugal ou en Angola. Par ailleurs, OpenEdition Press vient d’inaugurer une nouvelle collection de livres bilingues français-portugais avec un premier ouvrage intitulé Mémoire et nouveaux patrimoines, et dans son édition en portugais, Memória e novos patrimônios. Cette double publication est le fruit d’une coopération entre des équipes de recherche françaises et brésiliennes sous la direction Cécile Tardy et Vera Dodebei.
L’ensemble des contenus lusophones d’OpenEdition (livres, blogs et annonces) sont présentés sur le site LusOpenEdition et seront mis à l’honneur à l’occasion du Salon du Livre. Lire la suite

Présentation d’OpenEdition Italia au Salon du livre de Turin

OE_italiaLa poursuite de l’internationalisation d’OpenEdition

Depuis plusieurs années, OpenEdition mène une politique d’internationalisation pour construire un portail pour la communication et la publication en libre accès en sciences humaines et sociales à l’échelle européenne. Des partenariats sont en place avec Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal. OpenEdition est aussi membre de l’infrastructure européenne pour les humanités numériques Dariah. Le projet OpenEdition Italia, en préparation depuis le début de l’année 2014, s’inscrit dans ce mouvement. Il vise à développer les usages des plateformes d’OpenEdition en Italie et dans la communauté scientifique de langue italienne. Il repose sur la construction de partenariats entre OpenEdition et différents acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales et des humanités numériques en Italie.
.

Neodrammatico digitale - Accademia University PressLes premières étapes du projet italien

En novembre 2013, à l’occasion du 58e congrès national de l’Associazione Italiana Biblioteche, l’équipe d’OpenEdition a rencontré des responsables de bibliothèques universitaires qui souhaitent soutenir le développement du libre accès. Suite à ce premier rendez-vous, le programme OpenEdition freemium a été testé par cinq bibliothèques italiennes qui ont établi une grille d’évaluation commune : l’Università degli Studi di Torino, l’Università Cattolica di Milano, l’Università “Federico II” di Napoli, l’Università degli Studi di Firenze et l’Istituto Universitario Europeo. Les résultats de cette période d’essai de 3 mois ont été présentés à Florence le 25 mars 2014 à la conférence organisée par l’Associazione Italiana Biblioteche (voir le compte rendu en italien). Une première présentation du projet OpenEdition Italia a également eu lieu à ce moment.

A ce jour, l’éditeur turinois Accademia University Press, qui a inauguré son site sur la plateforme OpenEdition Books en décembre 2013, propose 8 ouvrages issus de sa collection dont 5 en Open Access Freemium : le format HTML est accessible à tous et les formats HTML, PDF et EPub sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions abonnées.  D’autres ouvrages seront prochainement publiés sur le site. Trois autres éditeurs italiens préparent la mise en ligne de leurs ouvrages sur notre plateforme de livres : Ledizioni, Edizioni Kaplan et Nino Aragno Editore.

Du côté des revues, voici la liste des publications italiennes ou d’études italiennes qui sont d’ores et déjà sont en ligne sur Revues.org :

Hypothèses compte également quelques carnets de recherche dans ce domaine :

Ce catalogue de revues et carnets, ainsi que le nombre d’annonces d’événements scientifiques en italien sur Calenda, se développeront au cours des prochains mois.
.

OpenEdition au Salon du livre de Turin

CMYK baseLe Salon du livre de Turin, qui se tiendra du 8 au 12 mai 2104, sera l’occasion de lancer officiellement le projet OpenEdition Italia. Vous pourrez y retrouver l’équipe d’OpenEdition (stand K141, section Book to the future) qui présentera les différentes plateformes d’OpenEdition et proposera des démonstrations du logiciel d’édition électronique Lodel.  Si vous souhaitez prendre rendez vous avec un membre de notre équipe à l’occasion du salon, contactez nous à l’adresse : italia@openedition.org.

OpenEdition participe par ailleurs à plusieurs tables ronde inscrites au programme du salon :

Trois carnets d’Hypothèses dans l’anthologie des meilleurs blogs de science 2014

Les_meilleurs_blogues_de_science_en_francais_2014Depuis 2012, l’Agence Science-Presse (Québec) publie une anthologie des meilleurs billets de blogs scientifiques francophones. Ce projet, qui vu le jour en s’inspirant des “Open Laboratory” organisés par Scientific American, a pour ambition de stimuler la communauté des blogueurs, renforcer les échanges entre les membres de cette communauté et accroître leur visibilité auprès du grand public.

L’édition 2014 propose, parmi les 52 contributions sélectionnées, trois billets provenant de carnets de recherche de la plateforme Hypothèses :

  • Elisabeth Vallet, “Syrie: Barack Obama et la fin de la présidence moderne ?”,  À la Maison-Blanche [carnet de recherche], 19 septembre  2013. [En ligne] URL : http://usa.hypotheses.org/1359

Référence de l’ouvrage : Pascal Lapointe, ed, Les meilleurs blogues de science en français : sélection 2014, Québec : Éditions MultiMondes, avril 2014, 9782895444701

Journée d’études Hypothèses, Berlin, 24 janvier 2014

de.hypotheses

Une journée d’études consacrée au blogging scientifique sur la plateforme Hypothèses est organisée à Berlin ce vendredi, 24 janvier 2013, par Anne Baillot (Conseil scientifique d’Hypothèses) avec le soutien du Centre Marc Bloch et DARIAH-EU.

Programme

– 09:15
Anne Baillot : Accueil et introduction
– 09:30-10:00
Christof Schöch : Le blogging scientifique dans le cadre de la publication des médias électroniques
– 10:00-10:30
Laurent Romary : Non, mes idées ne me sont volées quand je les partage en ligne
– 11:00-11:30
Janvier Hecker Stampehl :  Le blogging académique et le transfert de connaissances
– 11:30-12:00
Anne Baillot et les étudiants du séminaire : La publication sur WordPress en tant qu’instrument scientifique
– 14h00-18h00
Sascha Foerster (community manager d’Hypothèses germanophone) : Introduction au blogging scientifique avec WordPress sur de.hypotheses.org

Les intervenants sont tous, par ailleurs, des carnetiers d’Hypothèses :

  • Anne Baillot

Digital Intellectuals : http://digitalintellectuals.hypotheses.org
Et
WP+LW=? : http://wppluslw.hypotheses.org

  • Christof Schöch

The Dragonfly’s Gaze : http://dragonfly.hypotheses.org

  • Laurent Romary

Bag of tags : http://tags.hypotheses.org

  • Janvier Hecker Stampehl

NordicHistoryBlog : http://nordichistoryblog.hypotheses.org
Et
history@the.net
: http://hatn.hypotheses.org

Plus d’informations

Cette journée se tiendra au Centre Marc Bloch, Friedrichstrase 191, Berlin.
La matinée est ouverte au public et l’après midi réservée aux personnes inscrites, en raison du nombre limité de places disponibles (inscriptions closes).
Consultez le programme complet en allemand sur le blog Digital Humanities Berlin.

OpenEdition en la Feria Internacional del libro de Guadalajara

El equipo de OpenEdition será presente en la 27º edición de la Feria Internacional de Libro de Guadalajara, desde el sábado 30 de noviembre hasta el miércoles 4 de diciembre 2013, en el Centro de Exposiciones Expo Guadalajara. Podrán encontrarnos en nuestro stand HH27.
Esta feria es una de los encuentros más importantes sobre  libros de America Latina, y es un evento cultural de referencia en el mundo.
En el marco de este espacio privilegiado de debates y contactos entre profesionales y público, OpenEdition participará con el debate « Edición universitaria global: negociación de derechos y libre acceso » (el 2 diciembre en el Salón Europa, 17h-19h, hotel Hilton).

OpenEdition à la Feria Internacional del libro de Guadalajara

OpenEdition vous donne rendez-vous à la vingt-septième édition de la Feria Internacional del libro de Guadalajara qui se déroulera du samedi 30 novembre au mercredi 4 décembre 2013, au Centro de Exposiciones Expo Guadalajara.
Cette manifestation constitue la plus grande foire du livre d’Amérique Latine et un espace privilégié de débats et de rencontres entre professionnels et avec le grand public.
L’équipe d’OpenEdition sera présente sur le stand (HH27) et  participera à une conférence-débat intitulée “Edición universitaria global: negociación de derechos y libre acceso”  (2 décembre au Salón Europa, 17h-19h, hotel Hilton).

OpenEdition au 7e Salon du livre en sciences humaines

AfficheSalonSH2013Rendez-vous avec l’équipe d’OpenEdition au 7e Salon du livre des sciences humaines qui se tiendra au Palais de la Porte Dorée, Paris 12e, du vendredi 22 au dimanche 24 novembre 2013. Cette manifestation constitue un espace privilégié de débats et de rencontres entre professionnels et grand public en présence, cette année,  des éditeurs universitaires d’Argentine comme invités d’honneur.

Parmi les temps forts de cette édition,  la table-ronde “Revues et diffusion des connaissances en sciences humaines” réunira plusieurs publications dont La Revue Européenne des Migrations internationales (vendredi 22 novembre, 14h15-15h45, Médiathèque Abdelmalek Sayad).

L’accès à cette manifestation proposée par la Fondation Maison des sciences de l’homme est libre et gratuit.

OpenEdition au 23e Salon de la Revue à Paris

Salon de la Revue 2013L’équipe d’OpenEdition sera présente au 23e Salon de la Revue qui se déroulera du vendredi 11 au dimanche 13 octobre 2013 à Paris à l’Espace d’animation des Blancs-Manteaux.

Pour cette nouvelle édition, le salon accueillera 900 revues et proposera plusieurs conférences. Signalons les tables rondes auxquelles participent les équipes éditoriales de revues présentes sur la plateforme Revues.org :

  • “SAY IT LOUD! 10 ans de publications universitaires sur les musiques populaires en France : le cas de la revue Volume !” (samedi 12, 14 h 30),
  • “L’Europe pense en plusieurs langues”, une réflexion proposée par la revue numérique franco-allemande Trivium (samedi 12, 15 h 30) ,
  • “Qu’en est-il aujourd’hui de l’église orthodoxe russe et de la Sainte Russie ?” proposé par les Archives de sciences sociales des religions et les Cahiers du monde russe (samedi 12, 16 h 30).

Cet événement est un rendez-vous privilégié pour vous exposer nos activités. Nous présenterons les nouveautés et services du portail OpenEdition, les nouvelles fonctionnalités de la plateforme à destination des revues ou encore le programme OpenEdition Freemium.

Nous serons heureux de vous rencontrer à notre stand pendant toute la durée du salon.

Informations pratiques

  • Le 23e Salon de la Revue se déroulera à l’Espace d’animation des Blancs-Manteaux, 48 rue Vieille du Temple, 75004 Paris.
  • Il se tiendra le vendredi 11 octobre de 20 h à 22 h, le samedi 12 de 10 h à 20 h, et le dimanche 13 de 10 h à 19 h 30.
  • La liste des exposants et le programme détaillé sont disponibles sur Ent’revues, le site des revues culturelles.

Des formes mineures de communication scientifique. Refonder le rapport entre sciences et sociétés ?

Le 14 octobre prochain, OpenEdition proposera un panel sur le thème du blogging sientifique à l’occasion du Forum mondial des sciences sociales de Montréal, dédié, cette année, aux transformations sociales à l’ère du numérique.

Palais des Congrès de Montréal, JamesCTerry (CC BY-NC 2.0)

Palais des Congrès de Montréal, JamesCTerry (CC BY-NC 2.0)

Marin Dacos
Introduction

Initié par les physiciens, le mouvement de l’open access s’est étendu très largement, et a été relayé par la Commission européenne et le G8. Si leur motivation est essentiellement liée à l’innovation, à la compétitivité et à l’efficacité économique des investissements des États, l’accès ouvert introduit également un changement majeur dans le rapport entre sciences et sociétés. Le citoyen ayant accès aux résultats des sciences sociales en temps réel et en intégralité, c’est tout le rapport des sciences avec les sociétés qui est renouvelé. Ce débat se focalise, cependant, sur les formes majeures de publications scientifiques que sont les articles de revues et les livres.

Pourtant, dans les interstices, de façon quasiment invisible pour l’institution académique, se développent des formes dites mineures de communication scientifique qui constituent une forme de “séminaire virtuel permanent” et tissent des liens aux potentiels heuristiques, pédagogiques et sociétaux prometteurs. Les carnets de recherches constituent, depuis une décennie, une expérience de médiation scientifique qui permet l’expérimentation de formats, rythmes et interactions différents du système scientifique traditionnel, tant en amont qu’en aval de la publication. Ils tissent de profondes articulations avec les questions de sociétés, ouvrent de nouveaux fronts, sortent de la tour d’ivoire académique.

De la “Just in time sociology” à l’interprétation en profondeur des “printemps arabes”, de l’analyse de la culture visuelle contemporaine à la connaissance des mouvements contemporains tels que le rap, les tatouages ou les conversions religieuses, les carnets de recherches insèrent les sciences sociales au cœur de la société qu’ils étudient. Le public est au rendez-vous. A travers eux, un phénomène de démocratisation de l’accès à la science est en cours. Ce mouvement de fond offre des perspectives et ouvre de nombreuses nouvelles questions, à la fois éthiques, épistémologiques et scientifiques.

Arthur Charpentier
Freakonometrics. Quelle place pour un blog, dans une activité d’enseignant-chercheur

La transmission de savoir, pour un enseignant-chercheur s’articule autour de deux activités. Un chercheur se doit de produire des articles de recherche, destinés a un public très restreint, suivant un processus très rigide, avec des contraintes fortes (de temps, de forme). Un enseignant se doit d’intéresser des étudiants, il doit vulgariser pour susciter l’intérêt, tout essayant d’apprendre ce qu’est la rigueur de la production scientifique : poser des hypothèses, trouver les résultats qui peuvent être obtenus si les hypothèses sont vérifiées, et se questionner sur la validité des hypothèses.

Je reviendrais sur l’expérience du blog Freakonometrics, né en tant que réponse a une difficulté pédagogique, qui s’appuyait sur deux aventures récentes. La première a été le blog (puis les livres) de Stephen Dubner et Steven Levitt, Freakonomics, qui proposait d’expliquer des comportements économiques a l’aide d’exemples étonnant, voire provocateurs. La seconde a été l’explosion récente de la data visualization, née autour de l’open data, et du big data, montrant que la statistique pouvait être élégante, en plus d’être informative. Le blog Freakonometrics est ainsi né du soucis d’expliquer de manière très concrète comment fonctionne la modélisation économétrique, en mettant a disposition des données (ou en expliquant comment les trouver), et en mettant en ligne des codes permettant de produire des graphiques. Il proposait aux étudiants un complément (et une interactivité, via les commentaires) a un cours formel, et plus traditionnel.

Cette expérience a donné l’occasion de publier des études sous une forme différente de celle communément admise pour une activité de recherche. Si la rigueur est la même que celle d’un article soumis dans une revue à comité de lecture, mais la forme n’est pas celle d’un article académique, permettant de glisser des anecdotes ou de profiter de la richesse de la forme d’un document en ligne (avec des animations, des liens, etc). Les billets de blog permettent ainsi d’aller plus loin sur la notion de recherche reproductible, l’idée n’étant pas d’impressionner le lecteur, en lui laissant croire qu’il lit quelque chose de novateur (ce que l’on cherche tous a faire dans un article académique), mais plus d’accompagner le lecteur dans une idée du do-it-yourself, en permettant à tout lecteur de reproduire l’analyse.

Loïc Le Pape
Jeunes chercheurs, blogging scientifique et société

Ma communication vise à discuter des conséquences de l’ouverture d’un carnet de recherche sur la plate-forme Hypothèses en lien avec ma position de “jeune chercheur”, en prenant appui sur mon expérience du blogging scientifique. L’hypothèse que je voudrais suivre ici est de montrer que le blogging scientifique, pour des jeunes chercheurs, est un moyen de s’émanciper des règles du monde académique. On y trouve une liberté éditoriale sans équivalent, et une potentielle reconnaissance académique. Ce faisant, je voudrais montrer, qu’au delà de l’émancipation académique, c’est le savoir qui s’émancipe, en touchant des secteurs et des publics qui initialement n’étaient pas visés spécifiquement. J’espère ainsi montrer l’articulation concrète entre émancipation du jeune chercheur et émancipation du savoir.

Dans un premier temps, je vais montrer en quoi le blogging scientifique des jeunes chercheurs est une façon de s’émanciper (ou du moins de mettre à distance) des règles du champ académique. Dans un second temps, je vais essayer de montrer qu’en fait, en s’affranchissant de la sphère académique, les jeunes chercheurs mettent à disposition des savoirs, des compétences et des qualités qui peuvent profiter à tout le monde.

André Gunthert
Le blogging académique, entre l’art et la science

Dans un contexte de difficultés financières et de perte d’influence, les sciences sociales accordent désormais plus de valeur à la production de l’autorité qu’à celle des connaissances. Concurrents des publications traditionnelles, mais dépourvus de légitimité institutionnelle, les nouveaux outils de micro-publication numérique se sont donc heurtés à de fortes résistances. Les caractéristiques qui en font de formidables outils de recherche, de communication et de discussion académique, en particulier dans des modes de travail collectif ou collaboratif, restent largement ignorés. En l’absence d’incitations et de formations adaptées, leur usage se développe sur un mode viral, et reste très en deçà des possibilités qu’ils pourraient permettre de déployer. Les usages constatés ne resteront-ils qu’une promesse maintenue tant bien que mal à la marge de l’institution ? Tant que les sciences humaines bouderont leurs responsabilités sociales, la pratique du blogging académique restera un art plutôt qu’une science.

Marin Dacos
Un angle mort ? Les infrastructures numériques pour l’édition électronique en général, et le blogging scientifique en particulier

Après plusieurs siècles de développement, les technologies du savoir ont abouti à un écosystème très structuré autour du livre et de la revue, avec des métiers, des infrastructures et des acteurs clairement identifiés. De l’éditeur à la bibliothèque, de l’auteur à la librairie, un monde du livre s’est développé et a favorisé la circulation des idées. Avec l’avènement du réseau, ces rôles se redéfinissent lentement et de nouveaux acteurs émergent rapidement.

Le rapport de l’ACLS en 2006 (Our Cultural Commonwealth. The report of the American Council of Learned Societies Commission on Cyberinfrastructure for the Humanities and Social Sciences) est une des premières prises de conscience de ce besoin d’infrastructures numériques. Celles-ci ne concernent pas que les objets nobles, comme la revue et le livre. Elles concernent également les formes dites mineures. Or, il ne suffit pas de poser un serveur sous un bureau pour développer de telles infrastructures. Au contraire, elles nécessitent la création de plateformes, qui occasionnent la naissance de nouvelles équipes et de nouveaux métiers, ceux de l’édition électronique. Ces plateformes sont souvent proposées ou rachetées par des multinationales prédatrices (Mendeley absorbée par Elsevier).

Les alternatives issues du monde universitaire existent (Zotero pour les bibliographies, Hypothèses pour les blogs), mais sans que la communauté universitaire ait pris la pleine mesure des opportunités et des risques que cela représente. L’université aurait intérêt à ne pas se laisser marginaliser dans ses propres infrastructures, au risque de reproduire les errements liés au système éditorial mondial, extraordinairement concentré, qui a largement dépossédé le monde de la recherche de capacités d’initiatives intellectuelles et budgétaires.

Les intervenants

Marin Dacos
http://www.openedition.org
http://leo.hypotheses.org
http://blog.homo-numericus.net
@openmarin
@marindacos

Arthur Charpentier
http://freakonometrics.hypotheses.org

Loïc Le Pape
http://politicsofreligion.hypotheses.org
@llepape

André Gunthert
http://culturevisuelle.org
@gunthert

Lire ce billet en anglais : http://oep.hypotheses.org/1224

Hypothèses en finale des Bobs !

Our University Internal Election, Mohammadali F., licence CC-BY-NC-SA 2.0

Our University Internal Election, Mohammadali F., licence CC-BY-NC-SA 2.0

L’équipe d’OpenEdition est fière de vous annoncer que le portail francophone d’Hypothèses a été sélectionné pour être finaliste du concours des Bobs, organisé par la Deutsche Welle.

Les Bobs (Best of Online Activism) récompensent les meilleurs blogs qui « apportent leur contribution à la liberté d’expression en faisant avancer et en enrichissant les débats ouverts sur internet. » (http://thebobs.com/francais/a-propos-des-bobs/a-propos-du-concours/)
Nous sommes heureux qu’une plateforme à vocation scientifique participe à ce concours au côté de blogs de journalistes ukrainiens et iraniens ou d’activistes marocains et russes.

Hypothèses francophone est nominée dans la catégorie Meilleur blog, catégorie reine, auprès de 13 autres blogs : http://thebobs.com/francais/category/2013/best-blog-2013/. Elle est le représentant francophone dans cette catégorie.

L’ensemble des billets publiés par les plus de 500 carnets francophones d’Hypothèses est ainsi reconnu comme participant aux débats sur la société, ouverts à tous.

Pour voter pour Hypothèses, il suffit de se rendre sur cette page http://thebobs.com/francais/category/2013/best-blog-2013/, de vous authentifier sur un des réseaux sociaux proposés en bandeau “Élisez les lauréats des Bobs 2013″, puis de cliquer sur “Voter maintenant” dans le cadre présentant Hypothèses. Il est possible de voter une fois toutes les 24 heures. Le vote est ouvert jusqu’au 7 mai à midi.

N’hésitez pas à voter et diffuser cette information dans vos réseaux.

Nouveaux carnets de recherche sur Hypothèses (13 février – 12 mars 2013)

Achtundvierzig. Blog zur Edition der Akten der Provisorischen Zentralgewalt für Deutschland in der Revolution 1848/49 (carnet en langue allemande)
http://achtundvierzig.hypotheses.org
Angles droit. Actualités scientifiques du droit et de la science politique de l’université Montesquieu – Bordeaux IV
http://anglesdroit.hypotheses.org
Archivum Rhenanum – Archives numérisées du Rhin Supérieur / Digitale Archive am Oberrhein. Grenzüberschreitendes Netzwerk digitaler Geschichtsquellen (carnet en langue allemande)
http://archives.hypotheses.org
Cahiers d’histoire ancienne et d’archéologie de Toulouse. Les chroniques des équipes de Protohistoire et d’Antiquité du laboratoire TRACES
http://chaat.hypotheses.org
Chine, Corée, Japon. Les activités scientifiques de l’UMR 8173
http://ccj.hypotheses.org
Comment vivre au quotidien ? Quelle éthique pratique pour les philosophies et religions de l’Antiquité tardive
http://biospraktikos.hypotheses.org
Das 19. Jahrhundert in Perspektive. Politische Kulturen im 19. Jahrhundert (carnet en langue allemande)
http://19jhdhip.hypotheses.org
De rebus sinicis. Kulturgeschichte Chinas (carnet en langue allemande)
http://wenhua.hypotheses.org
DK-blog. Das Blog zum Dreißigjährigen Krieg (carnet en langue allemande)
http://dkblog.hypotheses.org
États d’urgence. Acteurs, dilemmes et enjeux de la gestion de crise internationale
http://urgence.hypotheses.org
Fonctionnaires dans l’Europe des dictatures. Autour des rencontres EHESS – Conseil d’État, Paris, février 2013
http://fonctdict.hypotheses.org
Geschichte Lernen digital. Forschung und Praxis im Gespräch, München, 8. und 9. März 2013 (carnet en langue allemande)
http://gelerndig.hypotheses.org
Halqa. Carnet de l’association des doctorants travaillant sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine
http://halqa.hypotheses.org
Himalco – Himalayan Corpora. Parallel corpora in languages of the Greater Himalayas (carnet en langue anglaise)
http://himalco.hypotheses.org
La folie à l’écran. Histoire, réceptions et mobilisations
http://folieecran.hypotheses.org
Mind the gap(s). EuropEuropa blickt nach China | European Views of China (carnet en langue allemande)
http://mindthegaps.hypotheses.org
Mish ma32ool. The OIBlog from Cairo and Beirut (carnet en langue anglaise)
http://oib.hypotheses.org
Überleben im II. Weltkrieg. Hamburg 1939-1945 (carnet en langue allemande)
http://ueberlebenhh.hypotheses.org

Nouvelles revues sur Revues.org (13 février – 12 mars 2013)

Belgeo, revue belge de géographie

Belgeo, revue belge de géographie couvre les grandes questions de géographie humaine et physique, belges et internationales. Elle permet la propagation des résultats de recherches menées par des géographes belges, souvent à la jonction des approches anglo-saxonne et latine, à travers des articles en français, anglais, néerlandais et allemand. La revue est publiée par la Société royale belge de géographie (SRGB) et soutenue par le National Committee of Geography (NCG). À l’occasion de l’inauguration de son site, Belgeo propose six numéros en ligne, dont quatre numéros double. Une nouvelle rubrique de compléments électroniques enrichit cette publication dans sa version en ligne. Tous les textes sont librement accessibles, et disponibles au téléchargement aux formats PDF et ePub.
> http://belgeo.revues.org

Les Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs

Revue interdisciplinaire publiée par les éditions de la Maison des sciences de l’Homme, les Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs ont pour ambition de confronter les travaux menés sur les pays où les systèmes d’éducation ont une profondeur historique certaine, et ceux où ils n’ont été introduits que plus récemment. Ils se donnent aussi pour objectif de décloisonner les disciplines et de favoriser un échange entre diverses approches, afin de renouveler les perspectives méthodologiques et théoriques sur les questions relatives à l’éducation, à la construction, à la transmission et aux usages sociaux et politiques des savoirs. À l’occasion de sa mise en ligne sur Revues.org, la revue offre l’intégralité de ses volumes parus, soit onze numéros et trois hors-séries. Bonne lecture !
> http://cres.revues.org

TIPA. Travaux interdisciplinaires sur la parole et le langage

TIPA. Travaux interdisciplinaires sur la parole et le langage est une revue annuelle publiée par le Laboratoire parole et langage (université d’Aix-Marseille) présentant des études sur la question du langage et de la parole, dans une perspective interdisciplinaire. Ces phénomènes sont abordés selon différents axes : analyse des processus physiologiques et cognitifs ; description et formalisation ; mécanismes discursifs et interactifs ; altérations, dysfonctionnements et handicap. Depuis le numéro 28 (2012), les Tipa sont publiés au format exclusivement électronique et disponibles en libre accès sur Revues.org. À l’occasion de son inauguration, la revue propose également son numéro 27 en libre accès.
> http://tipa.revues.org