Archives pour la catégorie Blogs

Trois carnets d'Hypothèses dans l'anthologie des meilleurs blogs de science 2014

Les_meilleurs_blogues_de_science_en_francais_2014Depuis 2012, l'Agence Science-Presse (Québec) publie une anthologie des meilleurs billets de blogs scientifiques francophones. Ce projet, qui vu le jour en s'inspirant des "Open Laboratory" organisés par Scientific American, a pour ambition de stimuler la communauté des blogueurs, renforcer les échanges entre les membres de cette communauté et accroître leur visibilité auprès du grand public.

L'édition 2014 propose, parmi les 52 contributions sélectionnées, trois billets provenant de carnets de recherche de la plateforme Hypothèses :

  • Elisabeth Vallet, "Syrie: Barack Obama et la fin de la présidence moderne ?",  À la Maison-Blanche [carnet de recherche], 19 septembre  2013. [En ligne] URL : http://usa.hypotheses.org/1359

--

Référence de l'ouvrage : Pascal Lapointe, ed, Les meilleurs blogues de science en français : sélection 2014, Québec : Éditions MultiMondes, avril 2014, 9782895444701

Journée d'études Hypothèses, Berlin, 24 janvier 2014

de.hypotheses

Une journée d'études consacrée au blogging scientifique sur la plateforme Hypothèses est organisée à Berlin ce vendredi, 24 janvier 2013, par Anne Baillot (Conseil scientifique d'Hypothèses) avec le soutien du Centre Marc Bloch et DARIAH-EU.

Programme

- 09:15
Anne Baillot : Accueil et introduction
- 09:30-10:00
Christof Schöch : Le blogging scientifique dans le cadre de la publication des médias électroniques
- 10:00-10:30
Laurent Romary : Non, mes idées ne me sont volées quand je les partage en ligne
- 11:00-11:30
Janvier Hecker Stampehl :  Le blogging académique et le transfert de connaissances
- 11:30-12:00
Anne Baillot et les étudiants du séminaire : La publication sur WordPress en tant qu'instrument scientifique
- 14h00-18h00
Sascha Foerster (community manager d'Hypothèses germanophone) : Introduction au blogging scientifique avec WordPress sur de.hypotheses.org

Les intervenants sont tous, par ailleurs, des carnetiers d'Hypothèses :

  • Anne Baillot

Digital Intellectuals : http://digitalintellectuals.hypotheses.org
Et
WP+LW=? : http://wppluslw.hypotheses.org

  • Christof Schöch

The Dragonfly's Gaze : http://dragonfly.hypotheses.org

  • Laurent Romary

Bag of tags : http://tags.hypotheses.org

  • Janvier Hecker Stampehl

NordicHistoryBlog : http://nordichistoryblog.hypotheses.org
Et
history@the.net
: http://hatn.hypotheses.org

Plus d'informations

Cette journée se tiendra au Centre Marc Bloch, Friedrichstrase 191, Berlin.
La matinée est ouverte au public et l'après midi réservée aux personnes inscrites, en raison du nombre limité de places disponibles (inscriptions closes).
Consultez le programme complet en allemand sur le blog Digital Humanities Berlin.

Des formes mineures de communication scientifique. Refonder le rapport entre sciences et sociétés ?

Le 14 octobre prochain, OpenEdition proposera un panel sur le thème du blogging sientifique à l'occasion du Forum mondial des sciences sociales de Montréal, dédié, cette année, aux transformations sociales à l'ère du numérique.

Palais des Congrès de Montréal, JamesCTerry (CC BY-NC 2.0)

Palais des Congrès de Montréal, JamesCTerry (CC BY-NC 2.0)

Marin Dacos
Introduction

Initié par les physiciens, le mouvement de l’open access s'est étendu très largement, et a été relayé par la Commission européenne et le G8. Si leur motivation est essentiellement liée à l'innovation, à la compétitivité et à l'efficacité économique des investissements des États, l'accès ouvert introduit également un changement majeur dans le rapport entre sciences et sociétés. Le citoyen ayant accès aux résultats des sciences sociales en temps réel et en intégralité, c'est tout le rapport des sciences avec les sociétés qui est renouvelé. Ce débat se focalise, cependant, sur les formes majeures de publications scientifiques que sont les articles de revues et les livres.

Pourtant, dans les interstices, de façon quasiment invisible pour l’institution académique, se développent des formes dites mineures de communication scientifique qui constituent une forme de “séminaire virtuel permanent” et tissent des liens aux potentiels heuristiques, pédagogiques et sociétaux prometteurs. Les carnets de recherches constituent, depuis une décennie, une expérience de médiation scientifique qui permet l’expérimentation de formats, rythmes et interactions différents du système scientifique traditionnel, tant en amont qu’en aval de la publication. Ils tissent de profondes articulations avec les questions de sociétés, ouvrent de nouveaux fronts, sortent de la tour d'ivoire académique.

De la "Just in time sociology" à l'interprétation en profondeur des "printemps arabes", de l’analyse de la culture visuelle contemporaine à la connaissance des mouvements contemporains tels que le rap, les tatouages ou les conversions religieuses, les carnets de recherches insèrent les sciences sociales au cœur de la société qu'ils étudient. Le public est au rendez-vous. A travers eux, un phénomène de démocratisation de l'accès à la science est en cours. Ce mouvement de fond offre des perspectives et ouvre de nombreuses nouvelles questions, à la fois éthiques, épistémologiques et scientifiques.

Arthur Charpentier
Freakonometrics. Quelle place pour un blog, dans une activité d'enseignant-chercheur

La transmission de savoir, pour un enseignant-chercheur s'articule autour de deux activités. Un chercheur se doit de produire des articles de recherche, destinés a un public très restreint, suivant un processus très rigide, avec des contraintes fortes (de temps, de forme). Un enseignant se doit d'intéresser des étudiants, il doit vulgariser pour susciter l'intérêt, tout essayant d'apprendre ce qu'est la rigueur de la production scientifique : poser des hypothèses, trouver les résultats qui peuvent être obtenus si les hypothèses sont vérifiées, et se questionner sur la validité des hypothèses.

Je reviendrais sur l'expérience du blog Freakonometrics, né en tant que réponse a une difficulté pédagogique, qui s'appuyait sur deux aventures récentes. La première a été le blog (puis les livres) de Stephen Dubner et Steven Levitt, Freakonomics, qui proposait d'expliquer des comportements économiques a l'aide d'exemples étonnant, voire provocateurs. La seconde a été l'explosion récente de la data visualization, née autour de l'open data, et du big data, montrant que la statistique pouvait être élégante, en plus d'être informative. Le blog Freakonometrics est ainsi né du soucis d'expliquer de manière très concrète comment fonctionne la modélisation économétrique, en mettant a disposition des données (ou en expliquant comment les trouver), et en mettant en ligne des codes permettant de produire des graphiques. Il proposait aux étudiants un complément (et une interactivité, via les commentaires) a un cours formel, et plus traditionnel.

Cette expérience a donné l'occasion de publier des études sous une forme différente de celle communément admise pour une activité de recherche. Si la rigueur est la même que celle d'un article soumis dans une revue à comité de lecture, mais la forme n'est pas celle d'un article académique, permettant de glisser des anecdotes ou de profiter de la richesse de la forme d'un document en ligne (avec des animations, des liens, etc). Les billets de blog permettent ainsi d'aller plus loin sur la notion de recherche reproductible, l'idée n'étant pas d'impressionner le lecteur, en lui laissant croire qu'il lit quelque chose de novateur (ce que l'on cherche tous a faire dans un article académique), mais plus d'accompagner le lecteur dans une idée du do-it-yourself, en permettant à tout lecteur de reproduire l'analyse.

Loïc Le Pape
Jeunes chercheurs, blogging scientifique et société

Ma communication vise à discuter des conséquences de l’ouverture d’un carnet de recherche sur la plate-forme Hypothèses en lien avec ma position de “jeune chercheur”, en prenant appui sur mon expérience du blogging scientifique. L’hypothèse que je voudrais suivre ici est de montrer que le blogging scientifique, pour des jeunes chercheurs, est un moyen de s’émanciper des règles du monde académique. On y trouve une liberté éditoriale sans équivalent, et une potentielle reconnaissance académique. Ce faisant, je voudrais montrer, qu’au delà de l’émancipation académique, c’est le savoir qui s’émancipe, en touchant des secteurs et des publics qui initialement n’étaient pas visés spécifiquement. J’espère ainsi montrer l'articulation concrète entre émancipation du jeune chercheur et émancipation du savoir.

Dans un premier temps, je vais montrer en quoi le blogging scientifique des jeunes chercheurs est une façon de s’émanciper (ou du moins de mettre à distance) des règles du champ académique. Dans un second temps, je vais essayer de montrer qu’en fait, en s’affranchissant de la sphère académique, les jeunes chercheurs mettent à disposition des savoirs, des compétences et des qualités qui peuvent profiter à tout le monde.

André Gunthert
Le blogging académique, entre l'art et la science

Dans un contexte de difficultés financières et de perte d'influence, les sciences sociales accordent désormais plus de valeur à la production de l'autorité qu'à celle des connaissances. Concurrents des publications traditionnelles, mais dépourvus de légitimité institutionnelle, les nouveaux outils de micro-publication numérique se sont donc heurtés à de fortes résistances. Les caractéristiques qui en font de formidables outils de recherche, de communication et de discussion académique, en particulier dans des modes de travail collectif ou collaboratif, restent largement ignorés. En l'absence d'incitations et de formations adaptées, leur usage se développe sur un mode viral, et reste très en deçà des possibilités qu'ils pourraient permettre de déployer. Les usages constatés ne resteront-ils qu'une promesse maintenue tant bien que mal à la marge de l’institution ? Tant que les sciences humaines bouderont leurs responsabilités sociales, la pratique du blogging académique restera un art plutôt qu'une science.

Marin Dacos
Un angle mort ? Les infrastructures numériques pour l’édition électronique en général, et le blogging scientifique en particulier

Après plusieurs siècles de développement, les technologies du savoir ont abouti à un écosystème très structuré autour du livre et de la revue, avec des métiers, des infrastructures et des acteurs clairement identifiés. De l’éditeur à la bibliothèque, de l’auteur à la librairie, un monde du livre s’est développé et a favorisé la circulation des idées. Avec l’avènement du réseau, ces rôles se redéfinissent lentement et de nouveaux acteurs émergent rapidement.

Le rapport de l’ACLS en 2006 (Our Cultural Commonwealth. The report of the American Council of Learned Societies Commission on Cyberinfrastructure for the Humanities and Social Sciences) est une des premières prises de conscience de ce besoin d’infrastructures numériques. Celles-ci ne concernent pas que les objets nobles, comme la revue et le livre. Elles concernent également les formes dites mineures. Or, il ne suffit pas de poser un serveur sous un bureau pour développer de telles infrastructures. Au contraire, elles nécessitent la création de plateformes, qui occasionnent la naissance de nouvelles équipes et de nouveaux métiers, ceux de l’édition électronique. Ces plateformes sont souvent proposées ou rachetées par des multinationales prédatrices (Mendeley absorbée par Elsevier).

Les alternatives issues du monde universitaire existent (Zotero pour les bibliographies, Hypothèses pour les blogs), mais sans que la communauté universitaire ait pris la pleine mesure des opportunités et des risques que cela représente. L’université aurait intérêt à ne pas se laisser marginaliser dans ses propres infrastructures, au risque de reproduire les errements liés au système éditorial mondial, extraordinairement concentré, qui a largement dépossédé le monde de la recherche de capacités d’initiatives intellectuelles et budgétaires.

Les intervenants

Marin Dacos
http://www.openedition.org
http://leo.hypotheses.org
http://blog.homo-numericus.net
@openmarin
@marindacos

Arthur Charpentier
http://freakonometrics.hypotheses.org

Loïc Le Pape
http://politicsofreligion.hypotheses.org
@llepape

André Gunthert
http://culturevisuelle.org
@gunthert

Lire ce billet en anglais : http://oep.hypotheses.org/1224

Hypothèses en finale des Bobs !

Our University Internal Election, Mohammadali F., licence CC-BY-NC-SA 2.0

Our University Internal Election, Mohammadali F., licence CC-BY-NC-SA 2.0

L'équipe d'OpenEdition est fière de vous annoncer que le portail francophone d'Hypothèses a été sélectionné pour être finaliste du concours des Bobs, organisé par la Deutsche Welle.

Les Bobs (Best of Online Activism) récompensent les meilleurs blogs qui « apportent leur contribution à la liberté d’expression en faisant avancer et en enrichissant les débats ouverts sur internet. » (http://thebobs.com/francais/a-propos-des-bobs/a-propos-du-concours/)
Nous sommes heureux qu'une plateforme à vocation scientifique participe à ce concours au côté de blogs de journalistes ukrainiens et iraniens ou d'activistes marocains et russes.

Hypothèses francophone est nominée dans la catégorie Meilleur blog, catégorie reine, auprès de 13 autres blogs : http://thebobs.com/francais/category/2013/best-blog-2013/. Elle est le représentant francophone dans cette catégorie.

L'ensemble des billets publiés par les plus de 500 carnets francophones d'Hypothèses est ainsi reconnu comme participant aux débats sur la société, ouverts à tous.

Pour voter pour Hypothèses, il suffit de se rendre sur cette page http://thebobs.com/francais/category/2013/best-blog-2013/, de vous authentifier sur un des réseaux sociaux proposés en bandeau "Élisez les lauréats des Bobs 2013", puis de cliquer sur "Voter maintenant" dans le cadre présentant Hypothèses. Il est possible de voter une fois toutes les 24 heures. Le vote est ouvert jusqu'au 7 mai à midi.

N'hésitez pas à voter et diffuser cette information dans vos réseaux.

Nouveaux carnets de recherche sur Hypothèses (13 février - 12 mars 2013)

Achtundvierzig. Blog zur Edition der Akten der Provisorischen Zentralgewalt für Deutschland in der Revolution 1848/49 (carnet en langue allemande)
http://achtundvierzig.hypotheses.org
Angles droit. Actualités scientifiques du droit et de la science politique de l’université Montesquieu - Bordeaux IV
http://anglesdroit.hypotheses.org
Archivum Rhenanum - Archives numérisées du Rhin Supérieur / Digitale Archive am Oberrhein. Grenzüberschreitendes Netzwerk digitaler Geschichtsquellen (carnet en langue allemande)
http://archives.hypotheses.org
Cahiers d’histoire ancienne et d’archéologie de Toulouse. Les chroniques des équipes de Protohistoire et d’Antiquité du laboratoire TRACES
http://chaat.hypotheses.org
Chine, Corée, Japon. Les activités scientifiques de l’UMR 8173
http://ccj.hypotheses.org
Comment vivre au quotidien ? Quelle éthique pratique pour les philosophies et religions de l’Antiquité tardive
http://biospraktikos.hypotheses.org
Das 19. Jahrhundert in Perspektive. Politische Kulturen im 19. Jahrhundert (carnet en langue allemande)
http://19jhdhip.hypotheses.org
De rebus sinicis. Kulturgeschichte Chinas (carnet en langue allemande)
http://wenhua.hypotheses.org
DK-blog. Das Blog zum Dreißigjährigen Krieg (carnet en langue allemande)
http://dkblog.hypotheses.org
États d’urgence. Acteurs, dilemmes et enjeux de la gestion de crise internationale
http://urgence.hypotheses.org
Fonctionnaires dans l’Europe des dictatures. Autour des rencontres EHESS - Conseil d’État, Paris, février 2013
http://fonctdict.hypotheses.org
Geschichte Lernen digital. Forschung und Praxis im Gespräch, München, 8. und 9. März 2013 (carnet en langue allemande)
http://gelerndig.hypotheses.org
Halqa. Carnet de l’association des doctorants travaillant sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine
http://halqa.hypotheses.org
Himalco - Himalayan Corpora. Parallel corpora in languages of the Greater Himalayas (carnet en langue anglaise)
http://himalco.hypotheses.org
La folie à l’écran. Histoire, réceptions et mobilisations
http://folieecran.hypotheses.org
Mind the gap(s). EuropEuropa blickt nach China | European Views of China (carnet en langue allemande)
http://mindthegaps.hypotheses.org
Mish ma32ool. The OIBlog from Cairo and Beirut (carnet en langue anglaise)
http://oib.hypotheses.org
Überleben im II. Weltkrieg. Hamburg 1939-1945 (carnet en langue allemande)
http://ueberlebenhh.hypotheses.org

Nouveaux carnets sur Hypothèses (18 janvier – 12 février 2013)

Achtundvierzig. Blog zur Edition der Akten der Provisorischen Zentralgewalt für Deutschland in der Revolution 1848/49 (carnet en langue allemande)
http://achtundvierzig.hypotheses.org
Angles droit. Actualités scientifiques du droit et de la science politique de l’université Montesquieu - Bordeaux IV
http://anglesdroit.hypotheses.org
Archivum Rhenanum - Archives numérisées du Rhin Supérieur / Digitale Archive am Oberrhein. Grenzüberschreitendes Netzwerk digitaler Geschichtsquellen (carnet en langue allemande)
http://archives.hypotheses.org
Cahiers d’histoire ancienne et d’archéologie de Toulouse. Les chroniques des équipes de Protohistoire et d’Antiquité du laboratoire TRACES
http://chaat.hypotheses.org
Chine, Corée, Japon. Les activités scientifiques de l’UMR 8173
http://ccj.hypotheses.org
Comment vivre au quotidien ? Quelle éthique pratique pour les philosophies et religions de l’Antiquité tardive
http://biospraktikos.hypotheses.org
Das 19. Jahrhundert in Perspektive. Politische Kulturen im 19. Jahrhundert (carnet en langue allemande)
http://19jhdhip.hypotheses.org
De rebus sinicis. Kulturgeschichte Chinas (carnet en langue allemande)
http://wenhua.hypotheses.org
DK-blog. Das Blog zum Dreißigjährigen Krieg (carnet en langue allemande)
http://dkblog.hypotheses.org
États d’urgence. Acteurs, dilemmes et enjeux de la gestion de crise internationale
http://urgence.hypotheses.org
Fonctionnaires dans l’Europe des dictatures. Autour des rencontres EHESS - Conseil d’État, Paris, février 2013
http://fonctdict.hypotheses.org
Geschichte Lernen digital. Forschung und Praxis im Gespräch, München, 8. und 9. März 2013 (carnet en langue allemande)
http://gelerndig.hypotheses.org
Halqa. Carnet de l’association des doctorants travaillant sur les mondes musulmans aux époques moderne et contemporaine
http://halqa.hypotheses.org
Himalco - Himalayan Corpora. Parallel corpora in languages of the Greater Himalayas (carnet en langue anglaise)
http://himalco.hypotheses.org
La folie à l’écran. Histoire, réceptions et mobilisations
http://folieecran.hypotheses.org
Mind the gap(s). EuropEuropa blickt nach China | European Views of China (carnet en langue allemande)
http://mindthegaps.hypotheses.org
Mish ma32ool. The OIBlog from Cairo and Beirut (carnet en langue anglaise)
http://oib.hypotheses.org
Überleben im II. Weltkrieg. Hamburg 1939-1945 (carnet en langue allemande)
http://ueberlebenhh.hypotheses.org

Les carnets récents d'Hypothèses #25

Durant la période du 2 octobre au 17 octobre, les carnets suivants on été intégrés au catalogue des carnets d’Hypothèses :


Tours, le 1er décembre 2008 : blogs et carnets de recherche en SHS

L’équipe du CLEO poursuit la présentation de la plateforme Hypothèses auprès des chercheurs des différentes institutions et universités.

Intervenant :

Marin Dacos, CNRS, Agrégé d’histoire,
Directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte (CLEO)

Lieu :

Université François Rabelais de Tours
Site Tanneurs
5ème étage de la Bibliothèque Universitaire Lettres-Langues, Arts-Sciences humaines

Date et horaire :

le 1 décembre 2008 de 15 à 17 heures

Page de l'Université François Rabelais de Tours

Une présentation de la plateforme "Hypothèses" par Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte.

Le CLEO a lancé en février 2008 sa plateforme de carnets de recherche Hypothèses. Ouverte à toute la communauté académique dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, elle permet aux chercheurs et équipes de recherche de diffuser facilement et rapidement de l'information en relation directe avec leur pratique scientifique.

Depuis quelques années, les étudiants avancés, les chercheurs et les enseignants, mais également les documentalistes et les ingénieurs des milieux de la recherche utilisent ces outils de mise en ligne rapides et légers dans leur activité professionnelle.
Ces "carnets de recherche" constituent de véritables instruments de communication et d'information scientifique. Leurs usages sont très divers : carnets de fouilles archéologiques, cahiers de terrain en sciences sociales, moyens de diffusion des savoirs, journaux de bord de projets de recherche, publications d'actualités pour des revues scientifiques ; ils correspondent certainement au désir des acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales de pouvoir présenter leur travail sans filtre ni intermédiaire, mais aussi à la pression croissante d'un environnement de recherche toujours plus demandeur en terme de communication.

Les carnets de recherche constituent en tous cas un intéressant complément par rapport à la publication traditionnelle qu'ils ne remplacent évidemment pas.

Cette présentation est proposée par le Centre pour l'édition électronique ouverte, le Service Commun de Documentation de l'université François-Rabelais et le Centre de Ressources Electroniques sur les Villes de la Maison des Sciences de l'Homme de Tours.