Archives pour la catégorie Logiciel libre

pkp_logo_vert3

OpenEdition premier partenaire européen de PKP

pkp_logo_vert3OpenEdition est fier d’apporter son soutien au projet canadien PKP (Public Knowledge Project) et d’accompagner ainsi le développement de solutions libres au service de l’édition électronique. Ce partenariat illustre la vision partagée d’OpenEdition et de PKP d’oeuvrer en faveur de l’édition universitaire et scientifique en open access, en fournissant des solutions professionnelles innovantes et évolutives.

Les plateformes d’édition électronique d’OpenEdition, OpenEdition Books, Revues.org et Calenda sont propulsées par Lodel, un logiciel de gestion de contenus (CMS) en ligne conçu spécifiquement pour l’édition électronique des textes longs et complexes, s’inscrivant dans un environnement éditorial très structuré. Cette solution est déjà adoptée par 400 revues et 35 éditeurs scientifiques. OpenEdition entend renforcer et compléter son offre de service en matière de gestion du workflow éditorial, grâce aux solutions libres développées par PKP : OJS (Open Journal Systems) et OMP (Open Monograph Press).

Traduit en 32 langues, OJS facilite la collaboration entre les membres d’équipes éditoriales internationales. Il permet à des revues scientifiques de gérer les différentes étapes de circulation d’un manuscrit dans la chaîne éditoriale, tout en améliorant la tenue et l’efficacité des processus éditoriaux. Fort du succès d’OJS, PKP continue d’innover et a sorti en 2013, le logiciel OMP. A destination des éditeurs universitaires et scientifiques, ce logiciel permet un flux de travail clair et intuitif dans la gestion de toutes les étapes du processus de soumission des manuscrits, de révision, d’édition et de production de livres

Formes du partenariat

  • OpenEdition contribue à l’évolution des fonctionnalités des solutions de gestion du workflow éditorial de PKP en intégrant l’OMP Early Adopters program.

  • OpenEdition contribue à la traduction des interfaces et à la documentation utilisateur en français.
  • En tant que Bronze sponsor, OpenEdition apporte un soutien financier à PKP et intègre la commission des partenaires

PKP

Le Public Knowledge Project est un collectif d’universitaires, bibliothécaires et experts techniques qui depuis 1998 développent des plateformes de publication sur des logiciels libres, créant ainsi une alternative aux modèles commerciaux ou d’abonnement dans la communication universitaire. Ses diverses plateformes électroniques guident les utilisateurs à toutes les étapes du workflow éditorial : soumission, expertise, révision, édition et indexation. PKP est connu notamment pour avoir développé Open Journal Systems, Open Monograph Press et Open Conference Systems. L’objectif du projet, dès ses débuts, a été d’améliorer l’accès du public à la recherche universitaire. Ainsi, PKP fut l’un des premiers participants au mouvement pour l’open access, qui cherche à trouver des solutions pour la création de revues soumises à l’évaluation par les pairs mais non payantes. PKP demeure un acteur majeur au sein de la communauté d’édition universitaire.

OpenEdition

OpenEdition (www.openedition.org) rassemble quatre plateformes complémentaires de publication et de communication en sciences humaines et sociales : OpenEdition Books (collections de livres), Revues.org (revues), Hypothèses (carnets de recherche), Calenda (événements scientifiques). Ces quatre plateformes constituent un dispositif complet au service de l’information scientifique. Depuis 2011, un programme de commercialisation de contenus en libre accès, OpenEdition Freemium, est proposé aux bibliothèques et institutions universitaires. OpenEdition est développé par le Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo), une initiative soutenue par le Ministère de la Recherche et par quatre institutions françaises de haut niveau : le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’université d’Aix-Marseille (AMU), l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), et l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. En 2012, OpenEdition a été lauréat de l’équipement d’excellence (Label Equipex).

OpenEdition poursuit une politique engagée de longue date de partenariat et de soutien aux principales initiatives dans le domaine de l’Open Access et de l’Open Source. Dans le même esprit, OpenEdition est membre d’OASPA (Open Access Scholarly Publishers Association), de Sparc Europe (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition) et de CenterNet (international network of digital humanities centers). Il soutient financièrement le DOAJ (Directory of Open Access Journals), Framasoft (réseau français dédié à la promotion du logiciel libre) et l’AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres).

Lire ce billet en anglais

 

 

 

Duncan Hull - DNA Origami by Alex Bateman (CC BY 2.0)

OpenEdition recrute un-e développeur-euse open source

Duncan Hull - DNA Origami by Alex Bateman (CC BY 2.0) OpenEdition (Centre pour l’édition électronique ouverte) recrute un-e développeur-euse web open source.

Informations sur le poste

Dans le cadre du développement de ses activités et notamment de l’obtention du label “Équipement d’Excellence“, OpenEdition recrute un-e développeur-euse pour un contrat de 12 à 24 mois (renouvelable). Il/elle aura pour mission des développements au sein des plateformes d’OpenEdition (OpenEdition Books, Revues.org, Calenda et Hypothèses) qui reçoivent chaque mois plus de 3 millions de visites. Il/elle s’intègrera dans une équipe informatique de sept personnes, dans un contexte très évolutif :

  • l’environnement est construit autour de CMS (Lodel, WordPress) et d’applications PHP et Django alimentant Lucene SOLR. L’architecture système est organisée en cluster et exploite plusieurs systèmes de cache, au niveau des applications et en frontal des serveurs web (Varnish) ;
  • la croissance très forte des usages d’écriture et de lecture sur les plateformes d’OpenEdition amènent à faire évoluer l’architecture (25 serveurs dans un centre de calcul du CNRS) et les CMS mis à contribution ;
  • des fonctionnalités sont régulièrement ajoutées dans le cadre des projets de recherche et développement d’OpenEdition Lab, s’appuyant notamment sur la fouille de textes et sur une coopération très étroite avec le LSIS.

Nous travaillons avec pour objectif de tendre vers un modèle de type SSP, sur la base des standards du Web (XML et accessibilité notamment) et des standards issus de la recherche scientifique (TEI).

Nos projets ont pour objectif de développer l’open access aux résultats de la recherche scientifique. Nos plateformes sont en voie d’internationalisation, avec la mise en place de partenariats en Espagne, au Portugal, en Allemagne, au Brésil, en Angleterre, au Québec, en Belgique, en Suisse, en Italie, etc.

Date de disponibilité : à partir du 01 mai 2014.

Poste : Développeur

Contrat : CDD de 12 à 24 mois à plein-temps (renouvelable).

Rémunération : 1645€ net/mois (Ingénieur d’études Aix-Marseille Université). Valorisation possible en fonction de l’expérience du candidat. 50 jours de congés par an.

Région : Provence Alpes Côte d’azur.

Lieu de travail : Marseille (Technopôle de Château-Gombert, métro La Rose). Toute forme de télétravail est exclue.

Mission : Développement.

Date limite de réponse à l’offre : 7 mars 2014.

Diplômes : Bac +3 minimum.

Compétences requises

  • Expertise sur au moins un langage de développement libre (PHP, Python, Perl, etc.).
  • Familiarité avec l’environnement GIT.
  • Maîtrise du langage SQL.
  • Anglais lu et écrit.

Compétences appréciées

  • Pratique régulière de l’environnement Linux.
  • Connaissances en administration système.
  • Connaissances des webservices et des protocoles structurés d’échanges de données.
  • Connaissance d’AJAX.

Candidature

Envoyer lettre de motivation et CV à l’adresse emploi@openedition.org

Iron work

Mission de debuggage du logiciel OJS

Iron work photo : Carmelo Speltino, CC BY-SA 2.0

PRÉSENTATION

Le Cléo est un laboratoire associant le CNRS, Aix-Marseille Université, l’EHESS et l’Université d’Avignon. Il inscrit son action dans le cadre de la BSN, Bibliothèque scientifique numérique. Il est installé dans les locaux de l’Université Aix-Marseille, sur le site Saint-Charles, et mène des missions de service public : mise à disposition d’une plateforme complète comprenant un portail de revues et de livres scientifiques en libre accès (Revues.org), un calendrier des lettres et sciences humaines et sociales (Calenda) et une plateforme de carnets de recherche en sciences humaines (Hypotheses), développement de fonctionnalités, mise en place d’accords d’interopérabilité. Il met en ligne plus de 70 000 documents structurés en XML, via des sites web éditorialement gérés par plus de deux cents chercheurs, enseignants, documentalistes et éditeurs en sciences humaines. Le nombre de projets éditoriaux, de visiteurs et de fonctionnalités est en forte croissance.

Cléo / Revues.org
CNRS/AMU/EHESS/UAPV
3, place Victor Hugo, Case n°86,
13331 Marseille Cedex 3
FRANCE
Tél. +33 4 13 55 03 55
Fax +33 4 13 55 03 41
http://cleo.cnrs.fr

 

MISSION

Mise à jour du logiciel OJS (http://pkp.sfu.ca/?q=ojs) et amélioration de la navigation.

 

DESCRIPTIF DE LA MISSION

Upgrade du logiciel.
Améliorations ponctuelles de l’interface (optimisation pour un usage intensif).
Les contributions seront soumises à l’équipe d’OJS pour intégration dans le Core du logiciel. Elles seront distribuées sous licence GNU/GPL.

 

PROFIL

Expérience dans les logiciels libres.
Développement PHP/MySQL/XHTML.

 

CONTEXTE TECHNIQUE

GNU/Linux, Git

 

CONDITIONS

Localisation : Marseille
Rémunération : Forfait selon expérience
Début de la mission: dès que possible
Durée de la mission : 4-5 jours

 

Pour plus d’information, contacter Céline Barthonnat : celine.barthonnat@revues.org

 

Crédit photographique : Iron work by Carmelo Speltino, licence CC by-sa 2.0

affiche_de_vincent_ok_20120216212712_20120216214648

Richard Stallman demain à Marseille

 « Les technologies de communication et des réseaux offrent les possibilités d’un nouveau monde de libertés. Mais elles permettent aussi la surveillance et le contrôle, dont les dictatures du passé ne pouvaient rêver. L’issue de cette tension entre ces deux possibilités se joue maintenant. » Richard Stallman

Richard Stallman, connu aussi sous les initiales en minuscule “rms” ainsi qu’il sied aux informaticiens des années 1970, sera à Marseille demain soir pour une conférence sur le thème “Logiciel Libre, Société Libre et Solidaire”. Stallman est un programmeur américain fondateur du projet GNU et considéré comme le « père » du logiciel libre.

Retransmission

— Streaming
Une transmission en direct sur Internet sera disponible à l’adresse suivante : http://radio.octopuce.fr:8000/stallman.ogv

— Enregistrement
La conférence sera filmée et mise en ligne en formats libres par Télé Campus Provence.

Accessibilité aux personnes handicapées

— Mobilité Réduite
L’amphithéâtre est accessible aux personnes en fauteuil roulant. Merci de nous contacter afin que nous puissions vous réserver une place : 0652400689 ou assodev@marsnet.org

— Malentendance
Une boucle magnétique sera à disposition pour les personnes appareillées.

  • Lieu : Grand amphithéâtre du campus Saint-Charles d’Aix-Marseille Université – 3 place Victor Hugo (M° Gare St Charles), Marseille
  • Horaires : ouverture des portes à 18h30 ;  conférence de 19h00 à 21h30
  • Entrée libre. Pré-inscription conseillée
  • Conférence en français

Retrouvez l’ensemble des informations sur la conférence sur le site mis en place par Assodev : http://stallman.marsnet.org

0_61_stallman_richard_cuba

Conférence Richard Stallman : Logiciel libre, société libre et solidaire

Richard Stallman sera à Marseille le 22 février pour une conférence intitulée “Logiciel Libre, Société Libre et Solidaire”.

Cet événement est co-organisé par Assodev-Marsnet et le Centre pour l’édition électronique ouverte, en partenariat avec la Bibliothèque de l’Alcazar et le cerLL, et avec la contribution de partenaires universitaires et associatifs. La conférence se tiendra dans le grand amphithéâtre du campus Saint-Charles d’Aix-Marseille Université le mercredi 22 février 2012 de 19h00 à 21h30.  À  l’entrée de la conférence, le public pourra rencontrer, autour de stands d’information, les acteurs locaux du libre et de l’Économie Sociale et Solidaire qui ont contribué à cette manifestation.

  • Lieu : Grand amphithéâtre du campus Saint-Charles d’Aix-Marseille Université – 3 place Victor Hugo (M° Gare St Charles), Marseille
  • Horaires : ouverture des portes à 18h30 ;  conférence de 19h00 à 21h30
  • Entrée libre. Pré-inscription conseillée
  • Conférence en français

Logiciel Libre, Société Libre et Solidaire

En invitant Richard Stallman, le Cléo souhaite contribuer au débat sur les licences libres et sur la relation entre informatique et société. Au cours de cette conférence, Stallman abordera les principes du Mouvement du Logiciel Libre, ainsi que de l’histoire du système d’exploitation GNU. Il montrera que le logiciel libre constitue un bien numérique commun échappant aux mécanismes de  marchandisation et de privatisation et qu’il est un maillon essentiel d’une société libre et solidaire. Il évoquera les valeurs communes entre le logiciel libre et l’Économie Sociale et Solidaire que sont l’éthique, la liberté, la solidarité, le partage, l’autonomie.
L’approche de Stallman est résolument orientée vers le grand public. Francophone et francophile, il fera sa conférence en français.

Richard Stallman

Richard Stallman est un programmeur américain né en 1953 et un des initiateurs du mouvement du logiciel  libre. Il  a développé, à partir de 1984, le système d’exploitation GNU, qui complété par Linux, donne le système GNU/Linux utilisé aujourd’hui sur des dizaines de millions d’ordinateurs. Il est aussi le créateur de la licence publique générale GNU (GPL) qui  met en œuvre la notion de copyleft, et vise à préserver la liberté d’utiliser, d’étudier, de modifier et de diffuser le logiciel et ses versions dérivées.
Depuis plus de vingt ans, Stallman fait la promotion d’une informatique libre qu’il considère comme condition de base pour un accès citoyen aux systèmes de  traitement de l’information. A travers la Free Software Foundation dont il est le président, il mène diverses campagnes contre les menaces pour la liberté : brevets logiciels, gestion des droits numériques (DRM), ACTA (Accord Commercial Anti-Contrefaçon).

A lire : Richard Stallman et la révolution du logiciel libre

Paru en janvier 2010 à l’initiative de Framasoft, cet ouvrage est une biographie autorisée  de Richard Stallman réalisée à partir de la traduction de textes, essais et commentaires de Richard Stallman. (Richard  Stallman, Sam Williams et Christophe Masutti, Richard Stallman et la révolution des logiciels libres, Paris : Eyrolles, 2010, 324 pages, licence GNU FDL, ISBN : 978-2-212-12609-9)

Les logiciels libres et leurs communautés

Informations complémentaires : http://www.marsnet.org/spip.php?article687
Contact presse :  confassodev [@] marsnet.org  ~ 0684043701 ou 0950641617

 

images

Richard Stallman à Marseille le 22 février

Richard Stallman, président de la Free Software Foundation, militant du logiciel libre, initiateur du projet GNU et de la licence publique générale GNU sera à Marseille le mercredi 22 février pour une  conférence exceptionnelle intitulée “Logiciel Libre, Société Libre et Solidaire”.

Cet événement est co-organisé par Assodev-Marsnet* et le Centre pour l’édition électronique ouverte, avec la contribution d’acteurs universitaires et associatifs. La conférence se tiendra dans le grand amphithéâtre du campus Saint-Charles d’Aix-Marseille Université.

Conférence en français. Entrée libre.
Les horaires seront communiqués dans quelques jours.

Richard Stallman en France

  • 20 février 2012 à Avignon (Utopia) : Rencontre Richard Stallman et Jean Pierre Berlan
  • 21 février 2012 à Avignon (Université d’Avignon) : “Pour une société numérique libre”
  • 22 février 2012 à Marseille (Aix-Marseille Université) : “Logiciel Libre, Société Libre et Solidaire”

* Assodev-Marsnet regroupe une centaine d’associations de la Région PACA  et a pour but le développement de l’Économie Sociale et Solidaire par l’accompagnement à l’usage des outils de l’Internet éthique et solidaire et l’informatique libre.

Lire ce billet en anglais

logo-plume

1000 fiches Plume !

Communiqué de presse de l’équipe de Plume

1000 fiches descriptives de logiciels et de ressources validés par la communauté de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sont déjà publiées sur la plate-forme PLUME.

Depuis quatre ans, chercheurs, enseignants, ingénieurs et techniciens des universités et des laboratoires de recherche disposent d’une plate-forme accessible par le web qui leur permet de trouver la description de logiciels pour la plupart « libres », évalués, validés et commentés par des utilisateurs experts. Initié au sein du CNRS et ouvert à l’ensemble des acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur, PLUME vient de passer le cap, symbolique mais significatif, des 1000 publications.

Le projet PLUME est animé par un double objectif : d’une part, mutualiser les compétences sur les logiciels en référençant des logiciels libres, orientés métiers, utilisés dans les laboratoires de recherche et les universités et d’autre part faire connaître, promouvoir, valoriser les développements réalisés dans cette communauté. Hébergé par la plate-forme PLUME, le référencement des logiciels et de ressources centrées sur la production des logiciels repose sur le principe des contributions multiples volontaires.

À ce jour, 750 contributeurs ont collaboré pour publier plus de 750 fiches descriptives de logiciels, mises à jour régulièrement, auxquelles s’ajoutent près de 250 fiches « ressources », toutes organisées selon douze thématiques (biologie, chimie, maths, réseaux…). Désireux de partager leur expérience dans l’utilisation ou le développement des logiciels métier, les contributeurs sont toujours plus nombreux, +60 % en un an. Parallèlement, l’intérêt des internautes pour la plate-forme PLUME est en constante augmentation depuis son lancement. Au mois d’octobre 2011, 230 000 pages ont été consultées par 38 000 internautes.

Grâce aux collaborations dans lesquelles ils sont engagés, les membres de l’équipe PLUME ont tissé un réseau de partenaires, universités, laboratoires, organismes de recherche qui apportent leur compétence métier. Sensibilisés par les économies réalisées dans la recherche ou la création de logiciels fiables, ces partenaires sollicitent fréquemment l’équipe PLUME pour une présentation lors de conférences ou de journées de formation.

En parallèle, les responsables thématiques de l’équipe PLUME organisent deux à trois journées par an de présentation d’outils sur un thème précis à partir du catalogue PLUME. Ces journées réunissent régulièrement plus d’une centaine de chercheurs, enseignants ou ingénieurs. Retransmises sur le web puis disponibles en vidéo à la demande, elles sont une source d’information et d’échanges pour tous.

À l’horizon 2012-2013, PLUME a pour ambition de couvrir l’ensemble des métiers et domaines scientifiques pour devenir progressivement la plate-forme de référence des logiciels de qualité, principalement libres, utilisés ou développés dans les laboratoires de recherche et les universités. Dans cette optique, l’équipe PLUME souhaite étendre ses partenariats avec les acteurs publics ou privés de la communauté scientifique et universitaire et stimuler les contributions. L’étendue des compétences réunies et le caractère novateur des logiciels décrits permettront de conforter l’audience de PLUME et de diffuser plus largement les connaissances de la recherche scientifique au niveau national voire international. Un portail anglophone est déjà ouvert.

Site internet de la plate-forme PLUME : http://www.projet-plume.org
Contact : plume@services.cnrs.fr

Pour aller plus loin :

FBR1

Le bookserver de Revues.org sur le logiciel libre FBReaderJ

Suite au billet de Bibliogum, nous ajoutons ce tutoriel permettant de mettre en ligne notre bookserver sur le logiciel libre FBReaderJ.

Ajout du catalogue OPDS de Revues.org

Installer et lancer la dernière version de FBReaderJ (0.7.0)Appuyer sur le bouton [menu] du téléphone et sélectionner [Bibliothèque réseau]

Sélectionner [Add catalog]

Entrer l’adresse du serveur OPDS : http://bookserver.revues.org/

L’application va se connecter et identifier le catalogue

Le catalogue apparait dans la liste, on accède alors aux catégories prédéfinies

Le catalogue est divisé en plusieurs entrées dont voici les correspondances :

  • All publications, liste de l’ensemble des publications de Revues.org ;
  • Alphabetical by title, titre de toutes les publications par ordre alphabétique ;
  • Authors, liste des noms d’auteurs classés par ordre alphabétique ;
  • Journals, liste alphabétique des revues de Revues.org ;
  • Reviews, liste alphabétique des cahiers de Revues.org ;
  • Book series, liste des collections de livres.

Ensuite, il suffit de faire son marché…

… ou sa collecte.

Lire aussi :

« Steacie Library », par Raysonho, domaine public

Revues.org et Zotero : une affaire qui roule !

« Steacie Library », par Raysonho, domaine public

Zotero est un logiciel libre de gestion de références bibliographiques, développé par le Center for history and new media. Il permet de récupérer automatiquement les métadonnées d’articles disponibles en ligne, grâce à un système de « translators ».

Un translator assurait la compatibilité entre Revues.org et Zotero depuis 2008, mais ne permettait l’importation que d’un nombre limité de métadonnées. Un nouveau translator pour Revues.org a donc été développé par l’équipe du Cléo depuis fin 2009 ; il assure désormais une meilleure compatibilité entre Zotero et les revues et livres du portail. Le développement de ce translator s’est notamment basé sur la mise en place et l’harmonisation de métadonnées Prism et Dublin Core qualifié.

Les fonctionnalités suivantes sont dès à présent disponibles pour plus de 170 publications en ligne du portail :

  • reconnaissance des chapitres de livre pour les collections de livres du portail ;
  • récupération de lots d’articles à partir des sommaires et pages d’index ;
  • capture d’écran automatique des pages importées ;
  • récupération des fac-similés des articles au format pdf ;
  • récupération du plan de l’article ou du chapitre, enregistré comme note annexe ;
  • dans le cadre de l’interopérabilité entre Revues.org et Persée, possibilité d’importer des articles disponibles sur Persée à partir de sommaires présents sur Revues.org.

Les données suivantes sont également importées :

  • le nom des contributeurs : directeurs de publication, rédacteurs en chef, éditeurs scientifiques, traducteurs… ;
  • le numéro et le volume du numéro de la revue ;
  • le titre du numéro ;
  • la pagination de l’article ;
  • la langue de l’article ;
  • l’ISSN de la revue ;
  • les droits d’auteur ;
  • le début de l’article, placé dans le champ « Extra » ;
  • les entrées d’index, placées dans l’onglet « Marqueurs » de Zotero ;
  • pour les chapitres de livre : auteur du chapitre, auteur du livre, titre du livre et ISBN.

D’autre part, la possibilité d’importer des données depuis les résultats du moteur de recherche de Revues.org est en cours d’étude.

Pour des raisons techniques, quelques revues ne profitent pas encore de ces fonctionnalités, mais verront leur compatibilité avec Zotero s’améliorer dans les semaines et mois à venir.

Les carnets de recherche de la plateforme Hypothèses sont quant à eux compatibles dans leur intégralité avec Zotero.

Pour plus d’informations sur Zotero :

Plume

Journée Plume-Cléo « Communication scientifique en ligne : outils et pratiques », le 16 juin 2010

« Pencil Crayons Black & White » par El Struthio, cc by-nc

Présentation

La communication scientifique en ligne a beaucoup progressé ces dernières années, du fait de l’évolution des technologies et de la diversification des usages. Les outils de publication numérique en particulier ont connu des changements considérables : plus nombreux, plus performants, plus évolutifs, ils sont aussi souvent plus complexes à maîtriser. Le paysage des systèmes de gestion de contenus en ligne (content management systems – CMS) ressemble parfois à un maquis impénétrable pour qui doit réaliser le site d’un laboratoire, d’un projet de recherche, une page de chercheur ou une publication en ligne. Spip, Joomla, Drupal, Lodel, WordPress, Mediawiki…lequel faut-il choisir ? Quels sont les avantages et les inconvénients des uns par rapport aux autres ? Existe-t-il une méthodologie permettant de choisir le bon outil en fonction des particularités de son projet ? C’est à ces questions que la journée « Communication scientifique en ligne : outils et pratiques » tentera d’apporter des éléments de réponse.

Cette journée est organisée par le projet Plume qui développe un annuaire raisonné de logiciels utiles pour l’enseignement supérieur et la recherche (248 logiciels recensés, décrits et évalués) et s’appuie sur une communauté de plusieurs centaines de contributeurs. L’expertise de cette communauté sera d’ailleurs mobilisée par cette journée puisque ce sont les rédacteurs de fiches qui présenteront les différents logiciels de publication. Le Cléo, Centre pour l’édition électronique ouverte, éditeur des portails Revues.org, Calenda et Hypotheses.org apportera son expertise sur la question des usages de publication en ligne.

Cette journée aura lieu à Lyon le 16 juin de 9h15 à 17h30.

Liens

Informations et programme

Inscription

Le Cléo soutient Plume

plume-logo

Désormais, le Cléo soutient Plume

plume-logoPLUME est un projet collaboratif qui vise à Promouvoir les Logiciels Utiles, Maîtrisés et Economiques dans la communauté de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, en majorité des logiciels libres.

Il a quatre objectifs :

  • mutualiser et valoriser les compétences sur les logiciels ;
  • promouvoir les développements internes ;
  • animer une communauté autour du logiciel ;
  • promouvoir l’usage et la contribution aux logiciels libres.

Ce serveur contient ainsi des fiches descriptives de logiciels et de ressources (articles…).

L’acronyme définit les logiciels présentés :

  • Utiles pour les activités professionnelles de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • Maîtrisés (le terme est un peu fort, « utilisés » conviendrait mieux) dans le sens où les fiches logiciels présentes dans ce serveur sont rédigées par des personnes qui utilisent le logiciel et qui sont prêtes à assurer une aide légère à l’installation pour la communauté enseignement supérieur – recherche ;
  • Economiques car permettant de réaliser globalement des économies, non pas uniquement tarifaires, mais aussi grâce à une mutualisation des expériences et des compétences techniques qui existent dans les universités et les laboratoires.

Les contributions viennent des membres de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche avec différents laboratoires, universités qui se sont déclarés partenaires et soutiens officiels (plus de 40 partenaires en 2010). Le projet est porté par l’UREC, unité propre du CNRS.

Début 2010 sont présentées sur le portail Plume les fiches descriptives de 246 logiciels validés, 27 logiciels à valider, 7 logiciels en test, 141 développements Enseignement Supérieur et Recherche, 153 ressources et 26 fiches en anglais, avec 483 contributeurs et 1082 membres.

Un membre du Cléo, Anne Durand, développeur au sein du pôle Informatique, est actuellement responsable de la thématique formation au sein du projet (coordination de la thématique, veille, rédaction de fiches). Par ailleurs, le Cléo soutient l’organisation d’une journée Plume consacrée aux logiciels de publication en ligne qui se déroulera à l’ENS de Lyon au cours du mois de juin 2010.