OpenEdition élargit son programme de recherche et développement

Crédit : thinkpublic, CC BY

Unité mixte de service et de recherche (USR) depuis le 1er janvier 2018, OpenEdition accueille désormais les projets de R&D de son programme OpenEdition Lab. Ce dernier s’articule autour de quatre axes de recherche qui permettront de développer et expérimenter une palette d’outils exploitant les possibilités du numérique, en matière de collaboration, d’usages et d’accès à l’information scientifique, et de la recherche d’information dans les livres, articles de revues, billets des carnets de recherche et programmes scientifiques.

Un laboratoire ouvert

Cet axe majeur consiste à ouvrir la porte du laboratoire aux sollicitations de la communauté scientifique, sans préjuger des approches, paradigmes et méthodes mobilisées. Il s’agit non seulement d’offrir des moyens matériels, numériques, financiers, techniques et organisationnels mais aussi d’ouvrir les données, principalement à travers la mise en place d’interfaces et d’API, conformément aux bonnes pratiques de l’open data.

OpenEdition met également à disposition les compétences techniques de son équipe, à la fois pointues et rares dans le secteur de la communication scientifique, des humanités numériques, de la structuration des données, de l’interopérabilité et de l’exploitation de corpus massifs, et transmet son expérience de gestion de projet et de montages de partenariats, en France comme à l’étranger.

Sciences ouvertes et société

En 2017, dans le cadre du développement de l’infrastructure européenne OPERAS qu’il coordonne, OpenEdition a démarré un programme de recherche appliquée qui s’appuie sur plusieurs dispositifs :
● le prototypage d’une plateforme collaborative multidisciplinaire permettant la mise en œuvre de processus et de formes de production originaux de la recherche à partir de l’expérience accumulée par sa plateforme de carnets de recherche Hypothèses,
● la création d’un séminaire à l’EHESS avec des spécialistes des médias et de la communication, qui constitue la partie réflexive du prototype, explorant et tentant de modéliser les formes de collaboration de la recherche avec les médias en particulier, sous plusieurs angles : d’usages, techniques, juridiques et économiques.

Comprendre les usages

Le projet Usages alpha, financé par ISTEX en 2017 (CNRS), vise à étudier les usages des lecteurs sur les plateformes d’OpenEdition en s’appuyant sur les logs de fréquentation et les statistiques d’usages afin d’aboutir à un détecteur des usages présents sur la plateforme OpenEdition. Les premiers résultats ont étés présentés lors de la keynote du congrès mondial des humanités numériques “DH2017” et aux journées ISTEX organisés les 15 et 16 mars 2018.

Le projet « Appropriations du savoir ouvert » a également été labellisé dans le cadre de l’Initiative d’Excellence (Idex) d’Aix-Marseille Université (AMU), A*Midex, pour financer des recherches associant sociologie des sciences, sociologie des usages, STS, informatique, fouille de textes et de données.

Fouille de textes et de données

OpenEdition Lab poursuit le développement de ses projets autour de la fouille de textes et de données (text and data-mining) en associant des chercheurs et des doctorants en informatique dans les domaines du traitement automatique des langues, de la recherche d’information, de l’apprentissage automatique, ainsi que des ingénieurs d’OpenEdition.
Les ressources d’OpenEdition constituent un gisement de données d’une richesse unique pour le développement d’approches nouvelles de recherche d’information, de recommandation de lectures ou de navigation. A l’opposé des collections de données standards, et souvent monolingues, sur lesquelles travaillent les communautés de chercheurs, les ressources des plateformes d’OpenEdition permettent d’envisager des expérimentations de grandeur nature sur une variété de données.

Il s’agit d’une occasion unique de travailler sur des méthodes de fouille qui peuvent concourir à l’enrichissement sémantique des données et permettre d’envisager une recommandation de lectures contextuelle avec l’actualité, dynamique selon les réactions, apte à identifier des tendances ou à valoriser des controverses et des sujets scientifiques (ré)émergents.

Pour en savoir plus : bilan et évolution d’OpenEdition Lab


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.