Citations ouvertes : 100 millions de DOI créés par Crossref dont 200 000 en provenance d’OpenEdition !

Crédit : CrossRef

L’agence Crossref, partenaire d’OpenEdition pour l’enregistrement des DOI (Digital Object Identifier) attribués aux ressources numériques de ses plateformes, vient de passer le cap des 100 millions de DOI enregistrés. OpenEdition, qui a acquis plus de 200 000 DOI, se félicite de cette réussite qui est une condition de la citabilité de toute la littérature scientifique et du développement des citations ouvertes dans le cadre du projet OpenCitations. OpenEdition poursuit son engagement dans le processus d’attribution des DOI, la réalisation de projets en R&D visant à relier entre elles toutes les ressources, et le développement des citations ouvertes.

Le Digital Object Identifier (DOI, littéralement « identifiant d’objet numérique ») est le cœur d’un mécanisme d’identification de ressources numériques, comme les revues, articles scientifiques, rapports, vidéos, etc. Il est parfois comparé aux ISSN ou ISBN pour le web, mais c’est aussi une alternative à l’instabilité des URL par l’association de la localisation du document et des métadonnées qui lui sont liées.

Un DOI unique est attribué à chaque ressource et ne sera pas réutilisé. Il est établi en enregistrant des métadonnées liées à la ressource numérique (nom d’une revue, ISSN ou ISBN électronique, URL, date de publication d’un livre, langue, titre, auteur, éditeur…). Si un document change d’URL, son DOI, lui, ne change pas. Par conséquent, il est citable sur la durée, le DOI enregistrant la nouvelle URL.

Les DOI sont gérés par des agences (Crossref et DataCite par exemple). Depuis 2009, OpenEdition s’est engagé dans un processus d’attribution de DOI. Pour l’enregistrement de ces identifiants, OpenEdition a choisi l’agence CrossRef, agence de référence pour les secteurs “recherche”, articles de revue, livres, conférence etc. qui gère par ailleurs une fonctionnalité majeure : les citations croisées (crosslinking).

La demande de DOI est soumise à une cotisation annuelle et à une tarification. Les coûts sont pris en charge par OpenEdition. A ce jour, plus de 200 000 DOI ont été achetés par OpenEdition.

Bilbo, le premier projet d’OpenEdition Lab, a porté sur la reconnaissance et la structuration automatique des références bibliographiques, que ce soit sous la forme de bibliographies structurées en fin d’article, de notes de bas de page ou de citations au fil du texte, dans la documentation numérique scientifique. La finalité de Bilbo est d’identifier les références bibliographiques et de pouvoir les lier à un DOI afin de permettre une navigation entre les différents objets numériques. Ainsi, aujourd’hui, Bilbo a enrichi nos bibliographies en rendant cliquables 358 5901 références.

Dans le cadre de sa politique de développement de la science ouverte, OpenEdition a rejoint le mouvement I4OC (Initiative for Open Citations), et contribue activement au développement des citations ouvertes, ces références bibliographiques en licence ouverte. Avec plus de 330 000 articles et chapitres de livres, OpenEdition versera progressivement  à OpenCitations  3 200 000 références ouvertes.

Pour aller plus loin

Les DOI sur OpenEdition : http://www.maisondesrevues.org/253
La recherche et développement d’OpenEdition : https://lab.hypotheses.org/

  1. Chiffre de mars 2018. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.