Marie Pellen est nommée directrice par intérim d’OpenEdition

Le Comité de pilotage d’OpenEdition, composé des représentants du CNRS, d’Aix-Marseille Université, de l’EHESS et d’Avignon Université, s’est réuni à Marseille le 29 mars et a nommé Marie Pellen directrice par intérim de l’unité de service et de recherche OpenEdition. Marie Pellen a pris ses fonctions le 1er avril 2019, en remplacement de Marin Dacos, qui a demandé à être déchargé de cette fonction pour pouvoir se consacrer pleinement à sa fonction de conseiller scientifique du directeur général de la recherche et de l’innovation au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et en particulier au plan national pour la science ouverte annoncé par la ministre Frédérique Vidal.

Marie Pellen, image CC BY OpenEdition

Marie Pellen rejoint OpenEdition en 2007 pour assurer le suivi des adhésions et contribuer à la validation des annonces Calenda et au référencement des revues. Chargée de la prospection pour le développement lusophone d’OpenEdition, elle  crée en 2010 le projet LusOpenEdition, soutenu par la fondation Calouste Gulbenkian. Installée à Lisbonne, elle apprend le portugais puis initie des partenariats locaux et développe les relations internationales avec les homologues portugais et brésiliens d’OpenEdition. Elle  favorise également l’adhésion de revues et d’éditeurs lusophones sur les plateformes d’OpenEdition. En 2014, Marie Pellen revient en France au siège d’OpenEdition pour devenir responsable du pôle Édition, comptant alors 15 membres. Elle met en place la nouvelle structuration du pôle et renforce notamment la collaboration avec les partenaires étrangers. Marie Pellen devient directrice adjointe éditoriale d’OpenEdition en 2017 et désormais directrice d’une unité composée de 55 personnes. Elle est par ailleurs membre des groupes Édition scientifique ouverte et Bibliodiversité du Comité pour la science ouverte, qui rassemble plus de 200 experts du domaine, travaillant à la définition de nouvelles compétences.

Marin Dacos s’est réjoui de constater que la transition est entre de bonnes mains : « Marie Pellen a occupé de nombreux postes dans l’infrastructure nationale de recherche qu’est devenue OpenEdition. Elle a occupé des fonctions en France et à l’étranger, a travaillé au service de plateformes différentes, qu’elle connaît très bien, et a développé une expérience d’encadrement avec des équipes de tailles diverses. Elle est déterminée à faire avancer les services offerts aux utilisateurs et à développer le plus largement possible l’accès ouvert aux publications en sciences humaines et sociales. Elle va continuer à faire progresser OpenEdition ».

OpenEdition est une infrastructure nationale de recherche dont la mission est la promotion de l’édition électronique ouverte en sciences humaines et sociales. Avec plus de 60 millions de visites dans l’année et plus de 700 000 articles, OpenEdition est devenu un acteur incontournable de la science ouverte en Europe.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.