OpenEdition organise son premier Datathon !

C’est parti pour le premier Datathon d’OpenEdition ! Les 5 et 6 septembre, les membres des projets Appropriation des savoirs ouverts (A*Midex – 2018/2020) et Hycar (URFIST), se réunissent pour travailler, en collaboration avec des membres de l’équipe d’OpenEdition et des partenaires invités, sur les données issues des plateformes d’OpenEdition et les données issues des projets de recherche.

Crédit : yavdat

Trois thématiques ont été définies :

Défi 1 – Analyser la fréquentation des plateformes

Dans les analyses de l’impact de la science, l’acte de lecture a souvent disparu. L’impact est généralement réduit à la citation académique, mesurée avec des outils inadaptés que le mouvement des Altmetrics tente de réformer. Pourtant, autour des plateformes numériques d’édition comme OpenEdition, les données pullulent pour analyser l’activité de lecture. Deux sources principales peuvent être exploitées : les logs, des journaux sur lesquels un serveur enregistre l’ensemble de ses activités (des données souvent bruitées par les robots) et les trackers, des scripts qui envoient une information au serveur de collecte des données de fréquentation. S’appuyant sur ces sources massives de données, OpenEdition a développé un détecteur de lecteur inattendu pour identifier les cas où la diffusion en Open Access a favorisé la diffusion de productions scientifique en SHS au-delà du public habituel de la science, généralement des chercheurs/euses dans la même discipline.

Défi 2 – Analyses textuelles sur les articles publiés sur Hypothèses

Les carnets de chercheurs/euses d’Hypothèses constituent un corpus riche pour comprendre les pratiques communicationnelles et la mise en visibilité des chercheurs/euses en SHS dans le nouvel écosystème scientifique numérique. Le projet HYCAR porté par le GIS Réseau URFIST propose deux axes d’analyse sur ce matériau qui constitueront la base de ce deuxième défi : savoir comment les chercheurs/euses s’approprient ces outils et comprendre comment ces carnets s’articulent aux autres formes de présence numérique (archives ouvertes, réseaux sociaux, blogs de revues). Dans ce défi, les participant(e)s cherchent à discerner différentes stratégies de publication, de distinguer des comportements types ou encore de comprendre l’articulation entre le carnet et les autres publications des chercheurs/euses.

Défi 3 – Les citations dans et vers les plateformes d’OpenEdition

Les citations constituent aujourd’hui l’étalon de la mesure de l’impact des publications scientifiques. Cette approche est couramment critiquée, car elle réduit l’évaluation de la recherche à une seule et unique dimension. Toutefois, les données des citations peuvent servir à des usages très différents de la seule évaluation. Elles peuvent servir à connaître les points d’intersection entre les disciplines, retracer l’évolution des communautés de recherche, découvrir l’émergence de sujets ou encore comprendre les stratégies de carrière des chercheurs/euses. Pour répondre à ces questions, le projet OpenCitations propose près de 14 millions de liens de citations entre des publications identifiées par un Crossref DOI. Ces données brutes constituent un matériau précieux, mais parfois difficile à intégrer par leur volume et leur complexité.

Ce Datathon permettra ainsi d’identifier plusieurs axes de recherche relatifs à ces trois défis.


Vous aimerez aussi...