OPERAS devient une association internationale

Les membres du Core Group de l’infrastructure de recherche européenne OPERAS (Open Scholarly Communication in the European Research Area for Social Sciences and Humanities), coordonnée par OpenEdition et Huma-Num, ont conjointement fondé une association internationale sans but lucratif (AISBL) lors d’une réunion commune à Bruxelles le 20 novembre 2019. Ce statut, qui dote OPERAS d’une personnalité morale, permettra ainsi à ses nombreux membres d’œuvrer de manière plus unie.

L’ouverture d’un bureau commun OPERAS à Bruxelles est également prévu. Il permettra de répondre de manière plus adaptée aux besoins de ses membres en Europe.

La structure organisationnelle de l’association donne à tous ses membres la possibilité de participer plus activement aux différentes activités de l’infrastructure. Elle comprend un comité scientifique et implique les ministères de la Recherche des pays membres. Les différentes assemblées de l’association se réunissent au moins une fois par an et sont coordonnées par une équipe dédiée.

Il s’agit d’une étape importante pour le projet de candidature d’OPERAS à la feuille de route du Forum stratégique européen (ESFRI) en 2020.

Les organisations suivantes, issues de huit pays différents, sont impliquées dans la création d’OPERAS. Elles font également office d’Assemblée Exécutive dans la nouvelle AISBL :

Les membres fondateurs ont en outre invité le Centre national de documentation (EKT) de Grèce, membre clé du réseau OPERAS, à participer à l’Assemblée Exécutive afin de favoriser une collaboration plus étroite.


Vous aimerez aussi...