OpenEdition recrute un·e chargé·e d’étude

Informations générales

  • Référence : USR2004-MARISN-001
  • Lieu de travail : Marseille
  • Date de publication : lundi 24 février 2020
  • Type de contrat : CDD Technique/Administratif
  • Durée du contrat : 6 mois
  • Date d’embauche prévue : 1 avril 2020
  • Quotité de travail : Temps complet
  • Rémunération : entre 2 076 € et 2 184 € brut selon expérience
  • Niveau d’études souhaité : Bac+3
  • Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet OPERAS-P dédié à la mise en oeuvre de l’infrastructure OPERAS et en collaboration avec SPARC Europe, le·la chargé·e d’étude enquête sur les mécanismes de financement existant dans le domaine de la communication scientifique ouverte, plus particulièrement en SHS, et des infrastructures qui la soutiennent. La collecte des informations donnera lieu à la modélisation et à la structuration d’une base de connaissance (informations principales : types de financeurs, infrastructures, projets) qui sera utilisée par les membres et les partenaires d’OPERAS. Ce travail prend place dans le cadre d’une collaboration internationale avec le consortium Invest Open Infrastructure (IOI) comportant des partenaires venant de différentes régions du monde. Les premiers résultats devront être soumis en juillet 2020.

Activités

  • Enquête, collecte d’informations (entretiens, veille, extraction d’informations à partir d’enquêtes et bases de données pré existantes)
  • Concevoir une démarche méthodologique et un protocole adaptés
  • Modélisation et structuration d’une base de connaissance
  • Concevoir et réaliser une documentation
  • Coordination avec SPARC Europe, Invest in Open Infrastructures
  • Coordination avec le projet TRIPLE
  • Coordination avec le Special Interest Group Business Models de OPERAS
  • Communication en direction de la communauté cible
  • RGPD

Compétences

  • Savoir élaborer les outils de collecte (questionnaires, entretiens, études de cas, observations de terrain…)
  • Savoir organiser un corpus de données, textes ou documents en vue de son exploitation
  • Savoir concevoir, mettre en oeuvre et exploiter une base de connaissance
  • Rédiger des rapports ou des documents en anglais
  • Une connaissance générale des problématiques et pratiques de la communication scientifique au niveau international serait un plus
  • Connaissance des règles du classement, de conservation des documents et informations traitées
  • Travailler en équipe
  • Techniques de présentation écrite et orale
  • Langue anglaise : B2-C1 (oral écrit – cadre européen commun de référence pour les langues)

Contexte de travail

OpenEdition est une infrastructure de recherche d’édition électronique au service de l’information scientifique en Sciences Humaines et Sociales.
OpenEdition coordonne avec Huma-Num le développement d’OPERAS, une infrastructure de recherche européenne.
OPERAS regroupe actuellement 40 institutions internationales de 16 pays différents visant à construire une infrastructure de recherche dédiée à la communication scientifique ouverte en sciences humaines et sociales. OPERAS est né du besoin d’améliorer la coopération entre les acteurs de la publication scientifique ouverte en sciences sociales, en prenant en charge l’ensemble du cycle de la recherche dans la perspective d’établir la Science ouverte comme une pratique standard.
Le projet OPERAS-P, financé par la Commission européenne (Grant Agreement No 871069) a pour objectif de développer l’infrastructure OPERAS au niveau scienfique, technique et juridique. Le projet réunit 16 partenaires provenant de 9 pays différents. Il a commencé en juillet 2019 et finira en juin 2021.
SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition) Europe est une organisation à but non lucratif composée d’un ensemble d’institutions universitaires, de consortiums de bibliothèques, d’organismes de financement, d’instituts de recherche et de quelques éditeurs tous engagés dans le développement du libre accès et de la science ouverte.
Invest in Open Infrastructure (IOI) a pour objectif de mettre en place une infrastructure scientifique et universitaire ouverte, durable et évolutive, répondant aux besoins de l’ensemble des communautés de recherche. L’initiative comprend des projets et des organisations qui soutiennent la recherche et l’éducation ouvertes (le plus souvent non lucratives), des bourses d’étude.

Contraintes et risques

Contraintes physiques

  • Déplacements en France et à l’étranger
  • Station assise continue prolongée
  • Travail continu et prolongé sur écran

Contraintes cognitives

  • Langue de travail en français et anglais
  • Collaborateurs et partenaires dispersés géographiquement

Postuler sur le portail emploi du CNRS


Vous aimerez aussi...