Métadonnées et structuration des contenus : l’outil Checklist est disponible sur OpenEdition Books !

Mis en place sur OpenEdition Journals en 2020, l’outil Checklist, qui permet aux équipes éditoriales de vérifier les métadonnées et la structuration des contenus avant publication, est désormais disponible sur OpenEditon Books. Checklist, dont le développement a été financé par OpenEdition, est open source afin d’être exploitable par l’ensemble de la communauté d’OpenEdition. Évolutions de l’outil, optimisation des fonctionnalités : le point sur Checklist V.2 avec Amandine Texier, chargée d’édition au service Livres d’OpenEdition et cheffe du projet, et Thomas Brouard, collaborateur externe et développeur de l’outil. 

© vector_v – Adobe Stock
  • Checklist V.2 a été déployé sur OpenEdition Books mais propose également des évolutions sur OpenEdition Journals. Checklist V.2 propose-t-il les mêmes fonctionnalités sur OpenEdition Books et OpenEdition Journals ?

Thomas B. : Les revues et les livres ont des caractéristiques et des fonctionnements différents : les modalités formelles, la structure des métadonnées ou encore l’organisation des équipes éditoriales sont autant de particularités dont Checklist doit tenir compte. Au- delà de ces différences, les fonctionnalités de l’outil restent les mêmes sur les deux plateformes.

Amandine T. : Depuis quelques années, nous visons à harmoniser les consignes de mise en ligne et critères qualité entre les plateformes OpenEdition Journals et OpenEdition Books. Checklist bénéficie de ce travail puisque, quand c’est possible et pertinent, les mêmes vérifications sont effectuées.

  • Pour Checklist V.1, de nombreux tests avaient été réalisés par les équipes éditoriales de revues, les prestataires et les chargées d’édition d’OpenEdition. Comment s’est traduit la collaboration entre les différents acteurs pour la mise en œuvre de la V.2 ?

Amandine T. : Une fois les développements nécessaires faits par Thomas, je validais chacun d’eux pour vérifier le comportement attendu. Mais cela n’est bien sûr pas suffisant et une fois la V.2 terminée, les chargé·es d’édition d’OpenEdition ont testé l’outil afin de repérer les dysfonctionnements qui nous avaient échappé et que Thomas a pu corriger. De plus, il y a de nombreux allers-retours avec le secteur informatique d’OpenEdition qui s’occupe de la mise en production sur les plateformes.
Comme Checklist fonctionnait déjà sur OpenEdition Journals, cette mise à jour et mise en production sur OpenEdition Books n’avait pas les mêmes enjeux et les mêmes risques d’erreurs, c’est pourquoi nous n’avons pas eu besoin d’impliquer les équipes éditoriales et prestataires dans la phase de tests. En revanche, nous sommes bien entendu à leur écoute si des problèmes surviennent dans l’utilisation de l’outil !

  • Quels étaient les défis à relever ?

Thomas B. : Du point de vue technique, cette version 2 apporte un certain nombre de nouvelles fonctionnalités pour lesquelles le code existant a été consolidé (performance des requêtes AJAX, optimisation des données mises en cache par le navigateur, etc.). De nouvelles vues ont été créées (notamment un affichage de tous les volumes du site) pour lesquelles il a fallu concevoir des interfaces. Enfin l’adaptation à OEB a posé de nombreuses questions quant à l’architecture générale de l’outil. Il s’agit donc d’une mise à jour importante, mais le travail s’est déroulé sans mauvaise surprise notamment parce que la version précédente avait déjà été conçue avec l’idée que ces évolutions seraient apportées dans un second temps.

  • Cet outil a été conçu pour faciliter le travail des utilisateurs et utilisatrices sur Lodel. Un outil de ce type est-il envisageable pour les autres plateformes d’OpenEdition ?

Thomas B. : Checklist est le successeur de Screlo, un outil que nous avions imaginé initialement pour améliorer le confort de travail des équipes d’OpenEdition et donc pour répondre à un besoin clairement identifié. Je pense que le succès de ces programmes vient du fait qu’ils apportent des solutions adaptées aux problèmes rencontrés par les utilisateurs au cours de leur travail. Une adaptation de Checklist aux autres plateformes d’OpenEdition ne serait pertinente qu’à condition que les mêmes besoins y soient identifiés par les utilisateurs.

Amandine T. : Lors du développement de la première version de Checklist, nous avions réfléchi avec Céline Guilleux, chargée de validation scientifique sur Calenda et Hypothèses, à la pertinence d’utiliser Checklist sur Calenda. Pour Hypothèses, la question ne se posait pas réellement puisque la plateforme repose sur un tout autre logiciel, WordPress, qui ne permet pas de structurer finement les contenus comme peut le faire Lodel. Concernant Calenda, il est apparu que les besoins étaient très différents de ceux identifiés pour OpenEdition Journals et OpenEdition Books ; une adaptation de Checklist pour Calenda n’a donc pas semblé pertinente.

  • Les équipes éditoriales contribueront-elles à l’évolution de l’outil ? D’autres fonctionnalités sont-elles envisagées ?

Thomas B. : Concevoir ou maintenir un logiciel en déconnexion avec ses utilisateurs est rarement une bonne idée. Je pense qu’il est essentiel que Checklist se nourrisse des retours et suggestions des équipes éditoriales, notamment pour esquisser son évolution. Rappelons également qu’il s’agit d’un outil libre et ouvert qui peut par nature s’enrichir des contributions de tout le monde.

Amandine T : Pour compléter la réponse de Thomas, j’ajouterai que s’il est maintenant possible d’utiliser Checklist en anglais, d’autres langues de navigation peuvent être ajoutées assez facilement. Si des équipes éditoriales souhaitent y contribuer, qu’elles n’hésitent pas à nous contacter.

  • Est-ce que Checklist peut être utilisé sur d’autres sites ou plateformes qu’OpenEdition Journals et Books ?

Thomas B. : Oui. Checklist est distribué sous licence libre GPL et est également compatible avec les maquettes Lodel développées par le collectif Edinum dont je fais partie. Plusieurs pépinières du réseau REPÈRES utilisent déjà Checklist ou sont en train de l’installer. La plupart des sites motorisés par Lodel 1 devraient pouvoir utiliser Checklist pour peu qu’ils respectent les standards d’OpenEdition.



Citer ce billet
OpenEdition team (2021, 16 novembre). Métadonnées et structuration des contenus : l’outil Checklist est disponible sur OpenEdition Books ! L’Édition électronique ouverte. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/6go

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search