Le numérique permet-il d’articuler, d’une façon nouvelle, la culture savante et le savoir profane ?

Numerique_bpi_mars2007

Jeudi 29 mars 2007 – 14h00 INHA • Auditorium • Entrée libre

La circulation des textes en réseau renouvelle le débat sur la démocratisation des connaissances. Comment s’articulent, aujourd’hui, culture savante et savoir profane ?

Bernard Stiegler, philosophe, proposera une réflexion sur ce thème, puis débattra avec d’autres chercheurs des métamorphoses de la figure du lettré.

Avec : Madeleine Akrich, Igor Bagou, Bruno Bachimont, Francis Chateauraynaud, Marin Dacos, Eric Delamotte, Michel Grossetti, Eric Guichard, Philippe Hert, Christian Jacob, Yves Jeanneret, Joëlle Le Marec, Cécile Méadel.

Débat public organisé en partenariat par le service Études et recherche de la Bpi et le Groupement de recherche international Les mondes lettrés ( CNRS).

Cette séance publique est organisée à l’occasion du séminaire Figures du lettré et technologies numériques : une chimère contemporaine ? qui a pour comité scientifique : Muriel Amar, Bruno Bachimont, Agnès Camus-Vigué, Françoise Gaudet, Christian Jacob, Yves Jeanneret, Joëlle Le Marec.

Renseignements pratiques :

INHA Institut national d’histoire de l’art Galerie Vivienne 6, rue des Petits-Champs 75002 Paris M° Bourse ou Palais-Royal

Bpi – Service Etudes et recherche Agnès Camus-Vigué : 01 44 78 44 74 – camus@bpi.fr Muriel Amar : 01 44 78 14 07 – amar@bpi.fr

Bpi – Service Communication Isabelle Roussel Danto : 01 44 78 45 41 – roussel-danto@bpi.fr



Citer ce billet
administrateur (2007, 5 février). Le numérique permet-il d’articuler, d’une façon nouvelle, la culture savante et le savoir profane ? L’Édition électronique ouverte. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/5rh

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search