Nanterre, le 10 octobre 2008 : blogs et carnets de recherche en SHS

L’équipe du CLEO poursuit la présentation de la plateforme Hypothèses auprès des chercheurs des différentes institutions et universités. Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte, sera vendredi 10 octobre à la Maison René Ginouvès de Nanterre.

Intervenant :

Marin Dacos, CNRS, Agrégé d’histoire,
Directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte (CLEO)

Lieu :

Maison René Ginouvès
Université de Paris X-Nanterre
Salle du Conseil (4e étage)

Date et horaire :

Vendredi 10 octobre
10h-12h

Introduction aux carnets de recherches, enjeux et exemples, et présentation d’Hypothèses

L’introduction du blog dans le milieu de la recherche scientifique se traduit par l’invention d’un nouvel objet éditorial, le carnet de recherches. Chaînon manquant entre l’écrit et l’oral, entre la monographie et le débat circonscrit à une assemblée restreinte, cet objet en est à ses débuts. Il s’appuie cependant sur une tradition ancienne, celle de l’écriture quotidienne, de la manipulation des concepts, de la confrontation des points de vue, c’est-à-dire du langage comme outil de compréhension, d’inflexion ou de mise en mouvement du monde. Aux risques juridiques et professionnels d’un tel exercice répondent les vertus d’une prise de parole du scientifique dans son temps, dans sa société et dans sa propre communauté. Il ne s’agit pas d’une publication au sens traditionnel du terme, qui suppose validation et corrections par des tiers ; le blog constitue cependant une mise en public forte et féconde, qui s’appuie sur de nouvelles économies de l’écriture et de la prise de parole.

Ces enjeux touchent les étudiants avancés, les jeunes chercheurs, les chercheurs confirmés, d’une part, mais également les enseignants, les documentalistes, les ingénieurs des milieux de la recherche, de l’enseignement, de la documentation, d’autre part. Depuis quelques années, un nombre croissant d’entre eux utilisent ces outils de mise en ligne rapides et légers dans leur activité professionnelle. Ces « carnets de recherche » constituent de véritables instruments de communication et d’information scientifique. Leurs usages sont très divers : carnets de fouilles archéologiques, cahiers de terrain en sciences sociales, moyens de diffusion des savoirs, journaux de bord de projets de recherche, publications d’actualités pour des revues scientifiques ; ils correspondent certainement au désir des acteurs de la recherche en sciences humaines et sociales de pouvoir présenter leur travail sans filtre ni intermédiaire, mais aussi à la pression croissante d’un environnement de recherche toujours plus demandeur en terme de communication. Les carnets de recherche constituent en tous cas un intéressant complément par rapport à la publication traditionnelle qu’ils ne remplacent évidemment pas.

Renseignements :

Marie-Dominique Mouton
01 46 69 26 19
marie-dominique.mouton@mae.u-paris10.fr

À voir aussi sur Calenda

Crédits photographiques : « Conference hall », par shinemy, licence CC.


Vous aimerez aussi...