colloque international : « Penser global, agir local. Politiques de mise en ligne de la production académique »

Nice Valrose, licence CC, par Cercamon

Nice Valrose, licence CC, par Cercamon

Le Cléo participe au colloque international « Penser global, agir local. Politiques de mise en ligne de la production académique » qui se tient à Nice les 29 et 30 mars 2010. Marin Dacos est membre du Comité scientifique du colloque et Pierre Mounier interviendra au cours du colloque.

***

L’explosion de l’offre et de la demande en IST (information scientifique et technique) et en ressources documentaires induite par le développement technologique est un changement de modèle considérable dans un contexte mondialisé de compétition très rude. Ce changement affecte les acteurs du monde académique (enseignants-chercheurs, bibliothécaires, étudiants, éditeurs), les supports, les modes de signalisation, d’accès et de diffusion (bases de données, périodiques, livres, cédéroms, plate-formes, portails, blogs). Il fait évoluer les pratiques des usagers. Il bouscule des organisations assises et sûres de leur pérennité. Il génère de nouveaux modèles économiques et de nouveaux modèles d’évaluation des résultats de la recherche. Il implique aussi de nouveaux modèles de financement.

Lundi 29 et mardi 30 mars 2010

Lieu : Université de Nice-Sophia Antipolis, Campus Valrose, Théâtre du Grand Château

Thématiques :

* Enjeux et modèles économiques et scientifiques, payants et en libre-accès, de la mise en ligne de la production académique.
* Pratiques et expériences en cours dans la communauté académique.
* Acculturation des pratiques du libre-accès à l’IST.

Public : Tout membre de la communauté académique, de la gouvernance aux enseignants-chercheurs et aux professionnels de l’IST et de la documentation, ayant une pratique ou une approche projective du sujet.

Patronage : CS-UNS

Organisation et contacts : SCD / UNS
Louis [point] Klee (at) unice [point] fr ; Catherine [point] Jomotte (at) unice [point] fr

Comité scientifique :

* Raymond Bérard (ABES-agence bibliographie de l’enseignement supérieur),
* François Cavalier (Sciences-Po-Paris Bibliothèque),
* Marin Dacos (Revues.org),
* Jean-Claude Guédon (Université de Montréal),
* Louis Klee (Université Sophia Antipolis SCD),
* Annaïg Mahé (URFIST Ecole des Chartes-Sorbonne),
* Michel Roland (URFIST PACA ),
* Jean-Emile Tosello-Bancal (Universités Panthéon Sorbonne et Panthéon Assas Bibliothèque Cujas),
* Guy Cobolet (BIU Médecine Paris)

EXPOSÉ DES MOTIFS

L’explosion de l’offre et de la demande en IST (information scientifique et technique) et en ressources documentaires induite par le développement technologique est un changement de modèle considérable dans un contexte mondialisé de compétition très rude. Ce changement affecte les acteurs du monde académique (enseignants-chercheurs, bibliothécaires, étudiants, éditeurs), les supports, les modes de signalisation, d’accès et de diffusion (bases de données, périodiques, livres, cédéroms, plate-formes, portails, blogs). Il fait évoluer les pratiques des usagers. Il bouscule des organisations assises et sûres de leur pérennité. Il génère de nouveaux modèles économiques et de nouveaux modèles d’évaluation des résultats de la recherche. Il implique aussi de nouveaux modèles de financement.

La mise en ligne des résultats de la recherche comme de la pédagogie, que nous globalisons en « production académique » est devenue un enjeu important dans la politique des universités et ce dans un contexte mondial dominé par la compétition entre éditeurs, par le mouvement du libre-accès aux résultats de la recherche et par les évaluations internationale et nationale des universités, initiées par le classement de Shanghaï. En effet, la mise en ligne procède de 2 démarches complémentaires : une démarche altruiste (partager et échanger des résultats) et une démarche plus individualiste (identité et valorisation de la personne morale et physique, antériorité d’une publication et citabilité de la personne morale et physique).

Les Archives Ouvertes, le libre-accès et la réflexion autour de la mise en ligne des résultats de la production académique restent en France en-deçà des standards anglo-saxons. La tenue de Berlin 7 à Paris du 2 au 4/12/2009 représente une sérieuse avancée. L’Université de Nice Sophia Antipolis (UNS) et son SCD organisent ce colloque avec l’objectif de poursuivre sur cette lancée au niveau très pragmatique et factuel des établissements et de la communauté académique de « base » pour contribuer ainsi à l’acculturation des pratiques de libre-accès. Ce n’est donc pas un colloque de spécialistes mais une rencontre entre intervenants compétents, présentant leurs démarches, leurs expériences et leurs difficultés dans les processus de mise en ligne de la production académique. Il permettra de confronter les pratiques et les expériences en cours dans la communauté académique, de dégager les enjeux, la prospective et des pistes d’action.

Le colloque souhaite favoriser les échanges entre les protagonistes : il n’est pas conçu sur une suite de communications institutionnelles mais sur un principe inter-actif d’alternance de présentations suivies par des tables-rondes / débats associant les participants, un peu sur le modèle d’une émission radiophonique. Les modérateurs seront des acteurs importants de la pédagogie du colloque en favorisant le dialogue. Au final chaque participant devrait repartir avec le désir d’agir ou de poursuivre dans cette politique.

Un mot sur l’UNS. Elle développe une politique raisonnée en matière de mise en ligne des résultats de la recherche : JALON plate-forme de mise en ligne des cours, REVEL plate-forme pépinière de mise en ligne de ses revues SHS, s’orientant aussi vers la mise en ligne d’autres types de publications. Elle utilise aussi iTunesU. Elle a développé un partenariat avec revues.org pour ses revues et avec le CCSd pour HAL-unice, portail de dépôt de HAL, archive ouverte multidisciplinaire. Elle abrite une URFIST (Unité de formation à l’IST) dont l’une des missions spécifiques est la veille dans le domaine des publications en ligne.

Programme

1ère journée, lundi 29 mars 2010 : Penser global

modérateur : Joachim Schöpfel (MCF, membre du laboratoire GERIICO et directeur de l’UFR IDIST Lille 3)

10h30 – Ouverture par le président Albert Marouani et présentation du colloque : Louis Klee, directeur SCD UNS et Jean-Claude Guédon, PR Université de Montréal et grand témoin du colloque

10h45-11h45 Contexte et enjeux de la mise en ligne de la production académique. Grandes tendances en STM et en SHS par Annaïg Mahé (MCF, URFIST Ecole des Chartes Sorbonne)

11h45-12h30 Propriété intellectuelle, débat avec Fabrice Siirianen (PR Université de Nice Sophia Antipolis, Faculté de droit, GREDEG équipe CREDECO), Danièle Bourcier (DR CNRS, responsable du groupe » Droit gouvernance et technologies » au CERSA, spécialiste des Creative commons), Carine Bernault (MCF à l’université de Nantes)

12h30-14h Buffet

14h15-15h45 Politiques éditoriales et modèles économiques des éditeurs commerciaux :

* Elsevier / Jean-Franck Cavanagh (directeur des relations extérieures en France),
* Springer / Guido Zosimo-Landolfo (directeur général en France),
* Cairn / Marc Minon (directeur)

Pause : 15′

16h-17h15 Politiques éditoriales et modèles économiques du monde académique :

* CLEO et Revues.org / Marin Dacos (directeur),
* Persée / Gilbert Puech (PR, directeur et ancien président de l’université Lyon 2),
* PubMed / Guy Cobolet (directeur BIUM Paris),
* Revue d’Economie industrielle / Richard Arena (PR UNS, directeur de la publication)

17h15-18h15 Conclusion sur le marché de l’édition scientifique par Ghislaine Chartron (PR CNAM) et débat entre les intervenants :

* Jean-Franck Cavanagh,
* Guido Zosimo-Landolfo,
* Marin Dacos,
* Gilbert Puech,
* Bernard Rentier,
* Richard Arena

20h Dîner du colloque à la brasserie FLO

2ème journée, mardi 30 mars 2010 : Agir local. Le patrimoine des établissements

modérateur : Jean-Emile Tosello-Bancal (directeur Bibliothèque Cujas)

9h-10h15 Les métadonnées : réflexion croisée et éclairages sur l’interopérabilité : logiciels de gestion (Apogée, STAR, HAL, etc.), moissonnage et continuité des collections

* ABES, Raymond Bérard, dir.
* BNF, Dominique Stutzmann, Département information bibliographique et numérique
* AMUE, Christian Michau, adj.dir. de l’AMUE
* Couperin, Grégory Colcanap, dir. SCD Evry
* Persée, Viviane Bouletreau
* CCSd, Daniel Charnay

Pause : 15′

10h30-12h45 Patrimoine des chercheurs, patrimoine des établissements et mise en ligne de la production académique. Dialogue entre opérateurs nationaux et locaux en Europe :

* TGE Adonis, accès unifié aux données et documents numériques en SHS (Yannick Maignien, directeur),
* CCSd : hal.archives-ouvertes.fr (Angel Alastuey et Daniel Charnay),
* EPFL Lausanne Suisse (David Aymonin),
* Université de Liège recteur ULg (Bernard Rentier),
* Sciences-Po Paris (François Cavalier, directeur bibliothèque),
* OATAO (Sandrine Malotaux, directrice bibliothèque INP Toulouse),
* Université de Nice Sophia Antipolis : REVEL et HAL-unice (Louis Klee, directeur SCD-BU),
* TICE JALON / iTunesU (Christophe Bansart, directeur TICE)

13h-14h Buffet

14h15-15h15 Google’s goggles : éclairages sur la numérisation de masse
Introduction par Olivier Ertzscheid puis débat avec Michel Roland (URFIST-PACA) et Yannick Maignien (TGE Adonis)

15h15-16h15 Science 2.0 : évaluation des usages, pratiques pour les chercheurs et les étudiants à l’ère du numérique et enjeux de la formation
Dialogue entre

* Michel Roland (URFIST-PACA),
* Pierre Mounier (CLEO, Revues.org),
* Cherifa Boukacem (MCF responsable du projet EPEF, membre du laboratoire GERIICO)

Pause : 15′

16h30-17h Table-ronde de synthèse et de prospective : Jean-Claude Guédon, grand témoin, en compagnie de quelques intervenants

Diffusion et publication des Actes

Le colloque sera enregistré par le service TICE de l’UNS sur iTunesU et sera diffusé dans les 15 jours via son portail La possibilité d’organiser des interviews spécifiques est étudiée, de même que la publication d’actes en ligne (plate-forme REVEL) et sur support papier.

Organisation / contacts
► SCD / UNS : Louis [point] Klee (at) unice [point] fr ; Catherine [point] Jomotte (at) unice [point] fr

Bulletin d’inscription
► Site SCD UNS ou fichier joint

Participation aux frais
► 150 € pour une inscription, 200 € : inscriptions multiples (2 à 5) pour la même institution, incluant les buffets de midi. Repas du colloque : 40 € par personne

Correspondance
► SERVICE COMMUN DE LA DOCUMENTATION – BU DIRECTION – Parc Valrose B.P. 2053 06101 NICE CEDEX 2 ♦ tel. 04.92.07.60.00 ♦ fax 04.92.07.60.10

Autres renseignements pratiques

Office du tourisme

En savoir plus


Marin Dacos

Marin Dacos (CNRS) is the founder and director of OpenEdition. He has been awarded two Google Digital Humanities Research Awards (2010 and 2011) and the CNRS Innovation Medal (2016).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 28 mars 2010

    […] suite ici: Penser global, agir local. Politiques de mise en ligne de la production académique Share and […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.