Les métiers du Cléo (4) : développeur PHP (Pierre-Alain Mignot)

Développeur PHP

Développeur PHP

L’édition électronique ouverte poursuit sa série d’entretiens présentant les métiers du Cléo. Ces entretiens ont été réalisés par Élodie Picard. Aujourd’hui, nous présentons Pierre-Alain Mignot, développeur PHP.

Comment es-tu arrivé au Cléo ?

J’ai un bac STI (Sciences et technologies industrielles), Génie électrotechnique à la suite duquel je me suis orienté en informatique en faisant un BTS Informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques (IRIS). J’ai ensuite cherché un poste pendant plusieurs mois, tout en travaillant à droite et à gauche. J’ai commencé un contrat professionnel environ six mois après l’obtention de mon diplôme, cela a duré un peu moins de six mois, puis j’ai démissionné pour venir travailler au Cléo. La boîte dans laquelle j’étais alors allait faire faillite. C’était une SSII qui fournissait des services en informatique dont la création de sites Web. Un poste s’est libéré au Cléo suite au départ en congé maternité d’un des agents, j’ai postulé et j’ai été recruté. Cela fait maintenant plus d’un an et demi.

Quelle fonction occupes-tu au sein de l’équipe ?

Je suis développeur. Je fais partie du pôle informatique, je gère l’évolution de Lodel, le logiciel qui est à la base de la plateforme de Revues.org. Mon rôle est donc de faire évoluer ce logiciel selon les besoins du laboratoire tout en corrigeant les éventuels bugs et les failles de sécurité, s’il y en a.

Quelle évolution as-tu pu observer dans la pratique de ton métier depuis que tu es au Cléo ?

Mon métier n’a pas bougé depuis que je suis au Cléo jusqu’au départ de notre administrateur système dont les tâches ont été réparties entre les trois personnes qui restaient au pôle informatique. Du coup, je fais aussi un peu d’administration, mais le reste n’a pas changé.

Qu’est-ce qui t’intéresse dans le processus de l’édition électronique ?

Ce qui m’intéresse, c’est d’être plongé dans un logiciel. De l’intérieur et non de l’extérieur. Ce qui me plaît, c’est de trifouiller, de faire évoluer le logiciel et de permettre à mes collègues du pôle édition d’avoir un outil qui réponde mieux et de plus en plus à leur demande et à leurs besoins.

Question technique maintenant : quels sont les apports de Lodel 0.8 ?

La version de Lodel 0.8 a une interface beaucoup plus user friendly que celle de Lodel 0.7. Cette interface est plus agréable, plus maniable et donc l’appropriation par l’utilisateur en est plus facile. Il y a aussi plusieurs fonctionnalités qui ont été ajoutées.

Et les grandes nouveautés de la version 0.9 ?

Une refonte partielle du code source a été effectuée afin d’optimiser les performances globales de Lodel, qui en comparaison avec la version précédente (0.8.7.3), est capable de servir plus de 3 fois plus de pages dans un même laps de temps. Mais la grande nouveauté est surtout la possibilité d’importer un modèle éditorial (ME) en XML : il sera possible d’importer dans un site disposant déjà d’un modèle éditorial sous Lodel un modèle éditorial provenant d’un autre site. Lodel effectuera une comparaison des modèles puis une fusion qui aboutira au final à un seul modèle éditorial, correspondant au modèle déjà présent sur le site, mis à jour avec celui que l’on aura importé.

Le second modèle éditorial proviendrait donc d’une revue ayant déjà son propre modèle ?

Par exemple. Mais aussi dans le cas de Revues.org, la possibilité d’aligner toutes les revues ayant des ME plus ou moins différents pour avoir quelque chose de cohérent sur l’intégralité de la plateforme. Cela permettrait par exemple pour un dépôt OAI d’avoir des éléments semblables, ce qui éviteraient au pôle informatique d’avoir à faire des traitements supplémentaires pour accorder telles ou telles revues qui n’ont pas les mêmes structures de données. Après il y a d’autres petites choses : l’interface a été encore améliorée, toujours dans l’idée d’être de plus en plus user friendly, on y a ajouté un système de messagerie interne, etc.

Et c’est pour quand exactement ?

Dans les semaines qui viennent, courant mai j’espère !

Crédits photographiques : « Développeur PHP », par Pierre-Alain Mignot, licence CC


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *