Enjeux de l’édition électronique (Tools of change for publishing)

Orateurs :

Neuf enjeux majeurs

L’identification des enjeux de l’édition électronique est un exercice relatif, voire subjectif, qui dépend essentiellement de la position de son auteur. A « Tools of change for publishing », la préoccupation commerciale est évidente. On parle beaucoup de monétarisation, de business model, de la meilleure façon de « faire de l’argent », si on traduit littéralement l’expression qui revient très souvent sur les lèvre des orateurs et des auditeurs. C’est à travers cette préoccupation économique que les intervenants du tutoriel sur les ebooks identifient 9 enjeux majeurs :

  1. Digital rights management (DRM),
  2. accessibilité,
  3. prix,
  4. piratage,
  5. problèmes économiques,
  6. standardisation,
  7. identifiants,
  8. compétition,
  9. mondialisation (ce qui signifie, pour eux, conquête de marchés hors des USA).

Ces enjeux sont variables selon le type de marché : littérature général, enseignement supérieur, ouvrages de référence, recherche. Vous reconnaîtrez là la typologie déjà exploitée dans un autre billet.

Littérature générale

Pour la littérature générale, les orateurs considèrent…

  • qu’il faut trouver une façon de protéger les livres avec des DRM, sans placer trop de barrières pour le consommateur. Tim O’Reilly et bien d’autres ont dit, par la suite, que ce modèle était voué à l’échec, même et surtout pour ceux qui veulent développer des marchés rentables;
  • qu’il faut parvenir à envoyer les fichiers sur toutes les plateformes ;
  • que l’accessibilité et le respect des standards s’impose pour les éditeurs scolaires ;
  • les éditeurs continuent à définir les prix en fonction du prix des éditions les plus récente… sur papier
  • les éditeurs doivent passer au format Epub,
  • qu’il faut faire un choix concernant les identifiants uniques : un identifiant par format… ou par titre? (mon opinion personnelle est que ce n’est ni l’un, ni l’autre)
  • qu’il faut s’adapter aux contraintes légales de chaque pays
  • que le piratage ne constitue pas une véritable menace sur ce secteur.

Enseignement supérieur

Pour l’enseignement supérieur, les enjeux majeurs semblent être les suivants:

  • comme pour la littérature générale : maintenir des DRM, qui ne soient pas trop restrictif (no comment);
  • trouver un équilibre entre les prix électroniques et les prix des éditions papier;
  • faire face au piratage, qui est dans ce domaine une vraie préoccupation (contrairement à la littérature générale) ;
  • identifier les documents à l’intérieur du livre, et pas seulement à l’échelle de celui-ci (DOI?);
  • proposer des textes OpenSource. Ce qui n’est pas, en soi, bien clair : comment appliquer une licence libre à un texte auquel on applique des DRM? ;
  • proposer des prix adaptés aux marchés nationaux (ils parlent de marchés « locaux ») ;
  • proposer des versions adaptées aux particularités nationales (ils parlent de spécificités « locales).

Reference

Pour les ouvrages de référence, les intervenants semblent d’accord pour dire que:

  • les DRM ne s’imposent pas;
  • l’accessibilité et le respect des standards, en revanche, s’imposent;
  • le piratage n’est pas un gros problème;
  • les budgets en baisse des bibliothèques sont, en revanche, des problèmes;
  • le fait de faire payer les bibliothèques s’oppose à un modèle de libre accès (bizarrement appelé « open web »);
  • comme pour l’enseignement supérieur, la création de versions adaptées aux particularités nationales s’impose.

Recherche scientifique

  • les DRM ne s’imposent pas;
  • l’accessibilité et le respect des standards, en revanche, s’imposent (à quel niveau ne s’imposeraient-ils pas?;
  • il faut parvenir à adapter les politiques tarifaires à des petites institutions et entreprises ;
  • le piratage est un problème qui existe, mais qui reste de faible importance;
  • le budget des bibliothèques est une contrainte;
  • le mouvement de l’open-access est un concurrent;
  • il faut convertir les corpus vers le format epub et produire également des données au format MARC (tradition des bibliothèques);
  • il faut acheter des DOI pour chaque livre (« top-level DOI ») et des DOI pour chaque chapitre, également;
  • il faut différencier son offre de celle des concurrents;
  • il faut traduire les plateformes dans les langues des marchés principaux… et des nouveaux marchés.

Crédits photographiques : « La vue sur New-York depuis la conférence Tools of change », MD, licence CC, http://flickr.com/photos/revuesorg/3287315103/


Marin Dacos

Marin Dacos (CNRS) is the founder and director of OpenEdition. He has been awarded two Google Digital Humanities Research Awards (2010 and 2011) and the CNRS Innovation Medal (2016).

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 13 janvier, 2010

    […] Enjeux de l’édition électronique (Tools of change for publishing) (source: Revues.org, […]

  2. 21 mars, 2010

    […] Enjeux de l’édition électronique (Tools of change for publishing) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *